Star Wars Jedi: Fallen Order, tout ce qu’il faut savoir (histoire, gameplay…)

Star Wars Jedi: Fallen Order, tout ce qu’il faut savoir (histoire, gameplay…)
Voici tout ce qu'il faut retenir du prochain jeu d'Electronic Arts.
Temps de lecture : 7 min.

Tandis qu’Electronic Arts essaye de rattraper les pots cassés de l’échec d’Anthem, l’éditeur mise tout sur le potentiel succès Star Wars Jedi: Fallen Order pour se remettre d’aplomb. C’est pour cela que le titre a eu droit à plusieurs présentations lors de l’E3 2019, en plus de son reveal qui a eu lieu quelques mois avant. Voici tout ce qu’il faut retenir de ce nouveau jeu Star Wars.

De Padawan à Jedi

Star Wars Jedi: Fallen Order

Développé par Respawn Entertainement, Star Wars Jedi: Fallen Order apparaît presque comme un rescapé. Rappelons que le passif entre Star Wars et Electronic Arts ces dernières années n’est pas des plus glorieux, entre les annulations pures et simples de projets et les reboots dont on ne sait toujours rien. Star Wars Jedi: Fallen Order est donc le seul à avoir échappé à tout cela, et il aura fallu attendre la Star Wars Celebration d’avril dernier pour que l’on apprenne son existence.

Cette présentation nous a alors permis de faire connaissance du synopsis du jeu, qui nous racontera la fuite d’un jeune Padawan suite à l’Ordre 66, qui ordonne la décimation de l’Ordre Jedi. L’histoire se situe après le film La Revanche des Siths, et on y incarne donc Cal Kestis (sous les traits de l’acteur Cameron Monaghan), un Jedi en devenir qui doit se cacher de l’Empire pour survivre, tout en essayant de mettre à mal toutes les machinations de l’Empereur. Mais avec des chasseurs de Jedi et les Inquisiteurs à ses trousses, Cal n’aura pas beaucoup le temps de joueur les héros.

Il reste malgré tout un Jedi, avec toutes les capacités que ce titre inclus. Armé d’un sabre laser et du pouvoir de la Force, il pourra se débarrasser de ses nombreux ennemis via plusieurs capacités que l’on pourra vraisemblablement débloquer via un arbre de talents. La présentation de gameplay lors de l’EA Play nous a permis de voir quelques unes de ces capacités en vidéo. Cal sera donc capable de dévier les tirs ennemis grâce à son sabre mais aussi de lancer ce dernier pour abattre les ennemis les plus lointains.

En dehors de ces talents « d’épéiste », il sera en mesure d’utiliser la Force de différentes manières, mais de façon limitée tout de même grâce à une jauge qui se régénère au fur et à mesure des utilisations. On a notamment pu le voir attirer un ennemi grâce à la Force, ce qui reste classique, mais aussi être en mesure d’immobiliser entièrement ses opposants.

Cal l’explorateur

Star Wars Jedi: Fallen Order

Côté « bestiaire », les Stormtroopers seront bien évidemment les ennemis de base du jeu, mais ne seront que du menu fretin en comparaison avec l’Inquisition et les Chasseurs de Jedi. Cal devra également lutter contre la faune locale des planètes si l’on en croit la première vidéo de gameplay, qui nous a également permis de voir que quelques finish moves seront de la partie. La fin de la présentation nous montrait également un combat contre un AT-AT, qui promet d’être nettement plus dur que les autres affrontements.

Les premières previews comme celle d’IGN font d’ailleurs mention de phases à bord de ces véhicules pour se frayer un chemin, avec des séquences de rail shooters qui ne semblent pas être des plus passionnantes. On a de plus pu voir Cal grimper à bord de l’un de ces engins en mouvement lors du trailer diffusé pendant la conférence Microsoft.

Quand il ne combattra pas, Cal sera tout de même obligé d’utiliser ses pouvoirs puisqu’il pouvait immobiliser certaines parties du décor pour pouvoir se frayer un chemin. L’aspect plateforme aura donc une importance capitale dans le gameplay, et notre héros sera visiblement assez agile puisqu’on peut le voir grimper et courir sur les murs, tout comme utiliser des lianes pour se déplacer dans l’environnement.

L’exploration promet donc d’être également au cœur du jeu. Après tout, les développeurs de Respawn Entertainement affirment s’être inspirés de l’architecture des Souls pour donner un sentiment de grande liberté aux joueurs, sans pour autant laisser de côté des environnements très travaillés et bien construits. Cal sera en mesure de revenir dans certains mondes visités pour découvrir de nouveaux endroits grâce aux pouvoirs qu’il aura acquis entre temps, ce qui n’est pas sans rappeler la formule metroidvania, bien que le studio ne souhaite pas qualifier Star Wars Jedi: Fallen Order de la sorte.

Canon ou pas canon ?

Star Wars Jedi: Fallen Order

Malgré ce que l’on a pu voir lors de cet E3, difficile d’en dire véritablement plus sur le gameplay de ce Star Wars Jedi: Fallen Order, qui semble relativement classique au premier abord. Les fans de la saga seront en revanche très intéressés par le contexte de cet épisode, propice à de nombreux cameos. Le début de la vidéo de gameplay nous montre notamment que Cal fera la rencontre de Saw Guerrera, que l’on a pu voir sous les traits de Forest Whitaker dans Star Wars: Rogue One et Star Wars Rebels (dans une version plus jeune).

Il n’est pas impossible que le jeu raccroche les wagons avec Rogue One et fasse intervenir plusieurs personnages du film. La fin de la séquence nous laissait d’ailleurs apercevoir un droïde de série KX, qui évoque bien évidemment le personnage de K-2SO de Rogue One. Difficile de dire s’il s’agit du même droïde (avant sa reprogrammation), mais le clin d’œil est tout de même sympathique.

Par ailleurs, la série Star Wars Rebels aura elle aussi droit à son lot de références, ne serait-ce qu’avec la menace qui plane sur Cal. La Deuxième Sœur qui traque Cal appartient à l’Inquisition, un ordre chargé de poursuivre les Jedi suite à l’Ordre 66. Si l’on a déjà pu apercevoir ce personnage dans un comics sur Dark Vador, l’Inquisition est surtout présente dans Star Wars Rebels. De là à imaginer que l’on puisse croiser la route de certains personnages issus de la série animée, il n’y a qu’un pas. Voire même des personnages plus célèbres, puisque dans la démo E3, l’action se déroulait sur la planète Kashyyyk, qui n’est autre que la planète d’origine des Wookies. La coïncidence semble trop belle pour ne pas faire apparaître Chewie.

Ce qui est plus certain en revanche, c’est que Cal pourra compter sur l’aide de nouveaux personnages créés pour l’occasion, comme Cere que l’on a pu voir dans plusieurs vidéos, mais aussi le droïde BD-1. Ce petit compagnon suivra Cal dans toutes ses aventures et lui ouvrira certains passages, en plus d’avoir d’autres utilisations. Le droïde devrait d’ailleurs être upgradable au fil du jeu, afin qu’il puisse mieux aider notre héros.

Une aide précieuse pour Cal, qui fera tout pour maîtriser ses pouvoirs de Jedi en cours de route. Toutefois, ne vous attendez pas à ce que notre héros sombre du côté obscur face aux défis qui l’attendent. Du moins, le jeu ne laissera pas le choix au joueur de choisir entre les deux camps, puisque l’histoire devrait rester globalement linéaire en dehors de quelques choix. Avec un intrigue plus « directe », on peut espérer que la narration soit à la hauteur de la saga, surtout avec la plume de Chris Avellone (Fallout New Vegas, Baldur’s Gate etc.).

S’il y a encore beaucoup de mystères à éclaircir, Star Wars Jedi: Fallen Order semble véritablement respecter l’esprit de la saga. Entre les pouvoirs liés à la Force, les combats au sabre lasers et les personnages et lieux déjà connus de la licence, il apparaît pour l’instant comme un jeu indispensable pour les fans. Reste néanmoins que son gameplay n’a visiblement pas encore réussi à totalement séduire si l’on en croit les premières réactions des joueurs, la faute à une impression de lourdeur et d’un classicisme peut-être trop prononcé, mais le jeu a encore beaucoup à montrer d’ici sa sortie pour nous convaincre totalement.

Star Wars Jedi: Fallen Order sera disponible dès le 15 novembre 2019 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Les précommandes sont à cette adresse.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
12 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp