Test Life is Strange Before The Storm – Episode 2 : Splendide nouveau monde

life-is-strange-before-the-storm-episode-2

Square Enix nous propose le second épisode de Life is Strange Before The Storm intitulé Splendide nouveau monde, voyons un peu ce qu'il a dans le ventre.

Officialisé au cours de l’E3 2017, Life is Strange Before the Storm est un préquel à Life is Strange sorti en 2015. Il est d’ailleurs développé non plus par Dontnot Entertainment mais par Deck Nine Games et nous conte l’histoire de Chloé trois ans auparavant. Le premier épisode, que l’on a testé à cette adresse, est sorti fin août et c’est désormais à sa suite de sortir sur nos consoles : Splendide Nouveau Monde.

Spoil : Avant de poursuivre, il est bon de préciser que l’on évoquera des événements du premier épisode de Before the Storm. Si vous ne l’avez pas encore fait, il est donc plus que conseillé de ne pas continuer. Cependant, nous ne ferons qu’aborder rapidement les faits de ce second volet, donc vous pouvez continuer sans peur d’être spoilé pour celui-ci.

Une relation qui se construit

life-is-strange-before-the-storm-episode-2-2

Les événement se déroulent donc directement après le premier épisode et l’on se retrouve à l’université de Blackwell pour rendre des comptes. Et beh oui, on ne peut pas fuguer toute une journée sans faire attention à son comportement. Lors du premier volet, Chloé et Rachel étaient en effet parties faire un tour, notamment pour changer les idées de cette dernière. On avait ainsi pu avoir de sacrés moments de complicité et un rapprochement de ces deux personnes au caractère et à la famille pourtant si différente. On était rapidement tombé sous le charme de cette relation improbable et restera encore une fois, l’un des points forts de Splendide Nouveau Monde.

Retour à la réalité, nos deux adolescentes se retrouvent dans le bureau du proviseur avec leurs parents respectifs et doivent se justifier. C’est un bon moyen pour introduire quelques échanges et des choix de dialogues à faire qui n’auront finalement que peu d’incidence par la suite. Mais bon, c’est le parfait prétexte pour nous mettre dans le bain et nous rappeler cette complicité qui s’est installée tellement rapidement entre les deux jeunes filles. Cette convocation aura bien sûr des incidences directes pour ces dernières et cela n’arrangera pas vraiment les relations qu’aura Chloé avec sa mère et son beau-père David, toujours aussi agaçant soit dit en passant.

Le début de cet épisode est particulièrement long à se débloquer. On aura alors de longues discussions, souvent importantes certes, mais qui sont finalement peu surprenantes au vu de la situation de Chloé. Incontestablement, le problème de cet épisode, c’est un souci de rythme, un rythme qui a du mal à se débloquer en première partie. On passera alors quelques moments avec certains protagonistes comme si on souhaitait nous les représenter et finalement, les moments les plus intéressants se dérouleront vers la fin.

C’est en effectuant une mission pour régler ses comptes avec le dealer du coin que Chloé se retrouve dans une succession d’événements inattendus. La tension devient alors palpable et l’on devra enchaîner les choix moraux assez importants. C’est là que l’on se rencontre que l’on peut vraiment faire preuve d’inhumanité pour sauver sa peau, parfois de mauvaise augure, parfois pour la bonne cause. Du coup, ce premier événement important vis-à-vis de ce couple de personnages laisse en suspens certaines actions qui pourraient avoir de lourdes conséquences, tout du moins sur le plan moralité.

Sans la magie qui opère, difficile de vraiment s’accrocher

life-is-strange-before-the-storm-episode-2-3

Certaines actions laissent donc présager quelques conséquences importantes. Bien qu’il faille avouer que quelques passages ne laissent que peu entrevoir de lourdes conséquences, en se demandant si ce n’est pas un peu téléguidé. D’ailleurs, les phases de conversations où Chloé peut se mettre en « mode insolence » sont davantage facultatives puisque nous ne sommes même pas obligé de toutes les faire. Mais cette mécanique de gameplay est plutôt intéressante puisqu’il faut s’adapter à la personne en face pour savoir comment remporter le round et l’envoi de phrases qui ressemblent parfois à des punchlines. Bon, on ne va pas se le cacher, cette Insolence sert davantage à débloquer un passage à un moment donné plutôt qu’à jouer sur nos relations et c’est un peu dommage. On aurait pu avoir des répercussions en loupant une conversation optionnelle ou avoir autre chose que juste affirmer la caractère de notre belle Chloé.

Enfin bref, ceci dit, une fois que le rythme de ce second épisode est pris, on enchaîne ainsi les événements jusqu’à nous emmener à une scène théâtrale particulièrement magistrale. C’est sans doute le climax de ce volet et on vous laissera bien évidemment le plaisir de le découvrir par vous-même. On prend vraiment goût à ce passage, surtout que l’on pourra faire de l’improvisation, le tout sous une bande-son enivrante et une relation qui se développe encore un peu plus entre Rachel et Chloé.

Encore une fois, c’est cette relation entre nos deux héroïnes qui tire sur la corde sensible. On est alors porté par leur parole et elles arrivent à nous partager leur bonheur, parfois éphémère, parfois complet. La magie Life is Strange ne réside finalement qu’ici puisqu’elle a du mal à opérer sur les autres plans. Le plaisir de la découverte n’est plus présent et la composante qui a été intégrée au niveau des rêves n’est qu’anecdotique. Du coup, on se cramponne à cette relation fusionnelle qui est finalement, la chose la plus importante à la fois pour nous, et pour nos deux protagonistes. Forcément, on a peur pour elles.

Avec une durée de vie semblable au premier épisode, Splendide Nouveau Monde est dans la lignée de celui-ci. On y retrouve une Chloé torturée par tous ses soucis personnels mais qui arrive finalement à sortir la tête de l’eau grâce à sa nouvelle relation avec Rachel, une relation particulièrement forte émotionnellement parlant. Si l’on a du mal (vraiment) à accrocher au début de l’épisode, la seconde partie est beaucoup plus mouvementée avec quelques rebondissements et un cliffhanger plutôt bien trouvé. Bref, comme on pouvait s’en douter, il faudra attendre l’ultime épisode pour véritablement voir ce que vaut l’ensemble de ce préquel.

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp