TEST. Seasons After Fall – Une ballade au pays des contes

Voir la note
Après avoir proposé deux bonnes productions (Block That Matter et Tetrobot & Co.), le studio montpelliérain Swing Swing Submarine est enfin de retour avec Seasons After Fall, produit par Focus, présentant un univers tout en couleur et en saison.

On peut dire que le jeu d’aventure 2D « arty* » a le vent en poupe en ce moment. Entre les gros studios qui sortent leurs productions indépendantes, avec Ori & the Blind Forest qui a été édité par Microsoft, Unravel par EA ou encore le prochain Little Nightmares par Bandai Namco. C’est donc en toute logique que l’éditeur Focus prend part à la mouvance, en éditant de leur coté Seasons After Fall, production du studio Swing Swing Submarine. Il est intéressant de dire que le projet de Seasons After Fall est un concept officiellement né en 2010, et qu’il est donc considéré comme l’un des projets les plus importants du studio.

*NDLR Arty désigne un jeu indépendant dont son intérêt réside en son côté artistique à pouvoir communiquer des émotions (exemples : Limbo, Abzu, etc)

Une poésie audiovisuelle

Seasons After Fall 1

Vous commencez l’aventure dans un univers plutôt étrange en incarnant une graine. Rapidement vous comprendrez que cette dernière est une sorte d’esprit, que l’on incarnera au travers du renard. Il vous faudra ainsi retrouver les esprits de chaque saison et pour cela, le scénario se coupera en plusieurs parties dont je ne vous en dirais pas plus afin que vous puissiez découvrir par vous-même.

Si l’histoire n’est pas l’aspect principal du titre, elle permet néanmoins de faire avancer et continuer de donner de l’intérêt à l’aventure durant sa dizaine d’heures de jeu.

Seasons After Fall  est une beauté a chaque instant

Il est agréable de souligner au passage que Seasons After Fall est ainsi doublé entièrement en français. D’ailleurs, tant que l’on reste dans le domaine sonore, il semble important de parler de Sound Design pour ce jeu. Le Sound Design consiste ici à proposer un bruitage sonore pour chaque action effectuée par le renard.

Ainsi vous pourrez entendre les bruits de pas, le glapissement du renard, lorsqu’il nage dans l’eau, ou encore celui de l’herbe. La musique du titre n’est d’ailleurs pas en reste avec une partition impeccable de la part d’un quatuor à cordes proposant des thèmes correspondant aux environnements. Ainsi, avec des morceaux entraînants et d’autres aux sonorités plus atmosphériques, rien n’est laissé au hasard et on se retrouve ici avec une des meilleure bande son de l’année.

Seasons After Fall, un arty !

seasons after fall 4

Tout cet aspect sonore serait assez creux sans justement, l’aspect graphique du titre. Seasons After Fall est une véritable peinture impressionniste animée utilisant la technique de l’animation a la main et le jeu trouve ici un cachet assez rare dans le jeu vidéo de part cette peinture. Si des œuvres comme Jotun ou The Banner Saga ont recours a cette technique à travers le crayon, Seasons After Fall utilise quant a lui le pinceau pour nous présenter une véritable fresque dotée de détails parmi les différents plans visibles.

C’est un vrai bonheur de jongler ainsi de saisons en saisons pour découvrir chaque endroit sous ses différentes coutures. Les diverses saisons ont ainsi leur propre couleur : le bleu pour l’hiver ou le rouge pour l’automne. Les animations de passage d’une saison à une autre sont plutôt réussies en nous montrant par exemple le passage d’eau à glace ou encore, le développement d’un champignon.

Un gameplay tout en finesse

Seasons after fall 2

Seasons After Fall propose donc un jeu de plateforme/puzzle en deux dimensions où l’on incarne donc un renard. Vous pourrez, comme action de base, avancer, sauter et glapir. La mécanique principale du jeu est l’utilisation des saisons pour interagir avec l’univers entourant notre petit goupil.

En effet, vous pourrez passer à volonté de l’hiver à l’automne dès que la saison est débloquée et utilisable. L’automne vous permettra par exemple de faire voler des feuilles pour sauter dessus, et l’hiver vous proposera de monter sur des colonnes de glaces. C’est dans cette simplicité de gameplay que le jeu vous met face à divers puzzles qu’il faudra résoudre pour continuer sa quête.

De plus, vous devrez retrouver divers artefacts ou encore créer des formes précises avec les lucioles. Par contre, pendant votre aventure, vous ne rencontrerez aucun ennemis et vous ne mourrez jamais, le jeu a été pensé comme une véritable aventure contemplative utilisant la plateforme et les puzzles.

Seasons After Fall, un gameplay intuitif et naturel

Il est important de noter que Seasons After Fall ne propose aucun tutoriel, et arrive a faire comprendre au joueur comment jouer d’une manière naturelle. Peu de jeux sont capables de faire comprendre son fonctionnement sans le montrer, les Mario en 2D ou les premiers Sonic en sont d’excellents exemples et Seasons After Fall arrive à faire de même.

On regrette cependant que la carte globale du soft ne soit finalement pas si grande et qu’elle implique des aller-retours incessants ce qui peut s’avérer un peu ennuyeux à la longue. Les sauts peuvent aussi parfois s’avérer un peu capricieux, notamment entre deux changements de saisons, où vous risquez parfois de souffrir d’une petite chute de framerate.

Seasons After Fall se trouve donc être par cette simplicité de son gameplay accessible au grand public, mais des puzzles un peu retors en fin de partie pourront ravir les amateurs du genre. Le jeu reste tout de même principalement réservé aux fans de jeux indépendants où la narration et surtout les aspects graphique et contemplatif du titre sont importants.

Seasons After Fall traite de thèmes originaux

seasons after fall 5

Il est important de rajouter que Seasons After fall, traite dans sa narration de thèmes plutôt originaux pour un jeu vidéo. Au travers du thème de la nature et des animaux, le jeu arrive à nous parler de la peur de l’autre et de l’acceptation de soi. Le traitement, en plus de ces thèmes-là, est naturel et à aucun moment forcé et il contribue à l’ambiance poétique et intimiste du titre.

Beau et touchant, c’est ce qui caractérise principalement Seasons After Fall. Swing Swing Submarine ont réussi leur pari de proposer une aventure mémorable, sublimée par une animation faite à la peinture et une composition impeccable interprétée avec brio par un quatuor à cordes. On regrettera un peu les aller-retours incessants mais difficile de bouder son plaisir devant une telle poésie.

La note de l'auteur

Un petit bijou de poésie, une patte graphique magique, un jeu qui se joue tout seul. Un vrai coup de cœur, montrant un développeur indépendant au sommet de son art.

Antoinerp
s
Note du panda
8 10

Seasons After Fall

Points positifs

  • Sublime
  • Une bande-son mémorable
  • Une réelle poésie à tout instant
  • Des thèmes rares bien abordés
  • Un Gameplay efficace
  • Bonne durée de vie pour le genre

Points négatifs

  • Trop d'aller-retours
  • Quelques soucis de framerates et bugs mineurs
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp