Le résumé de la conférence Nacon Connect du 7 juillet

Nacon Connect Annonce et Date

Pour la première fois de son histoire, l’éditeur Nacon s’est offert une conférence digitale pour présenter ses nouveaux titres. Ponctuées de présentations de la part des développeurs, cette Nacon Connect a permis de lever le voile sur des jeux encore non-annoncés, tout en donnant des nouvelles sur la catalogue déjà montré auparavant.

Une piqûre de rappel pour les titres de 2021

Vampire the masquarade swansong

L’éditeur a tout d’abord commencé par enfin nous donner des nouvelles de Vampire: The Masquerade – Swansong, qu’il ne faut évidemment pas confondre avec Vampire: The Masquerade – Bloodlines 2. S’il se déroule bien dans le même univers, le titre misera tout sur sa narration, avec des choix importants à effectuer tout au long de la partie qui influenceront la fin du jeu.

On y incarnera trois personnages différents, qui sont tous des vampires. Le joueur pourra personnaliser leurs caractéristiques, ce qui aura un impact sur les possibilités de dialogues durant la partie. Ces trois protagonistes devront alors tenter de débusquer qui se cache derrière une attaque contre la Camarilla de Boston, la grande secte vampirique. Il faudra attendre l’année prochaine pour résoudre ce mystère, puisque le titre n’est pas attendu avant 2021 sur PC (via l’Epic Games Store), PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X et Switch.

Rogue Lords

Histoire de rester dans le domaine des vampires et des démons, Nacon nous a à nouveau présenté Rogue Lords, un rogue-like avec des combats au tour par tour où le joueur incarne le Diable en personne. Inspiré en partie par l’univers de Tim Burton, le titre a eu droit à un trailer inédit ainsi que quelques détails sur ses combats et ses personnages.

Revenu dans le monde des vivants pour prendre sa revanche sur Van Helsing et les humains, le Diable va s’entourer de nombreux démons célèbres, comme Dracula, le Cavalier Sans-Tête ou Bloody Mary.

En début de partie, le joueur pourra ainsi choisir trois de ces démons et avancer le plus loin possible, avant de recommencer encore et encore jusqu’à arriver à la fin. Petite particularité du jeu, il sera possible de tricher grâce aux compétences du Diable, en absorbant par exemple des dégâts pour protéger votre équipe. Reste à voir quels seront les effets négatifs de cette fourberie. Là encore, on ne verra pas le titre avant 2021 sur PC (Steam), PS4, Xbox One et Switch.

Werewolf: The Apocalypse Earthblood

Toujours pour rester dans les créatures fantastiques, les loups-garous ont aussi eu droit à leur représentant avec Werewolf : The Apocalypse – Earthblood, qui a cette fois-ci montré du gameplay le temps d’un trailer très énervé.

On en sait pas beaucoup plus sur le titre, si ce n’est qu’il devrait proposer des affrontements brutaux et sanglants, avec un loup-garou très imposant, mais aussi des phases plus traditionnelles en restant au contrôle de l’humain ou en incarnant un simple loup. La bonne nouvelle, c’est qu’une date de sortie a été communiquée. Werewolf the Apocalypse – Earthblood sera donc disponible dès le 4 février 2021 sur PC (via l’Epic Games Store), PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series X.

Vous l’aurez remarqué, certains titres ont profité de cette conférence pour annoncer des versions next-gen, ce qui est aussi le cas de Warhammer : Chaosbane, qui confirme sa sortie prochaine sur PS5 et Xbox Series X.

Du matériel et des bolides

test drive unlimited solar crown

En parlant de nouvelles consoles, Nacon a profité de cette présentation pour rappeler leur expertise sur les accessoires gaming, en évoquant rapidement leurs futurs produits. En dehors des défis représentés par l’arrivé de la 5G et de la démocratisation du cloud-gaming, l’entreprise annonce avoir signé un partenariat avec Microsoft pour l’élaboration de nouveaux accessoires sur PC, Xbox One et Xbox Series X.

On repasse du côté des jeux, en partant dans le monde du sport automobile avec l’annonce de Test Drive Unlimited : Solar Crown, développé par KT Racing. Pas d’images du jeu hormis un bref teaser, mais on sait que le titre offrira plus de libertés au joueur dans sa progression. Il sera aussi possible de personnaliser son avatar, d’acheter bien entendu moult voitures de luxe et de parcourir une gigantesque île. Le jeu ne possède en revanche pas encore de date de sortie.

rims racing

Pour consoler les fous de la conduite, WRC 9 a quant à lui eu droit à sa date de sortie fixée au 3 septembre prochain. Si vous préférez la moto, RiMS Racing vous parlera un peu plus. C’est RaceWard, un studio italien, qui sera ici aux commandes de cette nouvelle simulation de motos, et qui nous promet une expérience unique grâce à un moteur très performant. Malheureusement, aucune image de jeu n’a été partagée pour montrer cela, et le titre ne sortira pas avant l’été 2021.

Avant de quitter le monde du sport, remplaçons les deux roues et les grosses cylindrées pour laisser un peu de place aux joueurs de tennis, avec Tennis World Tour 2 qui a rapidement montré un peu de gameplay supplémentaire, tout en rappelant qu’il serait disponible durant le courant du mois de septembre.

Des nouveautés prometteuses

Roguebook

L’une des annonces majeures de cette Nacon Connect concernait RogueBook, un nouveau deckbuilder qui se déroulera dans le monde de Faeria. Le lore du jeu sera alors encore plus approfondi et le joueur pourra incarner plusieurs personnages issus du jeu, comme Sharra, Sorocco, Seifer et Aurora.

On contrôlera alors deux de ces héros, et la partie s’arrêtera lorsque les deux seront à terre. Bien entendu, de nouvelles cartes se débloqueront au fil des parties, et même après avoir fini le jeu une première fois, ce qui donnera également accès à un nouveau mode de difficulté.

Pour s’assurer un gage de qualité, Abrakam Studio s’est associé avec Richard Garfield, créateur de Magic The Gathering. Ce dernier nous a expliqué la philosophie derrière RogueBook, qui encouragera le joueur a oser construire des decks toujours plus gros, au lieu de se débarrasser de certaines cartes. Plus le deck sera gros, moins il sera prévisible, mais en contrepartie, les héros gagneront des aptitudes supplémentaires. Il faudra attendre plus d’informations pour en savoir davantage sur le titre, qui n’a pas encore de date de sortie.

steelrising

Comme prévu, le studio Spiders (GreedFall) a également dévoilé son nouveau titre, teasé il y a quelques jours. Encore une fois, il s’agira d’une nouvelle licence pour le studio, avec Steelrising. Le titre se déroulera durant la Révolution française, mais dans un univers alternatif uchronique composé d’automates qui vivent aux côtés des humains. On y incarnera Aegis, un automate de sexe féminin aux ordres de Marie-Antoinette, qui devra protéger Paris contre la menace de l’armée automate de Louis XVI lui-même, devenu fou suite à la révolte des citoyens.

Steelrising devrait proposer un gameplay nettement plus orienté action que les précédents jeux du studio, avec des déplacement verticaux pour se balader dans un Paris riche, avec de nombreux monuments présent. En tant qu’automate, l’héroïne aura droit à un arsenal complet avec sept types d’armes, qui iront de l’arme légère à un fusil pour tenir à distance les ennemis. Là encore, pas de date de sortie à l’horizon, et il faudra se contenter d’un teaser et de quelques concept arts qui nous présentent ce nouveau titre, qui sera disponible sur PC, PS5 et Xbox Series X.

La Nacon Connect a donc montré quelques nouveautés intéressantes, tout en laissant l’opportunité aux développeurs de pouvoirs s’exprimer et de présenter leur jeu. Une première réussie donc, qui manquait encore un peu de vidéo de gameplay, mais qui montrera au moins que l’éditeur français commence à prendre de plus en plus d’ampleur.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.