Le résumé de la conférence PS5, tout savoir sur les jeux annoncés

Résumé PS5

La conférence PS5 était sans nul doute l’un des temps forts les plus importants de cette année, et Sony avait fort à faire pour calmer les craintes de fans. Mais avec une heure de présentation, le constructeur a su délivrer un show solide, avec des jeux AAA et des plus petits projets, sans oublier le reveal du design de la console. Voici un résumé de ce que l’on a pu voir durant cette présentation PS5.

Un début de conférence solide

spider-man miles morales

Après une rapide introduction nostalgique sur les jeux PS4, sans oublier une petite annonce autour de GTA V, Jim Ryan a pris la parole pour indiquer que tous les jeux qui suivraient seraient des titres PS5, sans pour autant dire qu’ils seraient tous exclusifs à la console.

Et la présentation a démarré sur les chapeaux de roues, avec Marvel’s Spider-Man : Miles Morales, qui ressemble fortement à un spin-off plutôt qu’une vraie suite. Qu’importe, on pourra se balader dans un New-York enneigé en compagnie Miles Morales, qui disposera de ses propres pouvoirs, et ce dès cet hiver 2020.

Comme prévu, Sony a ensuite montrer un peu de gameplay pour Gran Turismo 7, qui poussera encore plus loin le réalisme des courses automobiles. La présentation a ensuite directement enchaîné sur le reveal de Ratchet & Clank : Rift Apart, qui a lui aussi montré du gameplay ainsi que la puissance du SSD, avec de nombreux changements de zone de manière instantanée. Malheureusement, aucune date de sortie n’a été précisée.

ratchet & clank

Square Enix est venu participer à la fête, mais pas de Final Fantasy en vue. Project Athia a simplement montré un tout petit peu de gameplay, mais le titre de Luminous Productions a impressionné et prévoit d’être une exclu console PS5 au lancement.

project athia 5 1

Stray est ensuite venu nous présenter un monde futuriste où les humains ne sont plus présents, avec pour un héros un chat tout mignon. Returnal est venu mettre un peu plus d’horreur dans tout cela. Il s’agira d’un TPS futuriste développé par Housemarque (Matterfall) où une héroïne reviendra d’entre les morts dans une boucle infinie, coincée dans en endroit hostile.

Stray

On retourne dans la mignonnerie avec Sackboy de Little Big Planet qui fait son retour, cette fois-ci dans un jeu d’aventure en 3D à la Mario/Yoshi. Sackboy: A Big Adventure sera développé par Sumo Digital mais n’a pas de date de sortie pour le moment.

sackboy a big adventure

On enchaîne rapidement avec Destruction AlllStars, un titre où il faudra s’affronter à l’aide de voitures en détruisant les véhicules des autres. Le tout a l’air complètement déjanté, bien loin de l’esprit de Kena : Bridge of Spirits qui a émerveillé les spectateurs avec sa direction artistique enchanteresse. Cet action-RPG promet de mixer aventure et combat, où notre personnage sera aidé pour progresser dans ce monde par des Roots, des petites boules de poil adorables.

Kena Bridge of The Spirits

On passe rapidement sur Goodbye Volcana High dont on ne sait pas grand chose, ainsi que sur Oddworld Soulstorm qui fait son retour pour s’intéresser à Ghostwire Tokyo, le jeu de Bethesda qui revient après son annonce lors de l’E3 2019.

Le titre nous confrontera aux légendes urbaines japonaises et prendra la forme d’un FPS, avec de nombreux pouvoirs à maîtriser pour exorciser ces créatures et libérer Tokyo de ses démons. Le jeu sera d’ailleurs une exclusivité PS5 lors de son lancement.

GhostWire Tokyo

JETT: The Far Shore nous a ramené dans l’espace le temps d’un trailer, avec une vidéo qui nous montrait ce nouveau jeu décrit comme un titre d’action cinématographique. Ce dernier avait en tout cas l’air d’être bien plus contemplatif que Godfall, qui a dévoilé un peu plus d’extraits de gameplay avec un gros focus sur les combats. Le titre de Gearbox sera présent lors du lancement de la PS5.

Godfall

Les créateurs de Hyper Light Drifter sont revenus sur le devant de la scène avec Solar Ash, où le joueur devra voyager à travers un univers en proie au néant et où la gravité lui jouera des tours. Là encore, il s’agit d’une exclusivité console Sony, mais temporaire, et le titre sera aussi disponible sur PC.

Des retours inattendus ou inespérés

hitman 3 1 2

On ne l’attendait pas forcément, mais l’Agent 47 a aussi fait son retour lors de cette conférence, avec un premier trailer et quelques bouts de gameplay pour Hitman 3, qui sortira dès janvier 2021. On peut voir qu’il sera encore question de beaucoup voyager ici, notamment à Dubaï lors de l’une des missions.

On pensait que Sackboy lui avait volé la vedette, mais le mignon Astro Bot aura lui aussi droit à son propre jeu avec Astro Bot PlayRoom. Le titre servira avant tout de démo pour bien illustrer les fonctionnalités de la DualSense, comme la petite mascotte avait mis en lumière le PS VR sur PS4.

Quelques jeux de moindres envergures mais tout aussi intéressants ont été présentés par la suite, comme Little Devil Inside, dont le pitch est aussi mystérieux que le trailer le laisse penser. Tout aussi loufoque, Bugsnax nous emmènera sur un île remplie de carnivores fruités, avec des personnages qui se mangeront entre eux. Miam.

Bugsnax annonce PS5

NBA 2K21 s’est rapidement montré le temps d’illustrer le réalisme des visages des joueurs, avant que Bluepoint Games présente enfin son projet. Eh oui, il s’agit bien de Demon’s Souls Remake, qui a été confirmé en vidéo après des années de rumeurs et autres bruits de couloirs. Le jeu va bénéficier d’un sacré coup de jeune mais malheureusement on en sait pas beaucoup plus pour le moment. Qu’importe, les fans des Souls seront aux anges, le temps d’attendre Elden Ring.

Demon's Souls

Vient ensuite Deathloop, le jeu d’Arkane qui s’était fait plutôt discret depuis son annonce. On a enfin pu apercevoir davantage de gameplay, avec des mécaniques et un feeling qui rappellera évidemment Dishonored, même si l’univers est bien différent.

Capcom nous a présenté une nouvelle licence par la suite, ce qui est plutôt étonnant étant donné la politique récente du studio qui cherche avant tout à capitaliser sur des franchises déjà existantes. Pragmata, un énigmatique titre, mélangeant un monde post-apocalyptique et une aventure spatiale, arrivera donc en 2022 sur PS5, et restera probablement silencieux jusqu’en 2021.

pragmata

Une fin de présentation explosive

resident evil village

Mais l’éditeur n’avait pas que ça a nous présenter. Resident Evil 8 a bien été dévoilé, sous l’appellation Resident Evil Village, ce qui a donné raison aux récents leaks. Cet opus se déroulera donc sept ans après Resident Evil VII et marque le retour d’Ethan, qui croisera la route du célèbre Chris Redfield.

Au programme, une emphase plus prononcée sur l’action et l’exploration, tout en oubliant pas les bases de RE7. Le RE Engine sera ici déployé et aucun temps de chargement ne sera à noter. Le titre refera parler de lui en août, et sortira l’année prochaine sur PC, PS5 et Xbox Series X.

Le dernier jeu présenté n’était pas véritablement une surprise, mais la vidéo a fait son petit effet chez tous les spectateurs. Horizon : Forbidden West sera donc le deuxième volet des aventures d’Aloy, et emmènera notre héroïne dans des contrées inconnues, remplie de dangers.

Le trailer nous a dévoilé des premières images très alléchantes, qui font état de la puissance de la console, ce qui n’était pas forcément le cas pour tous les jeux présentés jusqu’ici. Pas vraiment de gameplay ici, si ce n’est ce qui semble être des phases sous-marines, et pas de date à noter à l’horizon non plus.

Aloy revient dans Horizon: Forbidden West sur PlayStation 5

Enfin la présentation s’est achevée sur le reveal du design de la console, au look plus futuriste que l’on aurait pu le penser. Mais la plus grande surprise était la présence d’une console sans lecteur blu-ray, et donc complètement axée sur le digital, ce qui laisse à penser que cette version devrait coûter moins cher que le modèle de base. Là encore, aucun prix et aucune date n’ont été annoncés, mais c’était à prévoir.

ps5 accessoire scaled 3

En somme, la conférence a montré de très nombreux jeux avec un bon rythme, et n’a pas été avare en surprises. Reste à savoir si cela suffira pour faire trembler Microsoft, qui répondra à Sony dès le mois de juillet avec la présentation de ses propres exclusivités.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des