Monster Hunter Rise : Notre Avis sur la version PS5

Monster hunter rise key art 1

Monster Hunter Rise est le dernier opus de la célèbre licence de chasse de Capcom. Une série de titre dont le succès n’est plus à démontrer, fort de plus d’un million d’exemplaire expédié depuis le mois de juillet 2022, aidé par un portage PC sorti au cours de la même année. Il restait cependant un vivier à exploiter pour l’éditeur afin de débuter l’année 2023 tranquillement, et ce dernier coup de pouce, ce sont tous simplement les consoles PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series.

Condition de test : nous avons pu essayer le titre pendant plus d’une dizaine d’heures sur PS5, un temps de jeu plus que suffisant pour débloquer les quêtes de niveau expert, aidé par l’équipement permettant de grimper plus vite dans les quêtes novices et par plusieurs heures de jeu sur la version Switch.

Pas de « pause soleil » au lancement

Monster hunter rise ps5 06 2

Cela fait plus de deux ans, suite à la toute dernière mise à jour de Monster Hunter World : Iceborne, que les férus de chasse aux monstres restés sur consoles Playstation et Xbox attendaient de pouvoir vivre de nouveaux périples. Si vous avez fait l’impasse sur la version Switch en 2021, puis sur le portage PC de 2022, c’est cette année que votre patience sera récompensée : c’est à votre tour d’explorer Kamura.

Disponible à compter du 20 janvier 2023, inclus directement dans le Gamepass, ou pour la modique somme de 40 € (50 € pour l’édition deluxe) pour ceux qui ne bénéficient pas de l’abonnement. Les versions consoles next-gen et previous-gen de Rise comportent tout de même deux défauts : elles sont disponibles uniquement en dématérialisé pour le moment, et l’extension Sunbreak (l’équivalent d’Iceborne) est absente de l’achat et sera disponible courant printemps 2023. Nous imaginons tant bien que mal que Capcom la vendra également au prix fort. Il n’y a pas de petits profits !

Puisque nous évoquons les DLC, sachez que le jeu comporte toutes les missions secondaires d’entrée de jeu, vous pouvez faire la totalité du titre sans attendre une roadmap de contenu additionnel, à la différence de la version Switch. Malheureusement, pour ce qui est du contenu cosmétique, il faudra sortir la carte bleue. Pour le reste, il est difficile de rentrer plus dans les détails du gameplay et des nouveautés sans répéter ce qui a déjà été décrit dans notre test de la version Switch.

Pour résumer, vous trouverez ici une excellente porte d’entrée pour la licence, les deux principaux ajouts, à savoir le filoptère (remplaçant la fronde de MH World) et le dernier compagnon en date : le chumsky (sorte de gros doggo venant placer le débat du chien vs chat dans Monster Hunter). Des éléments de gameplay qui apportent beaucoup pour rendre le jeu un peu moins lourdeau, avec des subtilités qui peuvent paraître inconcevable pour les anciens, tel que pouvoir sauter en l’air à n’importe quel moment ou pouvoir affûter son arme tout en se déplaçant juste en chevauchant son canidé.

Toujours aussi bon aujourd’hui

Monster hunter rise ps5 10 3

Nous pouvons résumer Rise grossièrement en disant qu’il s’agit d’une version de World plus condensée, les terrains de chasse sont plus petits, mais gagnent en verticalité, puisque les filoptères permettent de se déplacer rapidement un peu partout. Il y a moins de cinématiques et les séquences de pistage ont tout simplement disparue. Monster Hunter Rise met en avant le cœur de la licence : la chasse aux grosses bestioles et les grosses bagarres.

Autre nouveauté, moins marquante cependant, votre progression sera ponctuée par des niveaux nommées les calamités. Sorte de Tower Defense dans lequel vous allez devoir protéger le village d’une vague successive de monstre. Chaque séquence se fait en deux temps, une phase où vous devrez placer des pièges (tourelles, mines, voire même chasseur du village) et une seconde où vous allez devoir empêcher les monstres de détruire les murs.

Sans dire que ces séquences de gameplay sont ratées, elles demeurent moins intéressantes que la chasse classique et il est assez difficile de contenir certains monstres en solo, ce qui peut se révéler assez frustrant dans les quêtes de niveau expert. Évidemment, difficile de terminer cette critique sans évoquer les spécificités techniques de ces versions consoles. Nous nous focaliserons principalement ici sur la version Playstation 5, sans douter une seule seconde que la version Xbox Series X devrait être similaire. Nous allons tout de même, avant de parler résolution et images par seconde, souligner l’absence de cross-save et de cross-play.

Ça donne quoi techniquement Monster Hunter Rise sur PS5 ?

Monster hunter rise ps5 03 4

Si le premier n’est pas non plus dramatique (le jeu donne de l’équipement permettant de progresser plus rapidement), le second est un peu plus malheureux. Il est en effet dommage de constater, qu’à l’heure où beaucoup d’éditeur et de développeur ouvrent leur mode en ligne, Capcom ne profite pas également de ces portages pour suivre le pas. Les joueurs PS4 et PS5 peuvent chasser ensemble, et ceux étant sur Xbox, Series et sur Windows PC (donc adieu les joueurs sur Steam), chasseront du Tetranadon entre eux. En espérant que le prochain opus corrigera le tir (et pourquoi pas l’extension Sunbreak ?).

Pour le reste, la PS5 n’éprouve aucune difficulté à afficher Kamura et ses environs en 4K et 60 FPS. Vous pouvez même vous perdre dans les options pour personnaliser au maximum votre expérience. Même si tout cela n’est pas aussi fourni qu’une version PC boosté avec la dernière carte graphique et un processeur avec une dizaine de cœur, la version console dispose de nombreux paramétrages. Vous avez un écran compatible avec le 120 fps ? Vous pouvez réduire les graphismes pour profiter au mieux de cette overdose de fluidité. Vous vous en moquez de savoir si le 60 fps risque de faiblir, mettez tous les graphismes au max avec les ombres plus vraies que nature.

Il est à noter que nous avons fait le test avec des paramètres graphiques quasiment au maximum, et que bien que nous n’ayons pas à notre disposition un appareil permettant de mesurer la fréquence d’image à la moindre frame, nous n’avons pas constaté le moindre ralentissement. Merci le RE Engine !

Cependant, pas de miracle, Monster Hunter Rise reste un jeu conçu pour la Switch. De ce fait il y a un retour en arrière par rapport à World assez important, que ce soit au niveau des graphismes ou même des interactions avec le décor. Cela se ressent également du côté de l’interface qui affiche des textes assez gros. Côté PS5, la dernière console de Sony éradique les temps de chargement, une simple pression sur la touche R2 pour lancer la quête, et vous n’aurez même pas le temps de poser la manette que le terrain de chasse sera déjà devant vous.

Nous resterons un peu tatillons sur l’utilisation de la Dualsense, les vibrations sont assez timides, et même si le retour haptique est bien présent dans les options, il reste lui aussi assez faiblard, même s’il y a un petit effort sur le placement des différentes vibrations, le retour est différent lors que votre combo au katana progresse, ou la gâchette résiste un peu lorsque on soulève son bouclier. Petit détail que nous avons apprécié : le gyroscope est disponible pour diriger la caméra et est entièrement personnalisable, nous avons par exemple choisi de l’utiliser lorsque nous devons viser avec le filoptère ou avec des armes à distance.

En bref, si vous avez fait l’impasse sur la version Switch, le portage console next-gen offre ici une excellente opportunité de découvrir Kamura, ses nouveaux compagnons et ses monstres inédits dans les meilleures conditions possibles dans votre salon. Les versions PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series de Monster Hunter Rise seront disponibles le 20 janvier prochain.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.