On a joué à Castle of Heart, un titre indépendant original et prometteur

Pendant la Poznan Game Arena, nous avons pu mettre la main sur un jeu qui sera exclusif à la Nintendo Switch, soit Castle of Heart.

Contre toute attente, Nintendo aura donc le soutien d’un développeur indépendant, qui développe donc en ce moment même sur Nintendo Switch un certain Castle of Heart. Après avoir joué et terminé la démo en compagnie d’un des développeurs du titre, nous vous proposons de découvrir notre ressenti.

Un preux chevalier qui doit sauver sa bien aimée

Castle-of-Heart-Preview-1

Tout juste avant de commencer la démo, le développeur nous en a dit un petit peu plus en ce qui concerne l’histoire de Castle of Heart. Le soft vous permettra d’incarner un chevalier, mais qui va se faire changer en quelque sorte en pierre par un méchant mage. Et comme si ça ne suffisait pas à notre preux chevalier, le méchant mage a également enlevé sa douce et tendre.

C’est globalement ce que nous a raconté les développeurs au niveau de l’histoire, et cela s’arrêtera donc là. D’ailleurs, ce qui serait bien dans le soft, c’est qu’il y ait pourquoi pas des cinématiques pour rythmer un peu le tout. En supplément, les p’tits gars de 7levels nous ont confirmé l’existence de deux fins, dont la seconde ne s’obtiendra que si vous arrivez à chopper uniquement les 100 secrets qui seront cachés dans le soft.

Qui plus est, à la question de savoir si le jeu sortira sur d’autres plateformes que la Switch, le développeur présent à nos côtés nous a répondu qu’il ne sera hélas qu’exclusif à la Nintendo Switch. Sûrement parce que Nintendo doit soutenir le studio ce qui ne serait pas anodin et de toute façon, le développeur nous a aussi expliqué que le studio était un grand fan de Nintendo de base, et ces deux conditions risquent d’amoindrir les chances pour le soft d’atterrir sur PC, PS4 et Xbox One par exemple.

Un héros qui se transforme progressivement en pierre !

Castle-of-Heart-Preview-2

Dans la démo composée d’un seul niveau pour le moins assez court – soit environ 10-15 minutes facile -, le titre nous met directement dans l’ambiance d’un jeu de plateformes et d’action, mais avec une spécificité originale mais qui risque de rebuter sûrement les joueurs casuals. Car en effet, votre chevalier, changé à moitié en pierre, va devoir lutter pour rester en vie car le bougre perdra tout le long du jeu de la vie, et il va falloir à chaque fois tuer des ennemis pour en regagner, ou bien en récupérant de la vie, disséminée dans le niveau.

D’ailleurs, le titre de 7levels semble assez bien maîtriser son level design, du moins de ce que nous avons pu en voir sur le seul niveau jouable du titre. Les décors nous ont semblé agréables tout comme la direction artistique, même si le côté un peu terne du soft est parfois un peu rebutant malheureusement. Bien évidemment ce n’était qu’une démo, et nous verrons si le jeu proposera des décors plus chatoyants et agréables pour la rétine dans le jeu final.

Castle of Heart pourrait bien convaincre les possesseurs de la Switch avec son gameplay efficace et son concept assez atypique.

Sinon concrètement pour le gameplay, il s’agit tout simplement de progresser de façon linéaire comme dans un jeu de plateforme en 2D finalement. L’aspect plateforme du jeu nous a semblé efficace, même si au niveau des sauts, nous les avons trouvé encore un peu rigides, lourds et parfois légèrement imprécis. Espérons que cela soit corrigé dans la version finale. Egalement, sachez que le soft sera un peu orienté action, car vous pourrez poutrer pas mal d’ennemis. Pour ce faire, vous aurez à disposition votre arme principale, mais aussi des armes secondaires comme des lances, des arbalètes et j’en passe. Le développeur présent à nos côtés nous a confirmé que le titre se dotera de pas moins d’une cinquantaine d’armes dans le jeu, rien que ça !

Après pour le système de combat, ce dernier semblait efficace avec la possibilité de parader les coups de l’adversaire, d’en donner également avec votre arme principale et secondaire. La palette de coups proposée semblait en revanche une chouïa limitée, mais c’est sans compter sur la possibilité pour notre personnage de gagner de l’expérience. Elle se gagne en tuant des ennemis ou en les glanant dans le niveau que nous avons pu tester. Malheureusement, nous n’avons pas réellement pu voir s’il y avait donc par conséquent un arbre à compétences, ou si cela nous donnait la possibilité d’avoir des bonus d’attaques, voire des capacités actives comme passives. Encore une fois, il faudra vérifier cela sur le jeu final et pour terminer, il faut savoir qu’en ayant pu voir le jeu aussi sur la version tablette de la Switch, la fluidité semblait irréprochable, et sans de grosses pertes au niveau des graphismes ou de chutes de framerate.

Un jeu indé qui devrait plaire aux possesseurs de la Switch

Cette démo de Castle of Heart que nous avons testée est tout ce qu'il y a de plus enthousiasmant pour les possesseurs de la Nintendo Switch. Alors évidemment, de ce que nous avons pu tester le tout n'est pas parfait car il y a des défauts de gameplay assez évidents certes, mais la prise en main sur Castle of Heart n'était pas déplaisante pour autant. Les côtés plateformes et action fonctionnaient également plutôt bien dans cette démo, et le concept de devoir récupérer sa vie qui descend progressivement ravira sûrement les hardcore gamers. En tout cas, le Switch devrait avoir certainement une exclue indépendante de qualité, et est qui plus est jouable sur la télé comme sur la version tablette de la Switch. L'impression est donc bonne malgré quelques défauts flagrants, et on vous donne rendez-vous le second trimestre 2018 pour la sortie de Castle of Heart sur Switch.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp