Space Punks : Présentation du looter-shooter déjanté de Flying Wild Hog (Shadow Warrior 3)

space punks 3 1

Flying Wild Hog est décidément sur tous les fronts en ce moment. Même s’il elle est divisée en 4 studios, les projets s’accumulent bien vite pour l’entreprise, entre Shadow Warrior 3, Evil West ou encore l’intriguant Trek To Yomi que l’on a découvert récemment. Space Punks vient s’ajouter à tout cela, et offre un titre bien différent des trois autres. Annoncé la semaine dernière, le titre s’apprête déjà sortir en accès anticipé, et nous avons pu en voir plus sur le jeu via une présentation de gameplay en compagnie du studio et de l’éditeur Jagex Partners.

Comme une impression de déjà-vu

A première vue, Space Punks ressemble à s’y méprendre à un Borderlands que l’on aurait mêlé à un Diablo avec une troupe issue des Gardiens de la Galaxie. Et cette première impression n’est pas que temporaire, car elle va coller à la peau du jeu auprès de nombreuses personnes. Il faut dire que la direction artistique rappelle forcément le titre de Gearbox, tout comme son sa mise en place du loot et des milliers d’armes qu’il est possible d’obtenir.

Et c’est sans parler de sa troupe d’anti-héros, que l’on a pu voir plus en détails lors de la présentation. Quatre personnages seront ici jouables, et chaque protagoniste aura ses spécificités. Niveau caractère, on est clairement dans du déjà-vu, avec tout d’abord Duke, le mercenaire qui veut s’en mettre plein les poches; la lucide Eris, froide et distante ainsi que redoutable; Finn, une sorte de phacochère bourrin qui veut en réalité prendre sa retraite; et enfin Bob, une sauterelle humanoïde qui est le support technique de l’équipe.

Cette joyeuse bande est avant tout là pour faire parler la poudre et le gameplay prend la forme d’un hack’n slash avec des armes à feu, même si des armes blanches sont aussi au programme. Il faut alors s’aventurer sur différentes planètes avec plusieurs maps disponibles afin de récolter le butin le plus précieux de l’univers, et looter à l’infini. Comme Borderlands, les armes pleuvent par centaines, et un aspect craft est également présent pour se créer un arsenal unique.

Tout exploser avant de looter

space punks 4 2

De ce que l’on a pu voir, Space Punks proposera de l’action frénétique, où les explosions sont aussi régulières que le loot. S’il faudra certainement un temps d’adaptation pour que le tout soit lisible en jeu, le dynamisme des combats jouait clairement en la faveur de Space Punks, qui sait également proposer des affrontements où la stratégie et la prudence sont de mise. On a pu voir un combat de boss qui demandait beaucoup d’entraide entre les quatre personnages, via l’utilisation de leurs différentes capacités.

Nos héros n’ont pas droit à énormément de coups spéciaux, mais Space Punk veut réellement jouer sur la synergie entre les différents coéquipiers. Cela se traduit par le fait que certaines capacités vont changer (ou s’améliorer) si elles sont lancées à côté d’un autre personnage. En somme, il faut veiller à l’esprit d’équipe en restant proche de nos partenaires pour pouvoir profiter de leur bonus en combat.

Chaque personnage dispose également d’un (grand) arbre de talent, qui offre des capacités passives mais qui permet aussi de personnaliser le style de jeu de chaque personnage. Il est alors possible de personnaliser tout cela lors d’un passage dans le Vault, une sorte de ville qui sert de HUB central et où l’on peut également acheter des tas d’armes avant de repartir vers la prochaine mission.

Un free-to-play aux mécaniques classiques mais complètes

space punks 5 3

C’est aussi là que l’on y retrouve tous les aspects liés au modèle free-to-play du jeu, car oui, Space Punks sera proposé gratuitement. Ce qui aidera forcément à trouver des personnes avec qui jouer, car même s’il est possible de jouer seul, les développeurs ont bien précisé que les niveaux de difficulté les plus élevés (chaque mission peut être jouée en 4 modes de difficulté différents) demanderont d’avoir une équipe bien coordonnées.

Pour ce qui est du modèle économique, on est en face d’un free-to-play classique, qui proposera une boutique de costumes ou encore des défis quotidiens et hebdomadaires à accomplir. Afin de faire revenir la communauté régulièrement, chaque mission propose des objectifs annexes qui changent à chaque fois, et qui permettent d’ajouter de la rejouablité ainsi qu’appâter du monde avec du loot supplémentaire. Rien de neuf dans cette région de la galaxie donc, mais pour le moment, et puisque le titre est essentiellement PvE, pas de problème d’équilibrage à l’horizon.

Pour ce qui est de la sortie de Space Punks, on a appris que le titre s’offrait une exclusivité Epic Games de 12 mois, et que plusieurs packs seraient disponibles à l’achat pour démarrer un peu plus vite dans le jeu. L’accès anticipé du titre démarrera dès ce 14 juillet, et une bêta ouverte aura lieu dès cet hiver. Notez que le jeu est également prévu pour sortir sur PS5 et Xbox Series.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.