TEST. Steins;Gate 0 – Face à la réalité de la science

Voir la note
Sorti il y a quelques années sur PlayStation 3, PS Vita et PC, c'est un certain Steins;Gate 0 qui pointe le bout de son nez ce 25 Novembre 2016 mais cette fois-ci, sorti uniquement sur PlayStation 4 et PS Vita. Etant une suite directe à Steins;Gate premier du nom, il est donc primordial d'avoir suivi l'épopée du savant fou avant de s'essayer à cette suite. Ainsi, est-ce que Steins;Gate 0 mérite plus qu'un... zéro !? Bien sur que oui, mauvaise blague...
Temps de lecture : 9 min.

Tout d’abord et avant de commencer, on vous met en garde : il est essentiel d’avoir joué à Steins;Gate premier du nom avant de vous lancer dans cette aventure. Sachez d’ores et déjà qu’il s’agit d’une suite directe qui reprend les événements scénaristiques là où ils s’étaient arrêtés dans le jeu précédent. Il est donc primordial d’avoir terminé Steins;Gate et attendez-vous donc à lire de nombreux spoils dans les prochains paragraphes ! De ce fait, si vous n’avez jamais joué à la Steins;Gate, vous pouvez foncer sur notre test complet à cette adresse, vous le procurer et le terminer dans tous les sens avant de vous attaquer au fameux Steins;Gate 0. De toute façon, cette suite ne contient aucun résumé de l’ancienne histoire et il est donc impossible de bien comprendre le scénario sans passer par l’excellent Steins;Gate.

Ce petit aparté étant fait, en voici maintenant un autre… En effet, si vous avez joué et terminé Steins;Gate une seule et unique fois, il va falloir y retourner avant de vous mettre à cette suite. Effectivement, la première fin débloquée de Steins;Gate n’est pas celle qui est utilisée pour Steins;Gate 0 et il faut donc automatiquement passer par la case chapitre sept et découvrir toutes les possibilités du scénario du premier épisode. On préfère vous prévenir afin que vous puissiez vivre une expérience optimale avec ce Visual Novel qui ne laisse clairement pas indifférent.

Voilà, si vous remplissez toutes les exigences que nous avons évoquées et qui sont pour votre bien (rires), vous pouvez vous attaquer à notre test complet de Steins;Gate 0 ci-dessous. Les autres, c’est votre dernière mise en garde pour le risque de spoil. 

Steins;Gate 0, un savant fou moins fou

Steins;Gate 0 test 3

Steins;Gate 0 fait directement suite à l’une des fins de Steins;Gate et qui plus est, pas de n’importe quelle fin… – Allez, on est gentil, encore un dernier avertissement avant l’ultime révélation du premier opus -, on parle bien évidemment de celle où Mayuri Shiina est belle et bien sauvée de son destin la poussant à mourir dans tous les sens du terme. Malheureusement, si le choix de Rintarō Okabe, le héros, a permis à son amie d’enfance Mayuri de se sortir de cette destinée macabre, il se retrouve coupable d’avoir tué de ses mains l’une des personnes les plus chères à ses yeux.

Ainsi, Steins;Gate 0 plante un décor assez sombre d’entrée de jeu avec un Rintarō Okabe qui aura tout perdu de ce qui faisait le personnage qu’il incarnait : Hououin Kyōma… Fini les phrases complètement What The F*ck, l’arrogance, la provocation et tout ce qui faisait de son personnage ce qu’il était. Okabe a donc grandi mais comme vous vous en doutez, il est rongé par le regret et par beaucoup de choses… En même temps, cela se comprend aisément.

Bref, Steins;Gate 0 démarre l’aventure tout de suite après les malheureux événements de Steins;Gate. Bon, l’histoire est plus compliquée que cela puisque ce Steins;Gate 0 se déroule dans la ligne du temps mondiale (Worldlinetime) appelée Beta worldline qui est celle d’origine ! Souvenez-vous, dans Steins;Gate, cette dernière se situe jusqu’à la mort de Christina… ce qui veut dire que même si Okabe a raconté l’histoire aux principaux intéressés, il est le seul à se souvenir de toute l’aventure et de tous les bons moments qu’il a passé avec ses amis. Chaque timeline et plus précisément worldline qu’il a parcouru, il se souvient d’absolument tout grâce au pouvoir qu’il a nommé Reading Steiner et ce, dans les moindres détails : que ce soit les morts, les sourires ou… l’amour.

Steins;Gate 0 touche émotionnellement et ce, autant que Steins Gate premier du nom

Notre homme est donc torturé, déprimé et on a un Okabe qui cherchait plus ou moins un nouveau départ… Résigné à ce coup du sort qui lui fait porter le chapeau pour le meurtre de Kurusu mais aussi, pour une troisième guerre mondiale qui arrivera prochainement, le destin va encore faire des siennes pour notre Dieu dans cette ligne du temps mondiale et il va se retrouver encore une fois dans cette histoire de voyage temporel dont il essayait de tirer un trait. En effet, il fera rapidement la connaissance de Maho Hiyajo qui va lui permettre de plus ou moins à nouveau torturer son esprit puisqu’il va revoir Kurusu Makise par l’intermédiaire projet Amadeus… D’ailleurs, la manière dont il fonctionne va vous rappeler bien des souvenirs et notamment, une technologie que vous aviez mis au point dans le premier opus.

On a donc encore droit à un scénario qualitatif, touchant et nous touchant en plein cœur. L’action est plus rapide que dans le premier opus puisque ici, le background de l’histoire est bel et bien implanté. Cela nous permet également de trouver de nombreuses réponses sur des événements qui pouvaient paraître futiles à l’époque de notre run du premier opus mais aussi… vitaux pour l’avenir.

Les réponses s’enchaînent donc et notre soif de fan service sera assouvie et nous n’aurons qu’une chose en tête, connaître la vérité et surtout, ne plus lâcher le jeu pour continuer de découvrir toujours plus d’informations sur cet univers qui marche toujours aussi bien. A noter tout de même que dans Steins;Gate, nous n’avions que le point de vue d’Okabe… Dans Steins;Gate 0, il ne sera pas rare de découvrir des scènes se déroulant sans notre bon vieux savant fou et qui, forcément, se révélant également riches en informations croustillantes.

Gros bémol tout de même et nous y venons tout de suite ! A vrai dire, si vous retournez dans tous les sens Steins;Gate, cela ne devrait pas trop vous gêner… En effet, Steins;Gate 0 sort en France uniquement en anglais mais par contre, il est toujours doté de ses excellents doublages en japonais.

Un gameplay plus étoffé ?

Steins;Gate 0 test 7

Comme expliqué dans le test du premier opus, Steins;Gate 0 est lui aussi un pur Visual Novel qui ne laisse que peu de place au gameplay. Néanmoins, il sera toujours question de sortir votre téléphone portable pour répondre à un appel ou à telle ou telle question venant de l’une de vos connaissances. Si on ne pourra toujours pas envoyer un message ou effectuer un appel quand on le souhaite, on remarquera néanmoins et rapidement plusieurs possibilités de réponses aux différents messages reçus. De plus, ces derniers proposeront bien souvent plus d’éléments de réponses à notre goût.

Enfin, on a remarqué un peu plus de liberté au niveau des choix. Par exemple, Okabe vous proposera à un moment d’éteindre la batterie de votre téléphone et il est tout à fait possible de ne pas l’écouter. Il en va de même pour certains appels où l’on peut tout simplement ne pas décrocher. Dans le premier opus, ces scènes-là étaient souvent automatiques et l’on pouvait voir le curseur se déplacer et effectuer les actions de manière autonome sans tenir compte du joueur.

Si on ne peut pas chiffrer et indiquer la réelle incidence de ces possibilités, on peut néanmoins affirmer que l’interface générale est beaucoup plus propre qu’auparavant. En effet, notre téléphone portable est un peu plus à la pointe de la technologie et il affiche des menus plus clairs et plus colorés. On peut ainsi toujours modifier les fonds d’écran, les sonneries et en obtenir de nouveaux. Enfin, on notera l’apparition de smiley dans les propositions de réponse et il faut avouer que voir nos personnages sous la forme de chibi fait vraiment sourire… Heureusement d’ailleurs puisque comme vous l’avez compris, ce Steins;Gate 0 est sacrément sombre et… on aime ça !

Steins;Gate 0 rend la science tout bonnement passionnante dans un univers parfaitement maîtrisé

Autrement et forcément, le Visual Novel reprend quelques art works de l’ancien opus mais ils sont nécessaires pour bien nous rappeler certains événements de Steins;Gate. Au-delà de cela, c’est toujours aussi beau, passionnant et les nouveaux personnages disposent d’un chara-design qui fait toujours aussi bien fonctionner la recette. D’ailleurs et parmi les p’tits nouveaux, il y a Alexis Leskinen, le savant toujours souriant, Maho Hiyajo, la copine de Kurusu ou encore, personnage plus énigmatique et vous comprendrez pourquoi dès les premières heures, Katsumi Nakase…

Bref, tous arborent un très bon choix au niveau du chara-design et ils viennent admirablement bien consolider les bases très solides de Steins;Gate ! On note aussi bien évidemment le retour de tous les anciens visages que l’on connaît avec une nouvelle apparence pour la plupart à l’image de Faris Nyannyan, Itaru Hashida, Mayuri Shiina ou encore Nae Tennouji. En même temps, c’est toujours le légendaire Huke (Black Rock Shooters) qui est aux commandes ! Guère surprenant donc.

Du côté de la bande-son, on se retrouve avec les thèmes du premier mais aussi de toutes nouvelles compositions et que dire si ce n’est que cela sied toujours aussi bien et que l’émotion fait toujours autant le boulot ! Car oui, Steins;Gate 0 est à la hauteur de la première aventure et il nous propose une trame scénaristique qui ne nous laisse, une fois de plus, pas indifférent et dont l’on a du mal à décrocher… L’ascenseur émotionnel dont on vous parlait dans Steins;Gate est de retour (pour vous jouer un mauvais tour ? Peut-être haha), c’est une réalité !

D’ailleurs, si vous souhaitez découvrir tous les secrets et toutes les fins alternatives que proposent cette suite, il y a du boulot puisqu’elles sont au nombre de six tout comme dans la première aventure… Bref, prévoyez quelques nuits blanches passionnantes pour tout voir et vous pouvez nous croire, le scénario est tellement passionnant que l’on a qu’une chose en tête : tout voir, comprendre, analyser et établir des théories… Et bien oui, le Visual Novel scientifique nous donne clairement l’envie de porter la blouse !

Petite parenthèse tout de même avant de finir, il faut souligner qu’en tant que suite directe, on regrettera l’absence d’une version PlayStation 3 pour tous ceux qui ont évolué sur cette dernière pour jouer au premier opus. Cela nous permet donc d’avoir des art works et des décors encore plus jolis mais malheureusement, c’est en dépit d’une version ancienne génération. Un mal pour un bien dirons-nous qui n’enlève en rien la qualité artistique, scénaristique de ce jeu tout simplement somptueux.

Mad Scientist, El Psy Kongroo, Organization, des mots qui parleront aux fans !

Steins;Gate 0 aurait pu louper le coche et on le sait, faire une suite d’un jeu à succès n’est jamais quelque chose de simple… Pourtant, ce Steins;Gate 0 offre une narration accrocheuse et addictive qui, avec les malheurs d’Okabe, pousse le vice jusqu’à nous donner un sentiment oppressant et surtout, une soif de vérité ! On a donc envie d’aller jusqu’au bout, de ne plus arrêter et de boire les paroles de cette narration qui fait toujours autant honneur au genre Visual Novel. Ainsi, il faut donc aimer lire et c’est au final son genre et surtout, sa localisation uniquement en anglais que certains lui reprocheront (on les comprend). Et pourtant, avec cet ascenseur émotionnel qui rendra fou le joueur – autant qu’Okabe le Mad Scientist ? (rire) – grâce à ses côtés plus sombres et pesants, c’est une oeuvre vidéoludique qu’il fait bon de parcourir. De plus, on notera des art works, des backgrounds et un chara-design encore plus beaux et inspirés et là, la seule chose que l’on souhaite découvrir, c’est ce qu’il pourrait se cacher, pourquoi pas, dans une troisième ligne du temps mondiale…

La note de l'auteur

Steins;Gate 0 est une suite directe parfaitement maîtrisée qui nous offre une vision et une autre réalité possible pour notre Okabe adoré. Toujours aussi touchant tout en assurant le fan service avec les personnages que l'on connaît si bien, je n'étais pas sûr que cette suite soit à la hauteur du monument qu'était Steins;Gate premier du nom et pourtant, le savoir-faire est là et la magie opère. A consommer sans modération et encore une fois, vous allez certainement, tout comme moi, le retourner dans tous les sens pour découvrir les différentes fins possibles... Décidément, maintenant, je peux le dire, j'ai hâte de voir le prochain Steins;Gate, les développeurs ont clairement l'air de maîtriser pleinement le sujet, de vrais scientifiques du visual novel...

Alexandre Mistral Play4Fun
s
Note du panda
9.5 10

Points positifs

  • Un casting de voix japonaises toujours au top...
  • Encore plus beau...
  • Un scénario qui fait honneur à l'oeuvre...
  • ... Tout en étant encore plus sombre et pesant
  • Six fins
  • Des lignes de dialogues toujours aussi soignées
  • Magnifique direction artistique
  • Des personnages encore accrocheurs
  • Les musiques toujours aussi séduisantes
  • Une interface plus claire
  • Un ascenseur émotionnel toujours aussi présent

Points négatifs

  • ... Mais textes uniquement sous-titrés en anglais
  • ... En dépit d'une version PlayStation 3
  • C'est un Visual Novel donc, toujours peu de gameplay
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp