Gamescom 2017 : On a joué à Mothergunship, notre aperçu de ce shooter spatial décomplexé

La gamescom 2017 est maintenant terminée depuis maintenant plus de deux semaines, et nous avons pu tester aussi Mothergunship, un FPS décomplexé par Terrible Posture Games, en partenariat avec Grip Digital.

Les premiers trailers avaient l’air diablement sympathiques pour Mothergunship, et voilà que nous avons pu donc mettre les mains sur ce FPS spatial à la gamescom 2017. Le soft est développé par Terrible Posture Games en partenariat avec Grip Digital, respectivement connu pour le sympathique Tower of Guns et le correct Skylar & Plux : Adventure on Clover Island. Voici donc notre premier ressenti sur le soft.

Du défouraillage d’extraterrestres robotiques !

Mothergunship-2

Dès les premières minutes de jeu, le jeu nous place directement dans l’action, où notre héros est déjà aux prises avec des ennemis robotiques pas très accueillants. D’ailleurs, l’histoire du soft ne nous a pas semblé véritablement trépidante, et reste en soi assez classique. Il s’agira en fait pour notre héros faisant partie de la résistance terrienne, de déjouer l’invasion d’une menace extraterrestre robotique. Rien de bien original en dépit de quelques dialogues qui pourront être sûrement sous le signe de l’humour et d’ailleurs, le gameplay en lui-même nous a satisfait.

Pour faire simple, Mothergunship reprend un peu les codes des fast FPS de l’époque, tout en y ajoutant sa sauce. Sur la démo d’une petite quinzaine de minutes que nous avons pu tester, le titre s’est avéré finalement assez fun en l’état. Les contrôles paraissaient en tout cas plutôt intuitifs, et la visée plutôt bonne à la manette. Il faut savoir que nous avons testé le soft sur une version PC, et le tout avait l’air bien optimisé et assez fluide.

Alors évidemment, il faudra voir ce que ça donne lors de sa sortie officielle, et le principe de Mothergunship est on ne peut plus simple. Le but sera de parcourir les missions en défouraillant un bon paquet d’extraterrestres robotiques. Le soft adoptera en fait un système de zones où vous devrez détruire tous les ennemis dans cette dernière, puis passer à la zone suivante qui sera visiblement générée de façon procédurale. Ce côté aléatoire semble déjà charmeur très clairement, et il nous tarde très concrètement de voir si le tout sera varié sur la longueur car qu’on se le dise, les décors semblaient répétitifs rien que sur la démo.

Du crafting d’armes complet et des boss !

Mothergunship-1

Une autre spécicité nous a été montré également par les développeurs, qui n’est autre que le système de crafting d’armes. En fait, via de l’énergie que vous ramassez dans le soft, vous aurez la possibilité de créer votre propre arme, rien que ça ! En effet, vous pourrez tout changer au niveau de l’arme que ce soit la crosse, le canon que vous allez utiliser, et j’en passe ! Le tout a l’air affreusement pointu et surtout d’autre part véritablement complet en l’état, et nous avons quand même hâte de pouvoir un peu plus le tester en profondeur étant donné que notre session de jeu fut assez courte sur la démo du FPS de Terrible Posture Games.

Evidemment, à la fin de chaque niveau, et en l’occurrence celle de la démo, nous avons eu l’immense plaisir d’affronter un boss complètement gargantuesque dans cette fin de démo. Il fallait tirer sur le boss sans s’arrêter pour lui faire descendre sa barre de vie gigantesque, tout en évitant ses attaques, et en sautant sur des dalles vous faisant sauter assez haut pour éviter la méchante lave qui pouvait vous faire du dégât. D’ailleurs le level-design un peu vertical et bourré de secrets à ramasser sur certaines zones nous a également séduit, et on espère de tout cœur que le titre nous réservera des boss encore plus gigantesques et dangereux à affronter soit dit en passant.

Mothergunship s'avère fun et nerveux, et on voulait en voir plus !

Pour une première impression sur le FPS totalement décomplexé de Terrible Posture Games, elle est totalement positive. Le côté procédural des zones est enchanteur, et le titre semble ne pas vraiment se prendre au sérieux. Il y a également de fortes chances que le soft se dote de quelques easters eggs, puis le shooter spatial se dote d'un gameplay bourrin au possible, saupoudré d'un crafting d'armes plus que prometteur. La session de jeu a été malheureusement très courte pour avoir un avis encore plus concret sur Mothergunship mais du peu qu'on en a vu, le tout avait l'air de tenir la route. Vivement sa sortie, qui ne devrait plus être si lointaine que cela sur PC, PS4 et Xbox One.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda