Aperçu Call of Duty : Black Ops Cold War – Une simple transition ?

Membre Actugaming.net

Par

Comme chaque année, on se retrouve pour faire le point sur le nouvel opus de la série Call of Duty. Cette fois-ci, c’est au tour de Treyarch et Raven Software de nous pondre une suite à la saga Black Ops. Après avoir découvert l’année dernière un épisode rafraichissant sonnant comme une sorte de reboot de la série Modern Warfare, avons-nous le droit à un nouvel épisode tout autant rafraichissant cette année ? Dans une année particulière pour toute l’industrie, notamment à cause de l’épidémie venant mettre des bâtons dans les roues des productions, mais aussi avec l’arrivée des nouvelles consoles Next-Gen, qui en général impose une année de transition plutôt compliquée pour les grosses licences comme celle-ci, espérons que ce Call of Duty : Black Ops Cold War soit l’exception qui confirme la règle.

Malheureusement, il semble que nous soyons de nouveau dans la boucle des jeux annuels, avec une continuité sans trop de nouveautés. Tout n’est pas à jeter, bien au contraire. Certains choix sont intéressants, le contenu sera au rendez-vous mais cela suffira-t-il à en faire un opus marquant et incontournable ? Nous allons vous donner notre première impression.

Conditions de l’aperçu : Nous avons joué aux alentours d’une dizaine d’heures à la bêta ouverte sur la PlayStation 4 pro. Nous avons joué aux différents modes de jeu proposés à ce moment-là, à savoir Domination et Combined Arms : Domination.

Un retour annuel obligatoire ?

call of duty : black ops cold war miami

Infinity Ward a sorti un épisode Modern Warfare très rafraichissant l’année dernière, une sorte de reboot de la licence très appréciée des joueurs dans son ensemble. Tout d’abord sur le plan technique avec un nouveau moteur graphique mettant en avant une campagne épique avec le retour de personnages marquants. L’arrivée d’un nouveau mode Battle Royale, et même de nouvelles mécaniques de jeu comme la possibilité de se pencher et prendre appui sur les murs. En bref, la série Call of Duty se renouvelait enfin pour le plus grand plaisir de ses fans.

Cette année signe le retour de la saga Black Ops, série particulière et très attendue par certains joueurs une année sur deux. Dans ce Call of Duty : Black Ops Cold War on comprend très rapidement que nous aurons le droit à un épisode sous le signe de la continuité, que ce soit sur le contenu ou même manette en main. En effet, sur le papier nous n’aurons quasiment aucune nouveauté, les habitués se sentiront comme à la maison. Nous avons même le retour du mode Warzone, qui sera donc le même client que celui déjà en ligne. Reste à savoir sous quelle forme celui-ci évoluera lors de la sortie du nouvel opus.

Après quelques heures de jeu, on en ressort particulièrement sans trop d’émotions. On n’a vraiment pas l’impression de découvrir une nouvelle expérience en soi, un sentiment de déjà-vu tout simplement. Même si le gameplay est foncièrement différent et que les maps sont bien fichus, cela n’est finalement plus suffisant pour faire opérer la magie qui a longtemps porté la licence. Certains sont certainement satisfaits de ce retour chaque année sans trop de changements, mais d’autres seront forcément déçus de cette nouvelle version.

Simple, basique…

call of duty : black ops cold war personnage

Puisque finalement ce Call of Duty : Black Ops Cold War n’a pas grand-chose à nous proposer de nouveau, c’est donc manette en main que nous allons le juger. Et dans son ensemble, il n’est finalement pas trop mal et se défend plutôt bien avec son gameplay. Nous avons le droit à un épisode très nerveux, on a même l’impression de jouer à un COD à pleine vitesse. Nos mouvements, ainsi que les animations de notre personnage sont fluides et rapides.

Les mouvements ne sont pas la seule réussite puisque la sensation de tir est vraiment bonne et que le level-design des maps est en général bien plus réussi que celui des maps de Modern Warfare. On pense notamment aux cartes Miami ou même Cartel qui finalement offrent des situations intéressantes et diverses. Concernant les armes, certains équilibrages devront encore avoir lieu pour harmoniser le tout avant la sortie officielle. Cependant, cette fois-ci il sera possible d’étudier en détail les statistiques des armes grâce à un énorme tableau détaillant certaines spécificités. Un ajout intéressant permettant ainsi d’équiper au mieux son arsenal, avec la tonne d’accessoires disponibles.

Pour la structure du jeu, on y retrouve la base comme les atouts, les killstreaks ou même la personnalisation des armes grâce aux cinq points. Dans l’ensemble, Treyarch a décidé de revenir sur certains changements effectués dans le dernier Modern Warfare, comme le silence de mort qui redevient un atout par exemple. Une autre nouveauté appréciable sur console, c’est la possibilité de régler votre champ de vision ou FOV (Field of view). Une option souvent disponible sur PC, qui fait enfin son entrée sur console.

Cold Shower

call of duty : black ops cold war cartel

Concernant les modes de jeu, on y retrouve la plupart des classiques comme le mode Deathmatch ou Domination. Même si nous n’avons pas pu y jouer durant notre session de test, le nouveau mode VIP sera forcément le bienvenu ici. Les nouveaux décors semblent parfaitement se marier avec ces modes de jeu favorisant le combat en mouvement. Même s’il est possible d’opter pour les combats à longue distance, il sera toujours plus ou moins possible d’être contourné.

Graphiquement appréciable sans pour autant éclater la rétine, ce nouvel épisode profite du nouveau moteur graphique avec simplicité. L’ambiance globale est particulière et singulière, un vrai plus pour cet opus qui offre des combats toujours aussi dynamiques à ses joueurs.

Ce n’est jamais simple de se plaindre d’un manque de nouveauté et peut parfois sembler injuste si la formule plaît au plus grand nombre. Seulement, le mode le plus joué aujourd’hui sur l’épisode précédent reste le mode Warzone. Et celui-ci sera de retour sur cet opus, il est donc évident que Call of Duty : Black Ops Cold War ne signifiera pas de grands changements pour certains joueurs. Malgré une campagne prometteuse et le retour du mode zombie, la recette pourrait laisser un goût amer aux joueurs commençant à se lasser de l’épisode annuel.

Cette année, Treyarch n’a pas vraiment de grosses cartouches à dégainer et se contente d’être solide. Aucun mode ou nouveauté ne se propose comme véritable argument d’achat dans ce Call of Duty : Black Ops Cold War. Alors vous êtes prévenu, ce nouveau titre s’inscrit simplement dans la continuité et résonne comme un épisode de transition en attendant la suite. Jusqu’à quand la série Call of Duty pourra-t-elle se contenter d’être solide sur ses appuis ? Les joueurs seront les seuls à pouvoir y répondre.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Après avoir digéré un Modern Warfare plein de bonnes idées, on retrouve rapidement le plat habituel. Pas que cela nous déplaise, mais on s'en contentera. C'est un véritable plaisir de découvrir chaque année un nouveau Call of Duty, mais un sentiment de déjà-vu prend de plus en plus d'importance. La licence bien que très solide, peine à trouver une véritable raison de tout chambouler. Reste à savoir si le mode campagne, le mode zombie et le mode multijoueur seront suffisants sur la durée. Au pire, on retournera sur le mode Warzone...

DubZ
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.