Test Earthbound Beginnings – Mother chez nous !

Voir la note
Alors, êtes-vous prêts pour partir à l’aventure ?

Développé par Nintendo, Mother 1 ou de son nom européen EarthBound Beginings a débarqué sur le sol européen via le Nintendo E-shop sur Wii U (console virtuelle). L’œuvre de Shigesatoi Itoi sorti en 1989 sur Nes est désormais entre nos mains. 20 ans que l’on attend que la série des Mother débarque dans nos contrées et c’est avec un certain Earthbound Beginnings que l’histoire commence. Le sourire aux lèvres que nous attaquons donc cette épopée et malheureusement, l’aventure risque bien de virer au cauchemar…

Le danger est présent dès la première minute de jeu !

earth bound

C’est afin de célébrer les vingt ans de la série qu’EarthBound Beginings(Mother 1) s’invite en occident. Avant de démarrer votre partie, on vous demandera de choisir le prénom du héros ainsi que celui de trois autres personnages. La dernière question concernera votre nourriture préférée. Ensuite, la trame scénaristique se lancera et vous racontera ceci : Au début des années 1900, une ombre ténébreuse a recouvert une petite ville rurale d’Amérique.

A ce moment-là, un couple de jeunes mariés répondant aux noms de George et Maria ont mystérieusement disparu de leur maison. Deux ans plus tard, George revint tout aussi étrangement et il n’expliqua à personne ce qu’il a fait pendant ce laps de temps. Quant à sa femme Maria, elle n’est jamais revenue. 80 ans plus tard, l’aventure démarre dans la chambre du héros ou une lampe de chevet va sauvagement l’attaquer !

Un jeu TROP difficile

earthbound ville

Après avoir livré vos deux premiers combats contre des objets qui étaient sous l’influence d’un pouvoir psy mystérieux, vous vous retrouverez dehors et c’est là que l’un des majeurs problèmes commence. En effet, comme dans presque tout RPG, vous commencez au niveau 1 et l’ennui ici, c’est que les monstres du monde extérieur sont redoutables et certainement pas à votre niveau ! Après environ une bonne trentaine de mort, j’ai enfin eu la chance de pouvoir passer au level 4 où il est enfin possible de battre les ennemis présents sur votre chemin pour vous rendre à la première ville du jeu.

Earthbound Beginnings, un commencement que l’on attendait tous !

La première impression que nous fait ressentir EarthBound Beginings est une difficulté très mal maîtrisée qui risque bien de rebuter les moins patients. En effet, plus d’une heure a été nécessaire pour enfin se sortir de cette situation. Et encore, même par la suite, lorsque nous n’avons plus de quoi nous guérir, le jeu nous lance des combats toutes les secondes. Hasard ou ce jeu est maléfique ? C’est vraiment dommage que cette difficulté vienne gâcher l’histoire vraiment originale dont l’auteur n’est autre que Shigesatoi Itoi.

Un univers accrocheur, c’est dommage !

earthbound combat

L’univers est plutôt joli pour l’époque même si nous trouvons que les maisons sont un petit peu vide. Disons que les habitants ont beaucoup d’espaces pour seulement un lit et un placard par exemple. Enfin, tant qu’il n’y a pas de lampe de chevet sauvage, ça nous va ! Côté musique, on est plutôt surpris, elles sont vraiment de bonnes factures. Celles pour les combats sont plutôt rythmées et changent selon les adversaires comme par exemple le Hippie, oui oui, le soft est vraiment bourré d’humour.

Il faut avouer que l’univers est plutôt accrocheur mais pour cela, il faut passer le cap des deux premières heures de jeu. On ne vous cache pas que la difficulté mal dosée est tout de même un problème récurrent que vous croiserez malheureusement tout au long de l’aventure. Vous avez donc intérêt à laisser votre argent à la banque et vous armer de patiente !

Une durée de vie qui peut s’avérer MALHEUREUSEMENT longue !

earthbound carte

Le gameplay pendant les combats propose un simple système de tour par tour qui s’éternise un peu trop parfois lorsqu’il y a trop d’ennemis. Autrement et comme la logique des RPG le veulent, plus vous prendrez de niveaux, plus vous apprendrez de capacités PSY et deviendrez assurément plus fort. La maniabilité n’est pas des plus intuitives et l’on se coince assez souvent dans le décor sans comprendre pourquoi on ne peut pas passer.

Après avoir joué à Earthbound Beginnings, j’ai remarqué avoir étrangement perdu beaucoup de cheveux !

Pour ce qui est de l’ouverture de porte, de coffre ou simplement pour parler à un personnage, ce n’est pas comme dans un RPG normal ou vous avez juste besoin d’appuyer sur un bouton. Dans EarthBound Beginings, à chaque fois que vous faites le bouton A, votre menu s’ouvre, c’est ensuite à vous de choisir si vous voulez parler, chercher, utiliser un pouvoir PSY etc. Ce n’est pas vraiment quelque chose de pratique.

Pour ce qui est de la durée de vie, elle est principalement construire sur la difficulté du jeu. En effet, vous mourrez souvent, donc vous faites du level up. Seul problème, les niveaux se prennent très lentement ce qui veut dire qu’il va vous falloir passer des heures à monter vos niveaux pour enfin être assez fort pour avancer dans votre quête.

 

Pour conclure, le premier épisode de la série Mother renommé EarthBound Beginings pour l’occasion est un jeu… difficile. Vraiment, il faut beaucoup de courage et il faut vraiment s’accrocher pour avancer dans l’aventure d’autant plus que le jeu est uniquement sous-titré en anglais. C’est vraiment dommage car il disposait d’un univers attachant, original et d’un humour omniprésent. Bref, si vous voulez passez le cap et découvrir les premières aventures du célèbre Ness, vous êtes prévenus, EarthBound Beginings va vous donner du fil à retordre et mettre votre patience à rude épreuve.

La note de l'auteur

Alors lui, le fameux EarthBound Beginings… Clairement, j’étais très intéressé par cette licence dont tout le monde parle mais ce premier épisode, j’ai bien cru qu’il allait me rendre complètement fou. Alors oui, il y a du challenge, de bonnes idées et une histoire sympa… J’ai même eu envie de le terminer mais le problème, c’est que trop, c’est trop et je n’en peux plus. La difficulté est atroce et il est très difficile de faire face à cette réalité. Peu l'apprécieront et je fais partie de ces personnes-là.

Alexandre Mistral Play4Fun
e
Note du panda
4 10

Earthbound Beginnings

Points positifs

  • Histoire originale de Shigesatoi Itoi
  • Univers
  • Humour

Points négatifs

  • Difficulté mal dosée...
  • ...Vraiment vraiment mal dosée
  • Mourir tout le temps
  • Sous-titré en anglais uniquement

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp