Sakurai explique une absence dans Super Smash Bros Ultimate

Sakurai explique une absence dans Super Smash Bros Ultimate
Il justifie le choix des nouveaux personnages.
Temps de lecture : 3 min.

Lorsque l’on parle de Super Smash Bros Ultimate (et de Smash en général), la source la plus fiable est PushDustIn. Il s’agit du fondateur du site SourceGaming. Ce site a justement été créé par des traducteurs qui en avaient marre de voir les propos de Masahiro Sakurai déformés par les journalistes et la communauté.

Trop d’archers verts ?

L’information du jour est donc une série de tweets qui résument une nouvelle interview de Sakurai. Malheureusement, il ne précise pas le magazine d’origine de l’interview. Cependant, la réputation et le travail de PushDustIn permettent d’y croire sérieusement. Le détail le plus intéressant concerne un personnage qui n’est pas dans le jeu. En effet, si le casting est bouclé durant la pré-production, une place est tout de même laissée lorsqu’un nouveau jeu Pokémon est en développement. Félinferno a bénéficié du dernier ticket pour montrer dans le train mais il a longtemps lutté pour l’obtenir. Le personnage le plus pronostiqué à sa place, Archéduc, n’était pas très loin de finir dans Super Smash Bros Ultimate.

Sakurai ne cite pas de nom précis mais confirme que Xenoblade Chronicles 2 et ARMS auraient très bien pu avoir un représentant s’ils étaient sortis un peu plus tôt. Le grand sondage officiel organisé pour les DLC de Smash 4 a également un impact considérable sur le roster. Les Belmonts, Ridley et King K. Rool doivent effectivement leurs places à leur énorme popularité dans le Smash Ballot. La justification de la présence de Plante Piranha en DLC est le fait qu’elle ne soit pas un héros. Comme pour R.O.B. ou Mr. Game & Watch, la volonté était de proposer un combattant surprise un peu plus neutre

Mauvaise nouvelle pour les fans de ces persos ?

On termine avec deux choix sur la création des personnages. Le principe de King K. Rool était de faire un personnage lourd qui pourrait faire ce qu’un personnage lourd ne peut pas faire habituellement. Sakurai met également fin au débat autour du design de Zelda. Après avoir officiellement dit qu’il s’agissait d’un costume A Link Between Worlds mais aussi A Link To The Past, Sakurai reconnait enfin qu’il s’agit d’un mélange des deux.

Il est assez rare que le créateur donne aussi vite des exemples de personnages refusés. En effet, d’habitude, il préfère les garder secrets au cas où il puisse les utiliser pour une suite ou désormais des DLC. On comprend bien que la citation directe d’Archéduc réduit à néant toutes ses chances, surtout le Pokémon nouvelle génération prévu pour cette fin d’année. Il ne faut pas non plus trop compter sur du Xenoblade Chronicles 2 ou du ARMS dans le Fighter Pass de Super Smash Bros Ultimate.

Soulignons tout de même que la saga fête aujourd’hui même ses 20 ans puisque le premier Super Smash Bros était sorti le 21 janvier 1999 au Japon.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
22 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp