Les meilleures surprises en 2016 à ne pas manquer : Pokemon GO, Steins;Gate 0…

Quelques jeux en 2016 nous ont surpris et ce, que ce soit par leur sortie, leur gameplay ou encore, tout simplement par ce qu'ils ont été capables de nous apporter. Voici donc notre classement des meilleures surprises en 2016 à ne pas manquer ! On parle entre autres de Pokemon GO et Steins;Gate 0.

L’année 2016 aura donc été sympathique en terme de surprises et voici notre top cinq accompagné d’un jeu bonus qui retrace les surprises qu’il ne fallait pas louper en 2016. Par surprise, il faut le concevoir sous tous les sens du terme et cela va aussi bien d’une réussite commerciale, d’un gameplay original ou encore, d’un jeu qui parvient tout simplement à… nous surprendre !

Steins;Gate 0

Steins;Gate 0 test 4

Les joueurs étaient très nombreux à patienter pour voir la suite du premier Steins;Gate que vous aviez pu découvrir avec notre test à cette adresse et le moins que l’on puisse dire est que la suite des aventures qui sort sous le nom de Steins;Gate 0 surprend… et heureusement, en bien ! On ne va pas spoiler mais comme vous le savez, la licence est Visual Novel, genre de livre interactif avec des art works de toute beauté et chara-design sensationnels pour les personnages, et on est encore une fois surpris de coller l’étiquette 9/10 à Steins;Gate 0.

Effectivement, c’est une énorme surprise de découvrir un scénario toujours aussi passionnant, bien que plus sombre forcément et surtout, d’avoir droit à une multitude d’ascenseur émotionnel tout comme le premier épisode nous avait fait subir. On ne sait ainsi jamais si l’on doit être heureux, malheureux, triste ou alors, être envahis par le stress de se dire « Mais qu’est-ce que les scénaristes vont nous faire ? »

Et la recette marche donc admirablement bien sur ce thème de science et de voyage temporel avec des musiques qui parviennent à nous transporter et à nous faire partager les émotions de nos héros. Ainsi et il faut l’avouer, Steins;Gate 0 est lui même composé de surprises au fil du déroulement du scénario et rien que le commencement de l’intrigue, qui choisit une fin du premier comme base, est une surprise… difficile à avaler d’ailleurs au passage…

Une histoire difficile mais passionnante et une réussite sur tous les plans… C’est ce que l’on appelle un travail soigné et une suite qui parvient à faire aussi bien que son prédecesseur, chose qui, on le rappelle, est parfois bien difficile. Steins;Gate 0 est donc la surprise de l’année 2016 et il s’inscrit une nouvelle fois comme une référence en la matière et honnêtement, on en veut encore plus et on terminera sur ces mots que seuls les connaisseurs parviendront à en saisir la profondeur : Organization, El Psy Kongroo, Steins;Gate.

Vous pouvez découvrir notre test complet de Steins;Gate 0 à cette adresse et sachez que Steins;Gate 0 est disponible sur PS Vita et PlayStation 4 à cette adresse.

Pokemon GO

PokemonGO

On le sait, les Pokemon sont populaires, aimés et adulés par bon nombre de fans pendant que les Digimon, eux, galèrent et ce, pour notre plus grand regret car on les aime aussi ! Mais chez Actu Gaming, on aime tout le monde et on était très impatients de découvrir Pokemon GO et son concept de réalité augmentée et là où il surprend et qu’il parvient à trouver sa place dans les surprises de l’année 2016, c’est tout simplement par les conséquences qu’il a provoquées !

Effectivement, qu’on l’aime, qu’on ne l’aime pas ou qu’on ne l’aime plus au moment où l’on écrit ces lignes, c’est du pareil au même puisque le résultat est le même à savoir, des millions de joueurs, des rassemblements incroyables dans le monde entier et un phénomène de mode au point que la majorité des joueurs et même ceux qui ne jouaient pas se sont retrouvés téléphone en main à partir à la chasse.

Phénomène, c’est le mot et cela a surpris tout le moment et ce, aussi bien les joueurs que le développeur lui même ! En effet, Niantic a déclaré à plusieurs reprises qu’il n’avait pas prévu de tels résultats et que cela était inimaginable. Ainsi, Pokemon GO continue de faire son petit bout de chemin, de recevoir différentes mises à jour et on peut dire qu’à son lancement, il aura surpris tout le monde…

Pour rappel, Pokemon GO est disponible gratuitement sur mobiles iOS et Android.

Zero Time Dilemma

Zero Time Dilemma trailer présentation

Alors lui, Zero Time Dilemma, c’est un peu la surprise qui met tout le monde mal à l’aise et qui pourtant, est d’une saveur assez incontestable encore faut-il avoir une âme sacrément solide. En tout cas et pour remettre un peu le contexte, Zero Time Dilemma est la suite de 999: Nine Hours, Nine Persons, Nine Doors qui devrait prochainement ressortir sur PC et probablement PS Vita (article). Cela étant dit, c’est un jeu de la même trempe que Danganronpa et qui vous fera vivre un jeu de la mort orchestré par un maître du jeu appelé Zéro.

Zéro est bien moins mignon qu’un Monokuma et si ce nounours en peluche est cruel, Zéro l’est presque encore plus ! Effectivement, les choix moraux et les conséquences seront encore pires et le jeu est composé d’ending salaces et qui sont pour la plupart, très difficiles à visionner… Les scènes sont d’une extrême violence psychologique, visuelle et le jeu choque clairement et il ne porte pas pour rien son étiquette PEGI 18.

Les personnages sont charismatiques, les tabous sont bien exposés et au final, c’est une expérience aussi surprenante que bouleversante. S’il y a bien un bémol, c’est que le jeu est essentiellement en anglais et qu’il contient beaucoup de phases de dialogues. De plus et pour ceux qui aiment les énigmes, elles sont toutes assez complexes et il faudra faire marcher vos méninges et ce, bien plus que dans un Danganronpa.

Zero Time Dilemma est donc une bonne surprise notée 8/10 en cette année 2016 et on ne s’attendait vraiment pas à vivre une telle expérience dans un jeu vidéo. Evidemment, il ne faut pas remettre ce soft entre les mains des âmes sensibles…

Vous pouvez découvrir notre test complet de Zero Time Dilemma à cette adresse et sachez que Zero Time Dilemma est disponible sur Nintendo 3DS et PS Vita à cette adresse.

Shadow Tactics : Blades of the Shogun

Shadow Tactics blades of the shogun 9

Vous vous souvenez très certainement de la licence Commandos ? Le jeu de stratégie sur PC qui vous faisait contrôler quelques hommes et où vous deviez jouer stratégiquement et souvent en infériorité numérique. Et bien avec Shadow Tactics : Blades of the Shogun qui a été doté d’un très bon 8/10, on se retrouve avec la surprise de l’année 2016 puisqu’il reprend ce bon vieux principe avec une vue aérienne et où l’on contrôle quelques soldats, enfin ici, ce sont plutôt cinq spécialistes dans l’art de l’assassinat et que l’aventure choisit le contexte du Japon Médiéval plutôt que la seconde guerre mondiale.

Mais qu’est-ce que cela fait du bien de changer d’air et de ne pas avoir un pâle copier/coller d’une série à succès ! Effectivement, si le gameplay sera fortement similaire, on se retrouvera encore avec des compétences qui seront cette fois-ci propre au contexte et vous enchaînerez les missions tout en essayant d’arriver à l’objectif de la manière dont vous le souhaitez. Les cartes sont plus ou moins grandes et offrent leur lot de stratégies ! A vous de réfléchir donc.

D’ailleurs pour arriver au bout de tous ces niveaux qui sont franchement bien pensés, il faudra environ 15 à 25 heures ce qui est tout à fait raisonnable pour un jeu du genre. Shadow Tactics : Blades of the Shogun s’inscrit donc comme une surprise qui nous rappelle les bons souvenirs de Commandos tout en nous faisant vivre une expérience bien nouvelle dans un Japon féodal et avec des personnages aux compétences diverses et variées.

Vous pouvez découvrir notre test complet de Shadow Tactics : Blades of the Shogun à cette adresse et sachez que Shadow Tactics : Blades of the Shogun est disponible sur PC et qu’il sortira plus tard en 2017 sur PlayStation 4 et Xbox One.

Seasons After Fall

seasons after fall 5

Seasons After Fall, c’est quelque chose et il a clairement surpris beaucoup de monde… Certains l’ont été en bien d’autres en mois bien mais à la rédaction, le verdict est vite tombé ! Effectivement, Seasons After Fall est une véritable surprise qui a reçu un joli 8/10 et on va brièvement vous expliquer pourquoi et en quoi il surprend.

Développé par le studio Swing Swing Submarine, c’est Focus Home Interactive qui s’est occupé d’éditer cette magnifique aventure et elle nous raconte l’histoire poétique où l’on incarne un renard à la recherche de l’esprit des saisons. Focus Home oblige, le jeu bénéficie de doublages en français et l’aventure devrait nous porter dans sa somptueuse direction artistique pendant plus de dix heures de jeu !

Tous les traits au pinceau sont en tout cas de toute beauté et nous propose des personnages et des décors qui ne manquent pas de nous surprendre. D’ailleurs, même son gameplay est original puisque Seasons After Fall se sert des différentes saisons pour nous apporter différentes possibilités et l’on reste facilement émerveillés devant notre petit goupil qui, soit dit en passant, est sacrément mignon.

Et pour nous bercer davantage dans ce monde de rêve, on pourra compter sur de magnifiques compositions qui viendront peut-être sauver le défaut majeur du titre à savoir, des allers-retours bien trop nombreux. Pour conclure, Seasons After Fall surprend par son concept, sa poésie, sa beauté et son originalité et il s’inscrit ainsi dans le classement des plus belles surprises de l’année 2016.

Vous pouvez découvrir notre test complet de Seasons After Fall à cette adresse et sachez que Seasons After Fall est disponible sur PC à cette adresse  et il est prévu pour 2017 sur PS4 et Xbox One.

The Last Guardian (On avait dit top 5 ? Et bien non, lui, c’est le coup de cœur)

The Last Guardian 5

On l’attendait avec beaucoup d’impatience sans savoir si le résultat de The Last Guardian serait une concluante réussite ou un jeu qui a nécessité trop d’années de développement et qui pour le coup, serait plus ou moins sorti trop tard. Le résultat est un mélange des deux mais cette fusion lui donne un charme qui lui permet de passer outre son lot de défauts et qui lui confirme son 9/10 amplement mérité. Ainsi, c’est le coup de cœur de la section et il parvient à nous surprendre alors que… au bout d’un moment, on se demandait vraiment s’il y avait quelque chose à attendre de lui…

Alors oui, la caméra est parfois pénible, on ressent des soucis dans le gameplay général et les bugs, collisions et ralentissements sont bien présents… On ajoute à cela des combats assez archaïques et là, vous allez nous dire, mais pourquoi un 9 avec tant de défauts ? Tout simplement parce que The Last Guardian réussit le pari de nous faire oublier tous ces problèmes pour laisser place à une expérience de gameplay unique que l’on oubliera probablement jamais.

Le lien étroit entre notre jeune garçon et l’incroyable créature au charisme fou Trico nous touchera au plus haut point et l’aventure est parsemée de mélodies qui viendront pousser ce sentiment. Le jeu de Fumito Ueda vous occupera en plus de cela pendant 13 heures de bonheur et la direction artistique choisie continuera de faire son petit effet qui nous émerveillera.

The Last Guardian est clairement une surprise de cette année 2016 car nous n’avions aucune idée concernant sa date de sortie et surtout, nous n’étions même plus certains de le voir débouler un jour… Finalement, c’est une bonne chose qu’il soit enfin là et n’hésitez pas à vous plonger dans cette aventure poétique, vous n’en garderez que de bons souvenirs et vous oublierez vite ses imperfections qui restent notables mais bien en deçà à côté de cette expérience vidéoludique qui a su toucher directement notre âme de joueur.

Vous pouvez découvrir notre test complet de The Last Guardian à cette adresse et sachez que The Last Guardian est disponible sur PlayStation 4 à cette adresse.

Conclusion des surprises de l’année 2016

root letter illus

Si un top cinq vous parait léger, c’est parce que l’on ne peut pas déclarer tous les jeux de surprise pour cette année 2016. Nous avons tâché de choisir les meilleurs et ceux qui nous ont transmis le plus d’émotion ! A côté de cela, on trouve pourtant des titres comme Root Letter (test), un visual novel nous invitant à la découverte du Japon dans une enquête passionnante, Stellaris (test) qui s’avère être un excellent jeu de stratégie, Neurovoider (test) qui est un cocktail surprenant de plusieurs genres ou encore, Song of the Deep (test) qui nous fait magnifiquement découvrir la mer dans une histoire passionnante.

Il y en a bien trop et pourtant, on pourrait parler de World Of Final Fantasy qui a presque piquer la vedette à Final Fantasy XV, un fait surprenant ou encore, Overwatch que personne n’attendait réellement et où Blizzard a su réussir un coup de maître. Bien évidemment, on pense aussi aux indépendants Darkest dungeon ou encore Salt and Sanctuary mais… rassurez-vous. On parle bel et bien de ces derniers et ils se trouvent dans le classement des meilleurs RPG de l’année ici et des meilleurs FPS de l’année à cette adresse. On ne souhaitait simplement pas faire de doublon et vous faire découvrir un max de titres à ne pas louper.

Pour conclure, on peut dire qu’il y a eu d’excellentes surprises et ce, sur tous les plans à savoir sur des studios indépendants avec peu de moyen financiers mais aussi, sur des titres qui ont demandé un peu plus. Tous parviennent à mettre en avant leur qualité et à nous surprendre… et c’est tant mieux car après tout, il en faut pour tous les goûts. Alors, quels sont vos surprises à vous ? N’hésitez pas à les partager avec nous au cas où certains de la rédaction auraient pu passer à côté !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp