PREVIEW. A Plague Tale : Innocence – Premières impressions plus qu’enthousiastes sur le jeu

Nous avons pu assister à une présentation et démo du jeu A Plague Tale : Innocence et les premières images nous ont véritablement charmés. Voici nos impressions.

Lors de la présentation presse de Focus Home Interactive, nous avons pu nous entretenir avec les développeurs Bordelais de Asobo Studio. Ces derniers nous ont proposés une découverte de A Plague Tale : Innocence, leur prochain titre, et il faut bien l’avouer : les premières informations nous ont terriblement enthousiasmés.

Alors, qu’attendre du jeu ? Quelles sont les premières impressions que l’on peut vous livrer sur ce titre dont on ne sait encore que trop rien ?

A Plague Tale : Innocence, une histoire de Peste

A Plague Tale 3

Si pour le moment, nous n’avions eu qu’un premier visuel et un nom – qui a d’ailleurs été renommé de The Plague à A Plague Tale : Innocence, la présentation nous a permis d’en savoir un peu plus. Ainsi, nous en savons désormais davantage sur l’intrigue mais également les premières mécaniques de gameplay et d’autres informations sur son ambiance.

A Plague Tale : Innocence nous plongera dans une France des années 1349 où une maladie a complètement dévasté le monde que l’on connaissait auparavant. Bien que l’on retrouvera des similitudes sur le plan historique, il s’agit ici d’une histoire alternative, vous vous en doutez. Notre Hexagone a été ravagé par une Peste Noire qui a eu pour incidence directe l’arrivée massive de rats et semer la zizanie dans notre civilisation. Mais ces sales bestioles ne seront pas juste spectatrices dans notre aventure, loin de là…

Une véritable claque dès les premières minutes de la démo !

L’intrigue prend place deux ans après les événements, où la Peste Noire est désormais – et malheureusement, bien installée. Cette trame scénaristique nous fera suivre l’histoire de deux protagonistes : Amicia, 15 ans et Hugo, 5 ans, frère et sœur. Aux premières images dévoilées, il semblerait que seule la grande sœur soit jouable mais il n’est pas à exclure quelques passages où l’on devra gérer l’un ou l’autre personnage. Très attachante dès le début, cette relation fraternelle risque très probablement d’imposer quelques moments clés dans l’histoire.

Au vu de la menace omniprésente, on ressent déjà l’ambiance prenante et pesante que souhaite nous proposait Asobo Studio. Et il ne serait pas étonnant que l’on soit confronté à des cinématiques ou passages sensibles entre nos deux protagonistes. D’ailleurs, Amicia est plutôt charismatique et peut faire une très belle héroïne. Attentive, à l’écoute, elle semble à la fois sensible et impétueuse, prête à tout pour se tirer d’une situation compliquée.

Les quelques minutes de démo auxquelles nous avons pu assister nous ont permis de découvrir plusieurs menaces. La première est humaine et nous paraît plutôt logique : ce sont les gardes qui n’autoriseront pas votre déplacement en ville. On ne sait cependant pas encore s’il s’agit d’une simple restriction pour votre sécurité ou s’il s’agit d’une faction ennemie. La seconde est celle des rats. Ces animaux sont de véritables créatures et peuvent vous tuer en un instant. Ce sont des mangeurs d’hommes et n’hésiteront pas une seule seconde à tuer un être humain s’ils en ont la possibilité.

Des premières mécaniques de gameplay intéressantes

A Plague Tale 1

Passons désormais aux premières mécaniques que l’on a pu apercevoir. Il faut savoir que A Plague Tale : Innocence est un jeu d’action/aventure et qu’il vous mettra aux commandes de notre héroïne à la troisième personne. Directement, elle ne semble pas posséder d’attaque à proprement parler, mais plutôt de plusieurs moyens de se défendre. Elle dispose notamment d’une fronde qui permet de donner un vif coup.

Il faut savoir que le seul moyen de repousser les rats est la lumière. Que ce soit avec le feu, la lumière du jour ou les lanternes que les gardes peuvent avoir, il n’y a que ça qui les éloigne de manière radicale. Et c’est là que vous devrez gérer intelligemment à la fois les rats et les gardes. Puisque dans certains cas, vous aurez besoin de ces derniers pour avancer et contrer les créatures avec la lumière tandis qu’à d’autres moments, vous n’aurez pas d’autres choix que de casser leur lanterne pour que les rats les dévorent juste sous vos yeux.

Ce jeu de lumière risque bien d’apporter quelques originalités au gameplay

Cela apporte des mécaniques vraiment intéressantes. On suppose alors que l’on risque d’être régulièrement confrontés à des situations où l’on devra choisir la bonne action à effectuer, sous peine d’être bloqués. D’ailleurs, la courte séquence que l’on a pu visionner, nous avons remarqué que l’on pouvait demander au petit frère de faire certaines actions. Cette interactivité avec le frangin nous permettra notamment d’accéder à des zones où seul un petit corps peut s’y infiltrer. Des composantes RPG seront également de la partie mais hormis l’utilisation et la fabrication de potion, nous n’en savons pas plus pour le moment.

Très clairement, l’utilisation de la lumière et de l’ombre peut rapidement instaurer un climat tendu et oppressant. En plus de la menace des rats, la pénombre n’arrange en rien votre état mental. Les développeurs ont également expliqué que cela pouvait donner lieu à de nombreuses situations où l’on pourra également être en quête d’ombre pour justement, échapper à certaines attaques. Le principe est accrocheur et l’on a hâte d’en voir davantage.

Notons également que l’équipe a annoncé une durée de vie d’une bonne dizaine d’heures, pouvant aller jusqu’à 15/16 heures pour les plus contemplatifs d’entre vous. Cela reste plus que correct pour un titre du genre. Pour le moment, A Plague Tale : Innocence est planifié pour la fin de l’année 2018 et devrait arriver sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

En conclusion, A Plague Tale : Innocence nous a véritablement surpris. Si l’on ne doutait pas une seule seconde du savoir-faire du studio, les premières images dévoilées sont sublimes. Avec une ambiance prenante à souhait dès les premières secondes, une trame scénaristique qui semble bien ficelée, des mécaniques de gameplay bien pensées, le titre est bien parti pour devenir un incontournable. C’est peut-être un coup de cœur personnel mais il a su, en quelques instants me prendre aux tripes. Maintenant, reste à savoir si Asobo Studio saura tout mettre en oeuvre pour nous proposer une aventure digne de ce nom. Ils ont les cartes en main – aussi riches soit-elles, désormais, à eux de bien les utiliser. 

La note de l'auteur

En conclusion, A Plague Tale : Innocence nous a véritablement surpris. Si l'on ne doutait pas une seule seconde du savoir-faire du studio, les premières images dévoilées sont sublimes. Avec une ambiance prenante à souhait dès les premières secondes, une trame scénaristique qui semble bien ficelée, des mécaniques de gameplay bien pensées, le titre est bien parti pour devenir un incontournable. C'est peut-être un coup de cœur personnel mais il a su, en quelques instants me prendre aux tripes. Maintenant, reste à savoir si Asobo Studio saura tout mettre en oeuvre pour nous proposer une aventure digne de ce nom. Ils ont les cartes en main - aussi riches soit-elles, désormais, à eux de bien les utiliser. 

Julien

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda