Test Life is Strange Before the Storm – Episode 1 : Éveille-toi

Voir la note
Le premier épisode de Life is Strange Before the Storm est disponible, voyons un peu ce qu'il en découle.
Temps de lecture : 9 min.

Officialisé au cours de l’E3 2017, Life is Strange Before the Storm est un préquel à l’histoire originale sortie en 2015. Dans la foulée de l’annonce d’un Life is Strange 2 actuellement en développement, on ne pouvait qu’être dubitatif face à ce volet un peu annexe. L’épisode 1 « Éveille-toi » est en ligne, on vous partage nos impressions.

Spoil : Avant de poursuivre le texte, sachez que l’on fera de grandes références au premier Life is Strange. Si vous ne l’avez pas encore fait, il vaut mieux éviter de continuer la lecture du test. Cependant, nous ne dévoilons aucun élément scénaristique important de ce premier épisode et vous pouvez donc apprécier la lecture sans peur d’être spoilé.

Un univers qui fait toujours aussi mouche

life-is-strange-before-the-storm-2

On ne va pas vous le cacher, lors de l’annonce de ce préquel, nous étions tous un peu hésitants, ne sachant pas trop s’il fallait s’en réjouir ou avoir peur que la série perde de sa superbe. Après tout, le premier opus nous avait particulièrement séduit et avait décroché le titre de surprise de l’année 2015 par notre équipe. Le fait que Life is Strange Before the Storm se focalise sur un autre personnage dépourvu de pouvoir, développé de surcroît par une autre équipe de développement, l’annonce ne pouvait que nous laissait dubitatifs il y a quelques mois. Pourtant, à peine l’écran titre passé, la magie de l’univers est de retour et l’on prend directement du plaisir à retrouver le style de la série.

Chapeauté par Deck Nine Games et non plus DontNot Entertainment, Life is Strange Before the Storm se passe trois ans avant les événements du premier jeu. On se retrouve toujours à Arcadia Bay mais exit l’histoire de Max, bienvenue à celle de Chloé. Nouveau personnage, nouvelle personnalité, on découvre une Chloé perturbée suite au décès de son père, qui essaye de se construire malgré tout. La petite geek toute timide laisse ainsi place à une adolescente bien plus insolente au caractère bien trempé. Finalement, c’est tout aussi plaisant, se retrouver un peu dans la peau du personnage contraire permet de comprendre également le point de vue de Chloé.

D’ailleurs, tout au long de l’épisode, on aura droit à plusieurs clins d’œil à Max, que ce soit à l’aide de quelques caméos bien placés mais également à travers certaines notes laissées par Chloé. Notre héroïne n’hésite pas à montrer sa déception vis-à-vis de sa meilleure amie qui l’a laissée tomber suite à son départ pour Seattle au moment où elle en avait le plus besoin. On pourra retrouver les commentaires de Chloé dans son carnet où elle se lâche complètement sur « Super-Max » et d’autres protagonistes mais également au travers de quelques paroles et pensées lâchées au fil de l’épisode.

Ce changement de personnage n’entache pas spécialement le scénario du jeu puisqu’on se retrouve avec un caractère bien plus fort qui rythme pas mal les différentes scénettes et autres phases de dialogue. Chloé a un sacré tempérament et la construction des échanges avec autrui est bien différente. Néanmoins, cela reste aisément anticipable du fait qu’on la connait et coller à sa personnalité n’est pas compliqué. Elle est d’autant plus irritable que touchante. La Chloé que l’on connaissait était rebelle mais savait s’affirmer en tenant tête et mettant en avant ses convictions, contrairement à maintenant où elle fait face à des étapes difficiles où l’on reste partagé entre un sentiment de pitié et de compréhension pour le personnage mais aussi d’agacement au vu de son égoïsme.

Une recette quasiment inchangée

life-is-strange-before-the-storm-1

Ce premier épisode de Life is Strange Before The Storm semble se focaliser davantage sur l’aspect narratif au détriment des phases d’exploration et autres énigmes. Si nous avons droit à quelques passages où l’on peut vadrouiller librement, notamment pour trouver comment faire avancer l’intrigue, ces moments sont assez rares. Si vous vous souvenez, lors du Life is Strange original, Max pouvait un peu se balader à l’université de Blackwell et il fallait parfois vadrouiller pour trouver ce qu’il fallait faire, ici, il n’y avait que quelques véritables occasions de se mouvoir dans des environnements assez clos.

C’est un ressenti assez léger mais qui permet à l’équipe de Deck Nine Games de nous centrer principalement sur le déroulement du scénario et force est de constater que l’histoire est très bien écrite. On découvrira les prémisses de la relation entre Chloé et Rachel et nos deux jeunes femmes se rapprocheront pour laisser place à une amitié forte et grandissante. Cette relation est indéniablement l’un des gros points forts du jeu. On ressent vraiment les émotions qu’elles dégagent et l’on se sent obligés de prendre part à leur complicité, un sentiment d’autant plus partagé que nos deux protagonistes sont particulièrement attachantes.

Mais si Max disposait de pouvoirs dans Life is Strange premier du nom, Chloé en est dépourvue. La série jouait beaucoup sur le concept de l’éphémère avec la possibilité de remonter le temps, laissant sur la durée beaucoup de questions en suspens et créant surtout un effet papillon dévastateur. Before the Storm ne dispose pas de mécaniques similaires. A la place, les développeurs ont essayé d’instaurer un système de rêves où Chloé se retrouve dans la voiture avec son père. Une sorte de réalité alternative qui permet d’apprendre certains aspects que l’on ne peut bien évidemment pas détailler ici. Mais le concept ne prend pas et on se demande même si cela vaut vraiment le coup. Pour le moment, on n’accroche pas à cette mécanique qui n’a finalement rien de transcendant dans ce premier volet.

La grande nouveauté de gameplay réside dans un nouveau système de dialogue. Au vu de son tempérament salé et de sa vivacité d’esprit, Chloé peut entamer un échange électrique avec son interlocuteur, entamant une conversation rythmée se rapprochant parfois à la limite de la punchline. On se retrouve alors avec une succession de choix de dialogue à prendre avec une jauge en plein milieu de l’écran. Il faudra alors répondre rapidement selon les différents choix proposés et répondre le mieux possible pour remporter les différentes étapes de la conversation. Parfois, on pourra laisser un peu place à l’erreur, nous permettant de rebondir sur la phrase d’après, parfois, il sera trop tard pour rebrousser chemin. Notre héroïne doit alors bien écouter ce que dit la personne en face pour retourner ses propos contre elle.

Ce nouveau système de dialogue est indéniablement une excellente idée. Avec cette mécanique, Life is Strang Before the Storm introduit une notion de risque et gratifie le joueur qui répondra juste et dans les temps. Bien que pour le moment les incidences sont minimes, qu’il est grisant de réussir cette succession d’échanges ! Cet aspect nécessite néanmoins d’être un peu plus approfondi, laissant parfois le joueur dans l’incertitude avec un sentiment d’aléatoire au niveau des réponses.

Daughter, le groupe derrière la magnifique bande-son

life-is-strange-before-the-storm-3

Gardant l’atmosphère très prisé de la première saison de Life is Strange, Before the Storm reprend le même cachet visuel au grand bonheur des fans de l’univers. Légèrement bonifié par les deux années d’avancée technologique entre temps, l’équipe propose toujours ces magnifiques plans entre certaines séquences, mettant en avant des paysages travaillés et aux couleurs chatoyantes. Chaque endroit devient alors iconique et marquera les esprits.

A contrario, Deck Nine Games n’a pas réussi à proposer un titre parfaitement lisse avec un aspect technique perfectible. Si sur la version PlayStation 4 testée, les phases d’action et les cinématiques étaient fluides, là où le bât blesse, c’est au niveau de certains visages. Si les protagonistes principaux sont assez bien travaillés – Chloé, Rachel, ses proches…, certains personnages sont à la limite de l’acceptable. Mieux que le premier épisode, les animations faciales n’en restent pas moins assez légères. C’est la même chose au niveau des arrière-plans et bien qu’il faille être tatillon pour le reconnaître, les textures se veulent assez inégales.

Enfin, sans surprise, découvrir la bande-son du titre est un régal. Sous la tutelle du trio londonien Daughter, on retrouve des thèmes forts et des ambiances sonores réussies. Tout comme c’était le cas avec le premier volet Life is Strange, beaucoup d’entre vous iront dénicher les musiques pour les écouter une fois l’expérience terminée manette en main. Mais l’on notera tout de même un changement notable : la voix de Chloé, anciennement Ashly Burch, a cédé sa place à une autre doubleuse : Rhianna DeVries. Passé le choc des premières minutes, le résultat est néanmoins convaincant et finalement, la différence est minime. Seules les oreilles averties le remarqueront et il faut avouer que les doublages sont une franche réussite.

Conclusion du Test Life is Strange Before the Storm

Préquel de la première saison, Life is Strange Before the Storm semble être dans la continuité de la licence. Passé les premières minutes où il faut s’habituer à la nouvelle doubleuse, on se laisse rapidement porter par l’univers enchanteur de la série que l’on découvre avec une Chloé impétueuse, troublée, et bien différente de la Max calme que l’on connaissait auparavant. Parsemé de bonnes idées, certaines ont besoin d’être approfondies à l’instar du système de dialogue un peu fouillis.  Mais c’est indéniablement la relation entre Chloé et Rachel qui vient nous bercer tout au long de cet épisode d’ouverture. Ce premier épisode de Life is Strange Before the Storm pose de solides bases pour une suite qui se fait déjà dûment attendre et qui, on l’espère, saura convaincre avec de véritables répercussions.

La note de l'auteur

Complètement dubitatif lors de son annonce, j'avais vraiment peur lorsque j'ai commencé le jeu. Finalement, le fan qui est en moi a resurgi dès que j'ai revu la bouille de Chloé et je me suis laissé emporté tout au long de l'épisode. Néanmoins, je n'en reste pas moins sur ma faim. Si la relation entre Chloé et Rachel est vraiment forte, les choix sont pour le moment sans véritable conséquence et difficile de savoir où cela va nous mener. J'espère maintenant ne pas attendre des lustres pour le second épisode.

Julien
b
Note du panda
7.5 10

Life is Strange : Before the Storm

Points positifs

  • Retrouver l'univers de Life is Strange
  • La relation entre Rachel et Chloé
  • Des sentiments et des frissons partagés
  • Quelques choix de dialogues intéressants
  • La bande-son est un régal
  • La découverte d'un autre point de vue (et du ressenti de Chloé vis-à-vis de Max)
  • Le même concept que Life is Strange premier du nom...

Points négatifs

  • ... La magie en moins
  • Le concept des rêves pour le moment peu mis en avant
  • Techniquement inégal (expressions faciales, textures...)
  • Difficile d'anticiper les conséquences de nos actes et de savoir si nos choix ont un véritable impact

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

7 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp