Le Meuble à Jeux #111 : Star Wars X-Wing 2.0

Star Wars X-Wing 2.0

L'une des sagas les plus célèbres du monde vous invite à participer à ses légendaires batailles spatiales !

De nos jours, difficile de passer à côté du phénomène Star Wars qui ne semble pas faiblir d’année en année malgré quelques mécontents suite au dernier film de la saga, The Last Jedi. En dépit de cette rage provoquée par Rian Johnson, à tort ou à raison, la licence reste l’une des plus populaires du monde si ce n’est la plus connue dans le monde de la pop culture. Naturellement, elle a aussi droit à de très nombreux produits dérivés, que ce soit des séries, des BD ou des jeux, comme le prochain Star Wars Jedi: Fallen Order qui arrivera dans nos consoles en fin d’année.

Mais le domaine des jeux de société est lui aussi bien gâté pour les amoureux de combats spatiaux, notamment avec Star Wars X-Wing, un jeu qui s’adresse à des joueurs expérimentés mais surtout aux grands fans de la saga de Georges Lucas. Le jeu revient ici avec une version 2.0 qui corrige le tir par rapport à la première version et donnera certainement envie aux joueurs de replonger dans cet univers qu’ils connaissent si bien, avec quelques nouveautés en plus.

Notez que le titre est uniquement jouable à 2, et que pour les besoins de cette chronique, nous avons eu accès à l’extension du Faucon Millenium et à trois vaisseaux supplémentaires.

Godspeed, Rebels

Star Wars X-Wing

Comme son nom l’indique, Star Wars X-Wing laisse de côté les Jedi pour se concentrer sur les batailles spatiales entre les différents vaisseaux iconiques de la saga. Dans le pack de départ, on peut donc retrouver trois figurines de vaisseaux dont un X-Wing et deux chasseurs Tie, d’une qualité vraiment satisfaisante avec un niveau de détail plus élevé que ce à quoi on aurait pu s’attendre au premier abord. Mention spéciale aux « ailes » du X-Wing qui peuvent se refermer et s’ouvrir manuellement.

Une fois passée l’excitation de découvrir ces figurines, on peut prendre un peu peur en voyant le contenu de la boîte si l’on n’a pas l’habitude de jouer à des jeux de société. Mais pas de quoi paniquer, tous les jetons que l’on découvre sont finalement relativement simples à comprendre, surtout avec l’aide du livret du jeu qui expliquer les règles de manière très efficace et qui prend bien le joueur par la main.

Une fois que votre terrain de jeu est délimité (qui doit être assez grand, plus que sur la photo ci-dessus), à défaut d’avoir un tapis de jeu exclusivement conçu pour cela, vous pouvez décider du camp des deux joueurs, à savoir l’Empire ou les Rebelles. Le joueur représentant ce dernier n’a qu’un seul vaisseau à sa disposition contrairement aux deux machines de l’Empire, mais il n’est pas défavorisé pour autant.

Le but est simple : détruire le ou les vaisseaux ennemis. Pour cela, il va falloir que votre vaisseau se déplace, naturellement. Lors de votre tour, vous pouvez choisir via une sorte de roue, définie comme un « Cadran de Manœuvres », la direction et la trajectoire dans laquelle votre vaisseau va aller, ainsi que la distance. Une fois votre choix effectué, il faut se saisir d’un des « gabarits », des morceaux de carton qui définissent une trajectoire, droite ou courbée. Placez ce gabarit à l’avant de votre vaisseau, puis prenez ce dernier et placez-le à l’extrémité du gabarit.

Tu cherches un pilote ?

Star Wars X-Wing 2.0

C’est finalement plus simple que cela en a l’air, en plus d’être très bien pensé. Choisir sa trajectoire demande de bien visualiser là où votre vaisseau va atterrir, en plus d’anticiper si vous pouvez être dans le viseur des vaisseaux ennemis ou non. Lorsque vous avez votre adversaire en ligne de mire, il suffit d’utiliser un autre gabarit qui délimite une zone de tir afin de savoir si vous pouvez engager le combat. Si oui, la bataille commence.

Le joueur attaquant lance alors des dés en fonction de ce que lui indique sa carte de vaisseau (chaque vaisseau est associé à une carte avec des descriptions et caractéristiques), puis c’est au tour du joueur qui se défend de faire de même. En fonction du résultat des deux lancés, le joueur défenseur va prendre plus ou moins de dégâts. Ses boucliers peuvent donc en prendre un coup, mais s’il n’en possède plus et qu’il subit des dégâts, il pioche une carte qui lui indique qu’une partie de son vaisseau est touchée. S’il pioche plus de cartes que le niveau de coque de son vaisseau (voyez ça comme sa barre de vie), son vaisseau est détruit.

Dit comme cela, Star Wars X-Wing semble très accessible et c’est finalement le but. Mais il ne s’agit-là que des règles de bases, qui permettent aux joueurs allergiques aux livrets de règles de pouvoir lancer une partie sans passer plusieurs dizaines de minutes à comprendre tout ce qu’il y a à savoir. Car les règles avancées demandent un peu plus de temps pour être acquises, mais elles donnent une nouvelle profondeur à l’ensemble.

Ici, les obstacles sur la route de vos vaisseaux rentrent en compte, et toucher un ennemi à travers un champ d’astéroïdes n’est pas chose aisée par exemple. Il devient aussi possible de verrouiller les vaisseaux pour faire plus de dégâts à la prochaine attaque, d’ajouter des bonus de portée selon la distance de l’assaut etc. Bref, Star Wars X-Wing est un jeu riche, et il l’est encore plus lorsque des extensions viennent s’ajouter.

Pour qui s’adresse Star Wars X-Wing 2.0 ?

Star Wars X-Wing

Allant de simples vaisseaux supplémentaires à des extensions plus majeures, comme celle du Faucon Millenium, ces ajouts permettent surtout de former un escadron, qui donne une nouvelle dimension au jeu. A l’aide de différentes cartes, les joueurs peuvent former leur escouade (librement ou à l’aide d’une application mobile) pour des parties bien plus longues et encore plus passionnantes.

L’extension du Faucon Millenium impressionne déjà rien qu’avec la figurine du plus célèbres des vaisseaux, qui est bien plus massive que les autres (l’échelle est donc respectée). Mais c’est surtout les cartes, les jetons et les règles supplémentaires qui en font un must-have pour ceux qui sont déjà conquis par l’expérience de base.

En somme, si vous êtes fans de Star Wars et de jeu de société, Star Wars X-Wing a tout du jeu parfait. On regrettera seulement que la boîte ne comporte pas plus de rangements, mais c’est un bien faible défaut face au reste. Attention tout de même, le jeu ne s’adresse pas forcément aux plus jeunes, notamment à cause des nombreuses règles à assimiler. Reste que le titre devrait contenter tous les autres, ne serait-ce que par la qualité des produits et surtout des figurines que l’on exposera fièrement plutôt que de les ranger dans la boîte.

Acheter Star Wars X-Wing 2.0 sur la boutique Philibert

Star Wars X-Wing brosse le fan de la saga dans le sens du poil, avant de révéler sa vraie richesse en tant que jeu de société. S’il demande un léger effort de compréhension lors de la mise en place de la première partie, il devient vite compréhensible et ne cesse de se renouveller en ajouter plusieurs couches de règles pour les joueurs plus experts. Difficile de le recommander aux non-initiés de la saga, mais tous les autres devraient y trouver leur bonheur.

Star Wars X-Wing 2.0

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Copy link