Le Meuble à Jeux #146 : Pixie Queen

Pixie Queen

On part voir la Pixie Queen !

Le jeu de société est tout de même un univers bien vaste. Jeudi, nous vous parlions de Feelinks Révélations, un jeu d’ambiance intimiste. Aujourd’hui, il est question d’un jeu d’un tout autre genre : Pixie Queen.

Édité par Game Brewer, on doit ce jeu à Rudy Seuntjens, avec des illustrations de JocArt. Pixie Queen, c’est un jeu qui cherche à mettre vos neurones à mal, et à faire les bons choix quand tout n’est pas réalisable. Votre but ? Être au service d’une reine tyrannique qu’il faudra combler… dans un univers où tout semblera se dresser contre vous.

Game Brewer GAB001 Pixie Queen Jeu de société Multicolore - Acheter sur Amazon
Pixie Queen est un jeu de placement professionnel sur une reine Pixie qui règne sur ses subordonnés comme un vrai Tyrant.
48,03 EUR

Destiné à des groupes de deux à cinq joueurs, le titre est destiné à des parties de plus d’une heure et demi. Pour réaliser cette chronique, nous avons joué dans toutes les compositions disponibles. D’emblée, précisons que le jeu est bien moins agréable à jouer à deux. Le tout devient meilleur dès trois joueurs.

Un jeu de pose avec une dose d’originalité

Pixie Queen

La première chose que l’on remarque, c’est le souci du détail qui a été apporté à cette production. L’éditeur s’est donné à fond pour fournir des pions de qualité, avec de très jolies illustrations et un plateau de jeu en parfaite adéquation avec le thème et les mécaniques du titre.

Autre très bon point, c’est que Pixie Queen met en place une vraie concurrence entre les joueurs pour la conquête des tuiles de victoire. Chacun fait son possible pour doubler les autres joueurs afin d’obtenir les meilleures tuiles de jeu et éviter de perdre trop de points de vie à cause des coups de fouet de la reine tyrannique. En effet, à chaque tour, la reine vous demandera divers offrandes. Si vous n’êtes pas capable de la satisfaire, ce seront des coups de fouet qui s’abattront sur vous. Et autant le dire, il ne sera pas toujours possible de lui offrir ce qu’elle demande !

Dès lors, le titre se présente comme une course vers le haut, où les joueurs vont chercher à faire progresser leurs « Pixies » pour tenter de remporter la victoire. Et, bien entendu, plus les joueurs monteront, moins il y aura de place pour les pixies et plus les ressources seront présentes en abondance. De quoi ajouter un petit sentiment d’empressement et une tension entre les joueurs, qui vont alors chercher à se tirer dans les pattes pour remporter le plus de biens possibles.

Ainsi, Pixie Queen peut être vu comme un jeu de pose, où les pions et les actions vont déterminer la suite de chaque tour. Un peu de stratégie donc, puisque même le fait de ne pas jouer va avoir un impact sur la suite. Comment ? Tout simplement parce que ne pas effectuer d’action va entraîner l’économie d’une action, ce qui est primordial puisque ces actions serviront plus tard. Surtout qu’il existe énormément de choses à faire dans ce jeu, autre que de s’occuper de ses pions.

Comme autres actions, on retrouve par exemple la copie, l’action de premier joueur temporaire et bien d’autres. Ces dernières permettent de rythmer le jeu et d’amener encore plus de tension et de suspens alors que les joueurs avancent dans le jeu. La compétition s’annonce donc rude, surtout que tout le monde peut vous la mettre à l’envers en utilisant des actions au bon moment.

L’interaction au cœur de l’action

Pixie Queen

Si l’interaction n’est pas forcément directe, elle est tout de même bien présente. Non, vous n’allez pas négocier avec les autres joueurs pour faire avancer vos pions. Malgré tout, vous allez être en contact avec ces derniers, notamment car vous allez tenter de les empêcher de vous devancer dans la montée, ou tout simplement car vous allez leur subtiliser des points.

D’ailleurs, bloquer les autres joueurs sera une part importante du jeu. En effet, vous devrez mettre votre stratégie au point, tout en essayant de barrer les autres. Si vous ne le faites pas, celui qui réussit à scorer le plus finira obligatoirement par gagner. Si vous trouvez un moyen de le mettre en déroute, ce n’est pas perdu d’avance. Vous l’aurez saisi, si vous devez tout faire pour scorer, vous devrez aussi tout faire pour empêcher les autres de le faire ou voler leurs biens pour gagner plus.

Dès lors, vous devrez jongler entre les différentes façons de marquer des points, de sorte à ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier. Il sera donc question de commencer par les anneaux, chercher à monter sur les pistes or et argent ou encore choper les tuiles offrandes. Tout peut faire farine au moulin, du moment que votre stratégie est savamment pensée.

Ainsi, Pixie Queen se présente comme un jeu où il faut savoir saisir les opportunités qui se présentent à nous. Il ne faut pas hésiter à avoir recours aux actions spéciales, à s’opposer aux autres joueurs et à s’adapter, voire changer de stratégie, dès que les choses commencent à mal tourner. Dans ce jeu, le secret de la victoire reste avant tout l’adaptation et une stratégie finement pensée.

Enfin, les concepteurs ont pensé à tout. Les quelques écureuils qui pourraient se trouver parmi vos amis risquent de perdre à coup sûr. Chaque ressource doit être utilisée. Si ce n’est pas le cas, les joueurs s’exposent à des coups de fouet supplémentaires. Cela car, en fin de partie, des points négatifs seront alloués au joueur qui possède le plus de chaque ressource. De quoi totalement retourner la situation alors que tout semblait déjà jouer. Pixie Queen, c’est bien un jeu où rien n’est terminé jusqu’à la véritable fin !

Pour qui s’adresse Pixie Queen ?

Pixie Queen

Compte-tenu de tout ce que nous venons de dire, nous pouvons conclure que Pixie Queen est un jeu d’ambiance à tester entre amis. S’il n’est pas certain que tout le monde sera encore ami avec tout le monde à la fin, ce jeu aura au moins eu le mérite de tous vous faire réfléchir à la moindre action. Le tout, avec des retournements de situations totalement inattendus.

Néanmoins, le titre souffre d’un petit manque de rejouabilité. Une fois qu’une stratégie fonctionne, il est très difficile de l’arrêter. Ainsi, tout le monde finit par utiliser la même tactique, à chaque partie, et l’on se retrouve à simplement courir le plus vite possible pour gagner. Mais, quand bien même, le tout reste super amusant et accessible.

Et puis, il faut souligner que la qualité du matériel aide grandement à profiter du titre. L’éditeur a livré un travail impeccable, qui ne manquera pas de plaire aux fans de belles productions. Tout est beau, détaillé et on sent le désir de bien faire.

Acheter Pixie Queen sur la boutique Philibert

Si Pixie Queen ne change pas vraiment l’univers des jeux de pose, le titre est une belle expérience à vivre entre amis. Entre stratégie, vitesse et désir de semer la pagaille, la production présente tout ce qu’il faut pour rythmer une jolie soirée avec ses proches, même si l’on ne promet pas qu’elle se terminera bien !

Le Meuble à Jeux #146 : Pixie Queen 1

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Copy link