Final Fantasy VII: Remake : Point, analyse et passage à l’E3 2016 ?

Un retour fracassant pour Final Fantasy VII: Remake pour l'E3 2016 ? On fait le point, l'analyse et sur son probable passage au célèbre salon.

On s’en souvient encore, l’annonce de Final Fantasy VII: Remake lors de l’E3 2015 avait fait sensation et l’émotion était au rendez-vous. Les fans du monde entier de la licence de Square Enix ont pour la plupart lâché une larme tant l’annonce était attendue depuis des années.

Nous faisions bien évidemment parties des premiers à être ravis de ce retour aux sources avec des graphismes complètement fous, il faut l’avouer ! Néanmoins, la hype était très vite retombée à cause de Square Enix et de ses choix de vouloir imposer un format épisodique aux joueurs. Alors c’est sûr que si l’on compare cela au format épisodique d’un certain crâne chauve à savoir Hitman, il y aurait de quoi de s’inquiéter, on vous l’accorde !

Pourtant, ce ne sera pas le cas et on nous a très vite fait comprendre que Final Fantasy VII: Remake sera divisé en trois parties et que chacune d’entre-elles proposera le temps de jeu d’un J-RPG normal, c’est à dire au moins une cinquantaine d’heures de jeu ce qui est très honorable. Les inquiétudes se tourneront désormais vers l’interrogation de savoir si Tetsuya Nomura et ses hommes vont pouvoir retranscrire parfaitement toute l’émotion ainsi que les scènes emblématiques qui ont séduit les joueurs avec le jeu d’origine. 

Il est vrai que le premier trailer avec des scènes de gameplay diffusées quelques temps après l’E3 2015 au PlayStation Experience 2015 a pu diviser les joueurs. En effet, on pouvait constater que notre bon vieux Final Fantasy VII avait laissé à l’abandon le modèle des combats au tour par tour pour laisser place à de l’action un peu à la Final Fantasy XV. C’était fort regrettable d’autant plus que des jeux tels que Lost Odyssey ont su prouver que le tour par tour pouvaient rimer avec réalisme.

En tout cas, la vraie question reste de savoir qu’est que nous réserve le passage de Final Fantasy VII: Remake lors de l’E3 2016 ! Vont-ils se focaliser uniquement sur le premier épisode se déroulant, théoriquement, seulement à Midgar ou vont-ils nous montrer ce qu’ils cherchent à faire avec l’oeuvre complète… Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que d’après l’une des révélations de Yoshinori Kitase auprès de Game Informer, le format épisodique permettrait de découvrir plusieurs points de vue différents… 

On suppose ceci dit que l’histoire nous placerait sur les trois opus toujours dans la peau de Cloud Strife et compagnie, cela serait la solution la plus logique puisque l’on doute fort que ce Final Fantasy VII: Remake se perde dans les spin-off de la licence. Par contre, il y aura des clins d’œil à foison, nous en sommes quasiment certains et le contraire sera fortement surprenant et surtout, décevant.

Néanmoins, tout avec Game Informer, Yoshinori Kitase a comparé la formule Final Fantasy XIII et ces trois épisodes avec le choix de développer trois Final Fantasy VII Remake… Va-t-il y avoir des gameplay différents pour chacun des opus ? On ne pense pas mais notre homme a très certainement simplement voulu imager. En parlant de gameplay différents, on espère quand même découvrir le pilotage de la moto de Cloud, la phase de Snowboard à la neige ou encore, les sensations des courses de Chocobo !

Mais ce que l’on se demande, c’est comment va faire Square Enix pour équilibrer le jeu car cela nous semble compliqué dans le sens où il est nécessaire que les sauvegardes entre les trois Final Fantasy VII: Remake puissent avoir un lien. Entendez par-là que l’on aimerait que lorsque l’aventure de Final Fantasy VII: Remake premier du nom soit terminée, on puisse continuer Final Fantasy VII: Remake 2 avec nos personnages et leurs niveaux, les objets et tout ce qui va avec…

C’est ici que l’équilibrage du soft va s’avérer compliqué. En effet, si nous arrivons au niveau 50 rien que sur le premier épisode, cela veut dire que le second nous permettra d’atteindre le niveau 100 et enfin, le troisième nous fera terminer l’aventure au level 150… On exagère peut-être mais à nos yeux, nous souhaitons conserver un sentiment d’évolution et surtout, de montée en puissance. De ce fait, il faut que Square Enix parvienne a faire en sorte que l’on apprenne toujours de nouvelles limites, des skills et que l’on mette la main sur des materia inconnues et toujours plus puissantes au fil des Remake et ce, sans qu’à aucun moment, la difficulté n’en vienne à devenir trop simple…

final fantasy VII-11

Il ne faut pas oublier, en plus de cela, que Final Fantasy VII: Remake offrira une durée de vie normale pour un J-RPG et que nous allons avoir droit à un grand nombre de quêtes annexes. Cela veut donc dire qu’il y avoir énormément de possibilités pour devenir plus fort et pour monter le niveau de nos héros. Ainsi, on espère que les développeurs trouveront le juste milieu afin que l’on puisse ressentir une véritable montée de puissance étalée sur les trois épisodes sans qu’il n’y ait de coupure dans cette évolution…

Le moyen le plus simple d’y parvenir et de contenter les joueurs reste à nos yeux d’adapter de manière automatique le niveau des ennemis à celui de nos personnages. De ce fait, le problème de difficulté s’envole assez facilement. Pour ce qui est de la progression des personnages, il faudrait bloquer le niveau maximum à un certain palier par épisode et très franchement, le niveau 50 nous paraissait être un bon choix pour le premier jeu. Ensuite, du côté des matérias, des limites et des techniques, on ne pense très franchement pas que ce soit difficile d’en rajouter davantage histoire d’apporter un contenu conséquent pour chacun des épisodes.

De toute façon, ce sera une lourde tâche et très franchement, sur le papier, cela parait simple à mettre en place mais comme le dit le proverbe : C’est plus facile à dire qu’à faire. Je ne sais pas vous de votre côté ce que vous pensez mais très franchement, nous accepterions très difficilement que Square Enix ait choisi la solution de facilité en nous faisant démarrer au niveau un dans chacun des épisodes… ou bien alors, que nous ayons atteint le niveau cinquante sur le premier opus et que l’on nous bride au niveau vingt-cinq pour attaquer la suite. Nous imageons bien évidemment, mais en tant que fans de la franchise, ce serait casser un peu l’évolution que de reprendre tout au début à chaque épisode.

En même temps, l’univers est extrêmement vaste et les points de vue ne manquent pas que ce soit du côté de Reeve Tuesti ou encore, de celui des Turks et de leur traque du célèbre Sephiroth. Pourtant, Square Enix avait bien précisé qu’ils ne rajouteraient pas de nouveaux personnages mais cela ne nous dit pas que des protagonistes déjà intégrés à l’histoire ne pourraient pas devenir jouables !

final fantasy VII-17

Il est vrai que sur la fin de la trame principale, certains personnages n’auront plus grand chose à perdre et pourraient peut-être se ranger du côté de Cloud et ses amis. D’ailleurs, même pendant le cours de l’aventure principale, on imagine bien à certains moments des personnages bien connus nous rejoindre temporairement car l’on partage le même objectif à un passage bien précis. Mais cela n’est qu’hypothèse et le fameux trailer qui sera diffusé à l’E3 2016 pourrait bien nous en apprendre plus.

On pense dans tous les cas que la future vidéo qui mettra la hype dans le salon de l’E3 2016 nous montrera, encore une fois, seulement la partie Midgar qui concernera essentiellement le premier Final Fantasy VII: Remake. On en découvrira très certainement plus sur les systèmes de combat et surtout, sur la constatation étrange que nous avions faite sur le précédent dossier. En effet, l’option d’invocation était activable à Midgar pour nos héros alors qu’à ce moment-là de l’histoire dans le jeu original, nous n’avions pas accès à ces dernières !

Square Enix a donc très certainement ré étudié ce point-là et cela peut se comprendre pour la simple est bonne raison qu’étant donné que le premier Final Fantasy VII: Remake se déroule seulement Midgar, cela aurait voulu dire que nous n’aurions pas eu d’invocations à se mettre sous la dent avec le second opus… Le choix paraît ainsi tout de suite plus logique bien qu’il vienne un peu dénaturer la progression des personnages dans le jeu d’origine… Mais qu’on se le dise, si ce sont simplement de petits éléments de ce genre qui viennent dénaturer notre bon vieux Final Fantasy VII, il y aura de quoi avoir le sourire, vous ne pensez pas ?

Autrement, nous avions également évoqué qu’il pourrait y avoir des scènes d’infiltration étant donné les nouvelles possibilités de mouvement de Cloud. On pense de notre côté que cela pourrait être le cas à cause ou grâce aux révélations sur Final Fantasy XV et des pseudos scènes de ce genre, il pourrait donc y en avoir dans Final Fantasy VII: Remake. 

Où quand et comment ? On pense très certainement à l’infiltration du quartier général de la Shinra, à celle de la maison du Don Corneo ou tout simplement au début, lorsque vous tenterez de faire sauter les réacteurs Mako de Midgar. Si l’on peut penser que cela dénaturera au premier abord le jeu de base, lorsque l’on y réfléchit de plus près, cela serait tout de même plus réaliste.

En effet, il faut avouer que Final Fantasy VII proposait des rencontres aléatoires avec la formule des combats au tour par tour. Ici, nous serons en temps réel et très certainement sans transition entre exploration et affrontement. De ce fait, cela permettrait d’apporter beaucoup plus de réalisme à ces passages et nous faire ressentir la tension qu’il peut y avoir à s’infiltrer, par exemple, au quartier général de la Shinra.

final fantasy VII-20

En tout cas, avec les nombreuses révélations de Final Fantasy XV à savoir, le monde ouvert, la voiture pour voyager à travers le monde et qui est capable de se transformer en véhicule volant… On se rend compte peu à peu que l’idéal du monde ouvert à la Final Fantasy avec des graphismes à couper le souffle est de plus en plus possible pour Final Fantasy VII: Remake… 

Avec cette analyse, on espère que Final Fantasy VII: Remake partira avec le même traitement de faveur avec une formule épisodique permettant d’ouvrir peu à peu les différentes zones du vaste monde pour terminer avec un épisode final où nous partirons à la conquête du ciel et du monde de FF VII à bord du Hautvent de Cid. Pensez-vous que cela est probable ?

En tout cas, cela ne nous semble pas irréaliste lorsque l’on voit les prouesses technologiques de Final Fantasy XV d’autant plus qu’il ne faut pas oublier que Final Fantasy VII: Remake est en cours de développement depuis un bon moment maintenant sous l’Unreal Engine 4 et même si le moteur graphique est différent entre les deux jeux, on suppose que le travail sera plus aisé grâce à l’expérience du moteur Luminous Engine sur FF XV. De plus, après la sortie de Final Fantasy XV, on espère bien évidemment que les équipes qui étaient dessus viendront prêter mains fortes à celles travaillant sur Final Fantasy VII: Remake.

Pour conclure, le destin de Final Fantasy VII: Remake est toujours entre les mains de Tetsuya Nomura, Yoshinori Kitase et Kazushige Nojima et l’on espère qu’il sera à la hauteur de nos espérances. Quoi qu’il en soit et malgré cette formule, on reste confiants et l’on espère un véritable monde ouvert grâce au temps de développement supplémentaire que nos trois amis auront avec ce modèle économique épisodique.

On espère qu’au final, nous aurons bel et bien les mêmes sensations à explorer l’univers complet de Final Fantasy VII que celles que nous avions eu avec le jeu d’origine. Evidemment, il faut croiser les doigts pour que Square Enix ne mette pas trop de pression à nos trois hommes et qu’ils puissent être assez libres de proposer le Final Fantasy VII que nous attendons mais également, que ce soit aussi un jeu qui soit à leur image. Si ces critères sont remplis… Alors-là, le pari sera rempli et on ne devrait pas être déçu.

Vous savez maintenant ce que l’on attend de l’E3 2016 et notre point sur l’état actuel de Final Fantasy VII: Remake ainsi que nos attentes. Et vous ? On attend avec impatiences vos différents avis en commentaires ! 

Si vous désirez lire toutes nos suppositions et analyses de Final Fantasy VII: Remake, on vous laisse voir les deux précédents dossiers consacrés au jeu.

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
teroic12Alexandre Mistral Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mogancestral
Membre
Mogancestral

je ne serais pas tout à fait d’accord sur le point de vue des sauvegardes. voilà pourquoi
vu que les parties seront des points de vue différents les niveaux de départ devraient donc repartir de 1, et certaines scènes ne devraient pas être forcement les mêmes et en voir centaines disparaitre, que les sauvegardes puissent servir à certains moments du jeu me semblerait logique, mais pas forcement dés le départ du nouvel épisode

Mogancestral
Membre
Mogancestral

je pense qu ils pourraient par ex montrer la partie de l’histoire avant que cloud ne soit recruté par Baret, au moment où il appartient encor à la shinra et est sous les ordres de Sephiroth.
voir comment Baret est devenu le patron d ‘Avalanche pourrait être intéressant aussi

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp