Nos ressentis sur l’année 2020 : l’avis de Doodz

06 ressenti illustration doodz 1

2020 a été une année très compliquée pour tout le monde et j’en retiens plus des faits d’actualité que des jeux. Je pourrais citer les nombreuses affaires d’Ubisoft, celles du monde de l’esport (Smash en particulier) et le crunch qui continue de faire des dégâts en étant toujours trop souvent récompensé.

Ainsi il faut avouer que j’étais en panne d’inspiration au moment de faire mon top 3. J’ai fait beaucoup de bons jeux mais en me disant toujours “C’est très bien, mais ça ne mérite pas un podium”. J’ai donc honteusement triché en proposant trois duos thématiques puisque c’est mon top, je fais ce que je veux.

Mon top 2020

1) Les Persona

persona 5 royal illustration avec joker

On commence avec le duo le plus évident, celui des Persona. 2020 a vu la sortie de Persona 5 Royal sur PS4, une version augmentée de l’épisode le plus récent, mais aussi la sortie de Persona 4 Golden sur PC.

S’il ne s’agit que d’un portage, c’est presque plus important pour les fans qui voient enfin un épisode principal s’exporter en dehors de la famille PlayStation. Et son succès donne des idées à Atlus et à Sega qui semblent de plus en plus intéressés par la démocratisation de la série.

Forcément, on en vient à espérer encore plus fort un remake de Persona 3, un épisode très intéressant mais qui souffre vraiment du poids des années, surtout au niveau du gameplay qui n’a pas été aidé par les améliorations des versions suivantes.

En attendant, revenons un peu à Persona 5 Royal, mon jeu préféré de l’année (et l’un de mes deux jeux préférés en général). En terminant Persona 5, je ne voyais pas comment faire mieux et j’espérais que le prochain épisode parte dans une toute autre direction par crainte du réchauffé.

Et tant qu’à refaire le même jeu, autant y aller franchement et faire une version améliorée. J’y apprécie les modifications et les nouveautés mais elles ne feront pas changer d’avis ceux qui ont abandonné dès Kamoshida.

2) Les aspirateurs à temps

Genshin Impact

Cette année, il y a deux jeux qui m’intriguaient beaucoup. « Ça a l’air bien, mais je doute d’avoir la patience d’y jouer plus de deux semaines”. Et dans les deux cas, en regardant mon historique, j’ai découvert que j’y avais passé des centaines d’heures.

Je pense que je ne suis pas le seul à avoir accroché à Animal Crossing New Horizons et à Genshin Impact vu leurs nombreux records de ventes, sur les réseaux sociaux et même au niveau de nos statistiques.

Animal Crossing avait snobbé la Wii U pour mieux revenir sur Switch avec une version qui a bien pris note de ce qui s’était fait entre temps. Du craft, plus de liberté créative, des fonctions sociales et en ligne mises à profit. New Horizons est un épisode plus solide qui fait que j’ai battu mon record en abandonnant Smashville non pas au bout de 2 semaines comme d’habitude mais au bout de 8 mois (et 320h de jeu). Désolé Marie…

Genshin Impact a fait la même chose mais pour les gachas. J’ai très envie d’y jouer mais je les abandonne toujours au bout de 10 jours à cause d’un gameplay pas ultra captivant. L’action-RPG n’apporte pas grand-chose en dehors de ses quêtes quotidiennes, ses collectibles et son farm mais proposer un jeu de cette taille en free-to-play est forcément une révolution et faire rager ses amis avec son nouveau perso 5 étoiles est un bonheur inégalé.

3) Le classicisme PlayStation

Marvel's Spider-Man: Miles Morales - Costume Into the Spiderverse

Mon dernier duo est composé de Ghost of Tsushima et de Marvel’s Spider-Man Miles Morales. J’ai beaucoup apprécié les deux jeux et mon plus gros reproche, c’est que je connais la formule.

Mon côté fanboy penche pour Miles mais comme je n’y vois qu’une grosse extension et pas un vrai jeu, je n’arrive pas à me résoudre à le nommer seul, surtout vu son tarif très élevé pour ce qui n’est qu’un DLC. Mais j’avoue que son côté expéditif ne m’a pas déplu. Il m’a permis de comprendre que j’avais fait le tour de New York et que je n’avais pas forcément envie de repartir, surtout avec Peter et ses pouvoirs plus limités.

De son côté, Ghost of Tsushima est magnifique mais il fait beaucoup trop Assassin’s Creed à mes yeux pour parvenir à me marquer. Il est très propre et beaucoup plus maîtrisé que les productions d’Ubi mais quelques mois plus tard, je n’en garde strictement aucun souvenir en dehors de ses paysages. Et c’est pour cela que je n’arrive pas à le nommer seul non plus.

Ma déception de 2020 : Marvel’s Avengers

ressentis 2020 marvel's avengers

C’est mon troisième bilan de l’année sur ActuGaming et dans mes attentes des deux précédents, je citais Marvel’s Avengers comme mon jeu « Je suis fan de l’univers donc j’y serai mais je ne le sens vraiment pas ».

Et bien pas la moindre surprise à ce niveau-là. Enfin si, le jeu est à la fois meilleur que ce à quoi je m’attendais, mais aussi bien pire sur d’autres points. Je n’arrive même pas à en parler comme un plaisir coupable parce que cela sous-entend la notion de plaisir à un moment donné.

Tout n’est pas à jeter mais manette en main, je ne parviens jamais à me détacher de cette impression d’énorme gâchis. Les gameplays des personnages sont efficaces mais comment s’amuser à refaire autant de fois les 3 objectifs qui se battent en duel, dans les 3 décors, contre les 3 pauvres boss ?

Marvel’s Avengers a heureusement été beaucoup patché pour corriger ses innombrables bugs et je suis passé d’une PS4 classique à une PS5, ce qui aide aussi à améliorer un peu mon avis mais cela reste un gâchis.

Avoir tout l’univers Marvel à disposition et se sentir à l’étroit dans ce monde, ce n’est pas normal. Oui, Square Enix continue de nous promettre des ajouts de contenus dans tous les sens mais vu leurs pertes, est-ce qu’ils ne vont pas faire disparaître les serveurs du jour au lendemain en se prenant pour Thanos ?

Mon bilan de la génération

Horizon Zero Dawn The Frozen Wilds

Difficile de faire un bilan de la génération quand on a l’impression qu’il n’y a plus de générations. La liste des jeux les plus vendus pour cette gen ressemble étrangement à celle de la précédente. Si l’on prend le top 3 des ventes PS4, on y trouve The Last Of Us Remastered et GTA V.

Le jeu en ligne et le jeu-service fait qu’il est plus rentable de faire un gros suivi de son jeu plutôt que d’en produire un nouveau et c’est pour cela que Rockstar peut se permettre d’annoncer fièrement GTA V sur PS5 au lieu d’enfin passer à la suite. Pareil pour d’autres mastodontes tels que Minecraft ou Fortnite (plus récent mais pas prêt de partir).

Je dois avouer que je ne devrais pas faire mon malin puisque mon Game of the Generation serait un Persona 5 pourtant lui aussi sorti sur PS3. Mais le souci est le même avec le hardware qui ne délimite plus les générations non plus, entre ses consoles pro et sa nouvelle gen qui n’apporte pour l’instant rien de concret en dehors des anciens jeux en 4K – 60 FPS.

Je vais aussi ajouter un mot sur ma fatigue du monde ouvert qui représentait pourtant le Saint Graal du jeu vidéo pour moi lors de mon enfance et de mon adolescence. Malheureusement, Ubisoft a essoré le genre avant que PlayStation s’y mette aussi avec son monde ouvert annuel (et même deux cette année…).

Mon attente pour 2021

Persona 5 Strikers

Sans grande surprise, si je dois donner le jeu que j’ai le plus envie de faire en 2021, ça sera forcément Persona 5 Strikers. Mais comme c’est évident et que ça sort en février, autant faire plus large : j’attends surtout des attentes.

Comme vous l’avez peut-être compris avec la partie précédente, j’ai un problème avec la nouvelle génération qui ne se démarque pas encore de la précédente. Les jeux tournent mieux, très bien, mais où est la nouveauté dans tout cela ?

C’est ce qui me frustre de plus en plus avec l’évolution du jeu vidéo. On a toujours eu une course à la technologie mais je n’ai jamais eu l’impression que le gameplay était aussi secondaire. Pour l’instant, le seul jeu nouvelle génération qui semble s’être posé la question du “Qu’est-ce qui est désormais possible de faire avec nos nouveaux outils”, c’est Ratchet & Clank: Rift Apart qui profite du SSD pour multiplier les téléporteurs.

Et je reste un fanboy Nintendo mais ils ont été très loin d’être exemplaires cette année, même au niveau des sorties. Si on oublie Animal Crossing, Nintendo n’a pas fait le moindre effort cette année, décidant même de mettre les Directs en pause.

Alors oui, la Switch aura de quoi faire niveau exclusivités grâce aux éditeurs tiers en 2021 (Bravely Default 2, Monster Hunter Rise, Disgaea 6, No More Heroes 3, Shin Megami Tensei V,..) mais il faudra aussi se réveiller au niveau First Party.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.