Call of Duty : Sony félicite le renforcement de l’enquête sur le rachat d’Activision et dit qu’il aurait un impact très négatif

Call of duty warzone 2 0 1 1

Pendant que la communauté Call of Duty se réjouit (ou non) du Call of Duty Next et de toutes les nouveautés annoncées pour Modern Warfare 2 et Warzone 2.0, en coulisses, la lutte pour le rachat d’Activision continue de plus belle. Les autorités de régulation britanniques et européenne du marché avaient prévenu que l’enquête sur le deal entre Microsoft et Activision pourrait se renforcer et passer en phase 2, ce qui n’avait rien de très surprenant étant donné la nature d’un tel rachat, qui nécessite forcément de s’y intéresser longuement et en profondeur. Cette phase 2 a été officialisée, et c’est Sony qui s’en félicite.

Le renforcement de l’enquête se poursuit

Comme le rapporte GamesIndustry.biz, les autorités britanniques avaient demandé à Microsoft de fournir des preuves qui montreraient que les inquiétudes de Sony et d’autres acteurs du marché n’étaient pas fondées. Microsoft avait quelques jours pour faire cela, mais a choisi de ne pas le faire, étant donné qu’aucun document n’aurait pu prouver cela selon l’entreprise.

La phase 2 de l’enquête a donc été actionnée au Royaume-Uni, et elle devrait suivre le même chemin en Europe. Cela signifie simplement et grossièrement que dorénavant, les régulateurs vont se pencher activement sur ce rachat. Encore une fois, il n’y a rien d’étonnant à ce qu’un tel processus soit mise en œuvre pour un rachat de la sorte, mais cela va tout de même compliquer un tout petit peu la tâche de Microsoft.

Sony se réjouit, et Microsoft se défend

Et pendant que Microsoft prépare sa défense, Sony pousse un soupir de soulagement. L’entreprise japonaise a directement répondu à la décision de la CMA (l’autorité de la concurrence et des marchés au Royaume-Uni) afin de « féliciter cette annonce » à propos du renforcement de l’enquête.

Sony a aussi développé sa réponse auprès de GamesIndustry.biz :

« En donnant à Microsoft le contrôle des jeux Activision comme Call of Duty, cet accord aurait des implications négatives majeures pour les joueurs et l’avenir de l’industrie du jeu. Nous voulons garantir aux joueurs PlayStation de continuer à avoir une expérience de jeu de la plus haute qualité, et nous apprécions l’accent mis par la CMA sur la protection des joueurs. »

Ce à quoi Microsoft a immédiatement répondu :

« Cela n’a aucun sens commercial pour Microsoft de retirer Call of Duty de PlayStation compte tenu de sa position de leader sur le marché des consoles. »

Chacun défend sa position donc, et il n’est pas très surprenant de voir Sony s’immiscer dans cette histoire tant Call of Duty est une licence importante pour PlayStation. La réponse de Microsoft reste la même, et il faudra voir si le constructeur américain est prêt à faire une nouvelle offre à Sony concernant Call of Duty afin de lui assurer, sur le papier, que la licence ne va pas quitter le giron PlayStation de sitôt.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.