Farming Simulator 17 : Ce que l’on aimerait voir dans cet épisode et les suivants !

Farming Simulator 17

Nombreux sont les joueurs ne comprenant toujours pas le quelconque intérêt ni même le succès d’une simulation agricole dans le monde vidéoludique tel que le leader du genre à savoir la licence Farming Simulator 17. Pourtant, ce ne sont pas moins de cinq millions de joueurs qui se regroupent sur ces jeux, désormais jouables en coopération en ligne, et qui permettent à une très grande communauté d’encourager les développeurs à nous proposer toujours du meilleur contenu. 

Pour tout vous dire et pour ceux qui doutent encore du succès de Farming Simulator, vous seriez très surpris de découvrir un nombre incroyable de personnes développant des mods pour les véhicules non disponibles, de nouvelles cartes plus ou moins grandes venant proposer des décors faisant honneur à la Pologne, les Etats-Unis, l’Italie et même, la France. Pour que tout cela prenne vie, les fans se sont rejoints sur différents forums et autres rendez-vous partout sur la toile et ce, depuis de nombreuses années maintenant. Ces derniers pensent même aux petits nouveaux ou à ceux qui sont novices en agriculture et n’hésitent jamais à leur expliquer ou à leur donner des explications sur la gestion d’une ferme et sur l’utilisation du matériel. Une excellente communauté donc qui change énormément en rapport à certaines où le trash talk et les insultes font lois.

Farming Simulator est donc bien ancré dans le monde de la simulation agricole en jeu vidéo et il n’a pas clairement de concurrent ou, tout du moins, de concurrent direct vraiment inquiétant. Maintenant, on est en droit de se demander à quoi l’on pourrait s’attendre pour l’opus Farming Simulator 17 ou encore, sur les prochaines itérations.

Tout d’abord, il faut avouer que sur PC, avec les mods, les joueurs ont toujours, par eux-mêmes, propulser l’expérience de jeu vers des possibilités illimitées. En effet, il n’a pas été rare de voir de nombreuses versions de véhicules CLAAS, Renault ou encore, John Deere offertes par les fans ce qui faisait extrêmement plaisir étant donné le peu de licences de machines du côté de Giants Software.

Evidemment, le surplus de contenu crée par les joueurs ne se limite pas à des véhicules mais cela va bien au-delà comme de nouvelles cultures à récolter, des animaux, des bâtiments et même, des cartes toutes entières. Et à ce sujet, on peut dire que l’E3 2016 a lâché une information capitale pour le futur des joueurs consoles. Effectivement, les mods créés par la communauté vont enfin débarquer sur PlayStation 4 et Xbox One. Ainsi, nous allons enfin pouvoir profiter d’un panel de véhicules et de possibilités tout comme les p’tits veinards jouant sur PC depuis le début de la licence.

Farming Simulator 17, que peut-on attendre ?

Farming Simulator 17 attentes du prochain opus

Bien évidemment, aucune précision n’a été faite sur les mods en question mais on espère fortement qu’il ne s’agira pas seulement de véhicules mais également, de cartes créées par la communauté. Croisons les doigts donc mais il faut avouer que rien que le fait de savoir que l’on va passer d’une quarantaine de marques différentes à quasiment toutes celles existantes dans le monde, c’est déjà un sacré pas en avant !

Cela étant dit, si la série Farming Simulator propose quasiment chaque année un nouvel opus, on peut tout de même émettre quelques réserves quant aux nouvelles possibilités qui sont proposées sur chaque jeu. En effet, on se retrouve généralement avec seulement deux ou trois cartes et finalement, avec peu de nouvelles marques de machines in game. Evidemment, avec la grosse communauté derrière, les développeurs n’ont pas trop à s’inquiéter puisqu’ils savent que le contenu suivra grâce aux joueurs. Néanmoins, on apprécierait vraiment beaucoup que ces derniers mettent la main sur encore plus de licences afin que l’on ait droit à des tracteurs ou autres moissonneuses officielles et sans bugs. Car oui, il n’est pas rare qu’un mod soit parfois un peu bugué. On notera tout de même cette année avec Farming Simulator 17 l’arrivée des marques Challenger, Fendt, Valtra mais aussi, Massey Ferguson.

Là où l’on veut en venir, c’est qu’au final, les améliorations graphiques sont notables et d’autant plus sur cet épisode 17 qui est vraiment bluffant de réalisme. On doit d’ailleurs très certainement ces changements grâce à une sortie uniquement sur PC et sur nouvelles générations ce qui permet aux développeurs de se concentrer intégralement sur la qualité graphique et technique. Pourtant, que ce soit au niveau du réalisme ou même de plaisir, les possibilités d’un Farming Simulator sont quasiment infinies et ce que l’on aimerait regrouper dans ce dossier, ce sont un peu nos attentes qui pourraient permettre à la licence de s’ouvrir d’autant plus à un large public de joueurs et qui pourrait combler et amuser les vétérans.

Tout d’abord et d’un point de vue personnel, j’aimerais énormément que les futurs Farming Simulateur aillent bien au-delà de ce qu’ils font actuellement et que la simulation soit plus poussée. Même si côté tracteurs, moissonneuses et engins en tout genre, nous sommes plutôt bien servis, il faut avouer que le comportement des automobilistes est clairement l’une des choses les plus énervantes.

En effet, ces derniers ne dépassent jamais les cinquante Kilomètres/heures, voire, bien moins que cela parfois. Très franchement, cela manque de réalisme d’autant plus que même sur les voies rapides, le constat est identique. Ainsi, lorsque l’on commence à bien gagner sa vie et que l’on met la main sur des tracteurs qui roulent à plus de quarante Kilomètres/heures, on se retrouve en train… de doubler les automobilistes ! Et là, clairement, c’est un scandale !

Farming Simulator 17 attentes du prochain opus 1

Alors oui, ce que l’on aimerait, ce sont des conducteurs plus nerveux, qui roulent plus vites, qui nous doublent, que l’on gêne parfois la circulation et que l’on crée des bouchons ! Ne voyez pas-là que l’on veut embêter les automobilistes mais malheureusement, c’est ce que l’on voit la plupart du temps à la campagne ou dans les zones où se trouvent des exploitations agricoles. Alors oui, le changement n’est clairement pas simple, ni-même le développement de cette feature mais ce serait un grand pas. Imaginez un peu par la suite des contrôles radars ou autres nouveautés qui viendraient nous pénaliser lorsque l’on monterait à 35 kilomètres/heures dans une zone trente en ville ? Ou encore, de véritables PV lorsque nous prenons notre voiture et que l’on roule un peu trop vite ? Cela donnerait très clairement de la vie au jeu…

Et tiens, puisque l’on parle de vie, en voilà un de problème. Effectivement, la licence Farming Simulator a beau être la meilleure du genre, elle manque très clairement de vie. Si une revisite du comportement des automobilistes en apporterait d’une certaine manière, il faut avouer que l’effet de vide des cartes du jeu est tout bonnement horrible. On se rend chez le concessionnaire, il n’y a personne, dans la ville, il n’y a personne à part des PNJs que l’on traverse lorsque l’on essaie de les accoster et enfin, aucun d’entre eux n’entretient un dialogue ou quoi que ce soit… Très clairement et expliqué de cette manière, on croirait que l’on raconte l’intrigue d’un tout nouveau jeu d’horreur où nous incarnons un fantôme dans une ville de zombies.

Et bien oui, la feature que l’on veut par dessus tout, ce sont des fermiers et des habitants capables de parler ! La possibilité, pourquoi pas, de se marier, de construire « sa vie » et surtout, de pouvoir enfin mettre un nom sur les mystérieux ouvriers que l’on embauche pour qu‘ils s’occupent de nos champs quand nous avons trop de terres en notre possession. N’êtes-vous franchement pas du même avis ? Même des licences japonaises comme Harvest Moon ou encore, Story Of Seasons ont réussi à rendre l’agriculture passionnante sans véhicule et en apportant un lot de personnages.

Au final, il en va de même pour les quêtes annexes permettant de se faire un peu d’argent qui reste totalement inintéressantes. Bien évidemment, il faut rester dans cet aspect simulation mais entendez par-là que donner vie à cette fameuse ville, écrire des histoires à ses habitants et même, apprendre à conduire à ces derniers permettraient très franchement d’améliorer la qualité générale du soft et de pousser l’immersion au-delà d’une simple simulation pure et dure. Nous sommes franchement persuadés que la fusion fonctionnerait admirablement bien mais évidemment, cela demande encore pas mal de prouesses au niveau du développement.

Farming Simulator 17 attentes du prochain opus 3

Le verdict ne change pas non plus concernant la vie de notre fermier que l’on a parfois du mal à s’accaparer. Il erre sans vraiment de but et comme on le disait, il serait comparable à un esprit invisible de tous. Pourquoi ne pas lui donner un but avec une récompense à la clé ? Organiser des événements festifs tout autour de la vie à la ferme ? Proposer un prix à remporter lorsque l’on devient le plus grand fermier de la région comme par exemple, un véhicule exclusif ou quelque chose dans le genre ?

Même constat au niveau des emplacements pour ranger nos véhicules parsemés un peu partout sur la carte, est-ce qu’un système de possibilités d’achats de ces lieux ne serait pas plus propice ? Dans les jeux actuels, on a l’impression que sur les cartes, mise à part les champs, absolument TOUT nous est dû… Et tient, en parlant de champs, pourquoi est-ce qu’absolument tous les champs peuvent nous appartenir ? Pourquoi ne pas rajouter un rival ou voire même, plusieurs rivaux avec des personnalités et avec lesquelles l’on pourrait créer des relations compétitives ou amicales ?

Franchement et personnellement, je trouverais assez amusant que l’on se retrouve sur un chemin de campagne à devoir croiser l’un de nos concurrents qui part moissonner son champ de son côté et que l’on doive ou qu’il doive nous laisser la priorité… Certes, tout cela peut paraître ridicule au premier abord mais au final, ce qui fait le plus défaut à la licence FS, c’est le manque de vie dans tous les domaines.

On pourrait même aller plus loin et espérer une maîtrise des conditions météorologiques plus poussées et plus impressionnantes ! Des pluies torrentielles avec du vent faisant bouger les arbres, les cultures et des éléments comme la paille des bottes de foin s’envolant. On pourrait aussi découvrir un réel impact sur la conduite lorsque la route et les champs sont gorgés d’eau. Enfin, pourquoi ne pas avoir droit également à des périodes hivernales avec de la neige, du verglas et tout ce genre de chose. Là, on va franchement loin pour le dernier point.

Tout cela fait carrément partie de ce que l’on pourrait attendre cette année (je pense pas) ou pour les prochaines années dans les Farming Simulator, quelque chose qui pousserait l’expérience au-delà de ce qu’elle propose actuellement. Evidemment et comme vous l’avez compris, Focus Home Interactive et Giants Software sont extrêmement proches de leur public et il pourrait être très intéressant de leur mentionner ce genre d’améliorations qui pourraient littéralement changer notre expérience de jeu. On suppose dans tous les cas que les agriculteurs en herbe sont également avides de challenges, de réalisme et de se sentir moins seul dans cet univers ! En tout cas, nous, on ne dirait franchement pas non pour que toutes les features proposées prennent vies dans les prochains opus et si ce n’est pas dans Farming Simulator 17, pourquoi pas dans Farming Simulator 18.

Pour finir, vous trouverez peut-être que nos propos ressemblent à des jeux open world qui respirent la vie comme des GTA, Watch Dogs ou d’autres titres triples A qui n’ont absolument rien à voir avec Farming Simulator. Pourtant, avec le temps, cette franchise a su se trouver un public, progresser et en arriver au point où même les graphismes atteignent un niveau fort sympathique à l’image du peu que l’on a vu de Farming Simulator 17. Bref, nous pensons en tout cas que de tels changements, améliorations et ajouts seraient extrêmement importants afin de donner un second souffle, du dynamisme, de la vie et des possibilités à la franchise Farming Simulator. Evidemment, nous n’avons pas parlé du sujet sur le fait de rajouter des animaux, des domaines agricoles (vignes, bûcheronnage etc.), des nouvelles marques ou encore, de nouvelles cartes et ce, tout simplement car la communauté s’en charge actuellement d’une manière admirable. Pourtant, bien sûr que oui, cela serait un vrai plus mais très franchement, on pense qu’il vaudrait mieux que les développeurs se concentrent et maîtrisent parfaitement les domaines actuels plutôt que de s’étendre un peu trop loin… 

Et vous, quelles sont vos attentes et vos souhaits concernant le futur de la franchise Farming Simulator ? Enfin, êtes-vous d’accord avec tout ce que l’on propose ? 

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des