Square Enix Play 2022 : On fait le point sur les prochaines sorties de l’éditeur (Star Ocean, Harvestella…)

Square 2022 1

Que ce soit cet automne, cet hiver et au-delà, Square Enix a de nombreux jeux sous le coude qui arriveront bientôt. Le Tokyo Game Show a été l’occasion de les présenter plus en détails et même d’annoncer de nombreuses démos pour le public. Lors d’un évènement organisé à Londres, nous avons pu nous essayer à tous ces titres dans un même lieu afin de vous faire un rapide récapitulatif accompagné d’un premier avis pour chacun d’eux.

Nous rappelons que nous avons déjà proposé un aperçu de Crisis Core: Final Fantasy VII Reunion et le test de The Diofield Chronicle.

Dragon Quest Treasures : la bonne friandise sur Switch en mode portable

Dragon quest treasures key art 2

Avec Crisis Core, mais dans un registre plus léger, Dragon Quest Treasures est l’une de nos plus grosses attentes du catalogue Square Enix de cette fin d’année. Il s’agit d’un action-rpg développé par le studio derrière une autre excellente licence spin-off : Dragon Quest Monsters. Nous incarnerons deux chasseurs de trésors Erik et Mia (des personnages rencontrés dans Dragon Quest XI) qui atterrissent un jour dans un archipel mystérieux appelé Draconia.

On va ainsi parcourir de nombreuses zones ouvertes pour dénicher des trésors avec l’aide de différents monstres. On peut non seulement utiliser les capacités de ces derniers pour se déplacer plus efficacement, mais surtout pour dénicher des coffres en regardant à travers leurs yeux. On vous renvoie à notre dernier AG Summer pour un résumé encore plus complet en vidéo.

Nous avons pu jouer à la première demi-heure du jeu sur Switch (en docké et portable) et notre première impression est plutôt positive dans l’ensemble. On part sur une aventure bon enfant avec une petite dose d’humour à l’image de certains titres Dragon Quest sur DS et 3DS. Même si l’on préfèrera le mode portable à la version dockée, les décors sont assez travaillés et l’exploration semble assez riche.

Pour le moment, seuls les combats déçoivent un peu avec un gameplay très classiques et des monstres contrôlés par l’IA qui nous donnent le sentiment de ne pas faire grand-chose même si le système s’étoffera au fil de l’aventure. Autre bon point, il est possible de choisir entre les voix anglaises et japonaises (le titre est sous-titré en français bien évidemment).

Harvestella : il pèse dans le « farming game »

Harvestella 3

Même si dernier Nintendo Direct a surement provoqué des overdoses de RPG agricoles, Harvestella est sans doute le plus prometteur d’entre eux. Comme tout le monde, nous avons pu compléter la démo proposée sur le Nintendo eShop et là encore nos impressions ont été plutôt bonnes. Même s’il ne révolutionne pas tant que ça le genre, avec énormément d’éléments vus et revus dans des jeux tels que Harvest Moon ou Stardew Valley, la petite touche Square Enix lui donne un certain attrait.

Avec ses personnages et son scénario mêlant heroic-fantasy et science-fiction, il nous offre un joli cadre entre deux récoltes sur notre lopin de terre. Pour faire court, on est sur un Rune Factory à la sauce Square Enix étant donné que les combats façon Action-RPG sont assez poussés pour un « jeu de ferme ». Pour le moment, on regrette seulement des temps de chargement intempestifs sur Nintendo Switch.

Valkyrie Elysium : premier contact mitigé

Valkyrie elysium 4

Une nouvelle fois, Square Enix a proposé une démo pour Valkyrie Elysium qui débarque ce 29 septembre 2022. On regrettera tout de même le report de Valkyrie Profile: Lenneth puisque la découverte ou la redécouverte de ce dernier aurait fait beaucoup de bien à ce nouvel opus de la franchise. On va donc y incarner une Valkyrie solitaire qui a pour mission de sauver les différents royaumes du Ragnarök.

La mythologie et l’univers du jeu font sans conteste parties de son charme (on peut également y voir une atmosphère proche d’un Drakengard ou d’un Nier Automata), toutefois on reste à première vue sur un Action-RPG très classique à la limite du beat’em all. Pas le pire que l’on ait vu mais pas le meilleur non plus, les contrôles pourront vous sembler un peu rigide si vous êtes un habitué du genre. Il ne faut pas non plus être trop regardant sur les graphismes qui nous rappellent ce que l’on avait au début de l’ère PS4.

Star Ocean: The Divine Force, entre espoirs et inquiétudes

Star ocean the divine force 5

Star Ocean reste une licence appréciée parmi les Action-RPG japonais, même si le dernier opus majeur (Star Ocean 5: Integrity and Faithlessness) n’avait pas convaincu les foules. La sortie du remaster du premier opus de la franchise en 2019 a d’ailleurs rappelé les racines de ce mélange unique entre Heroic-fantasy et Space Opera.

Après avoir joué à Star Ocean: The Divine Force pendant plus d’une heure, on ne sait pas trop quoi en penser. On retrouve à la fois un J-RPG assez séduisant avec de l’exploration, une histoire intrigante et des combats dynamiques, cependant il garde cet aspect un peu vieillot sur certains aspects comme les visages façon poupées figées et une construction encore trop similaire aux titres précédents. De plus, on a encore du mal à bien jauger la mécanique de vol plané qui est à la fois utile en exploration mais aussi au combat pour contourner des ennemis et prolonger des combos.

En début de partie, on doit assimiler énormément d’informations sans avoir le temps de pleinement juger de leur potentiel. Il faut également bien avancer pour débloquer de nouvelles compétences car dans les premières heures, on est forcément très limité. Il faudra ainsi attendre un test complet car Star Ocean: The Divine Force inquiète, mais il y a encore de quoi lui laisser le bénéfice du doute.

NieR Automata : Une version Switch surprenante

Nier automata background 6

Lorsqu’un jeu multiplateforme annonce une version Switch, le premier réflexe est l’inquiétude par rapport au hardware de la machine. Quand celle-ci n’utilise pas le cloud gaming pour faire tourner de très gros jeux, elle est rapidement poussée dans ses derniers retranchements. Elle peut néanmoins offrir une optimisation imparfaite mais acceptable, comme ce fût le cas pour The Witcher 3. Concernant NieR Automata, il est assez surprenant de constater que cette version Switch ne souffre pas réellement d’une comparaison dévalorisante par rapport aux moutures PS4 et Xbox One.

Nous sommes même devant un rendu très fidèle et très solide techniquement. Que ce soit en mode portable, et surtout en mode docké, l’expérience reste très agréable. Nous avons entièrement fait le prologue du jeu sur Switch (ce qui permet d’avoir des situations assez variées) et le constat est sans appel. Notre test confirmera sans doute ces bonnes vibrations, mais NieR Automata sur Switch devrait être une bonne surprise.

Voici les dates de sorties pour chaque jeu :

  • Dragon Quest Treasures : 9 décembre 2022 sur Switch.
  • Harvestella : 4 novembre 2022 sur PC et Switch.
  • Valkyrie Elysium : 29 septembre 2022 sur PC, PS4 et PS5.
  • Star Ocean: The Divine Force : 27 octobre 2022 sur PC, PS4 PS5, Xbox One et Xbox Series.
  • NieR Automata (Switch) : 6 octobre 2022.
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.