E3 2016 : Nintendo Treehouse synonyme d’Overdose de The Legend of Zelda ?

E3 2016 : Nintendo Treehouse synonyme d’Overdose de The Legend of Zelda ?
L'E3 2016 a été une véritable révélation au Nintendo Treehouse pour le nouveau Zelda alias The Legend of Zelda Breath of the Wild. Mais très franchement, n'avons-nous pas été victime d'une véritable overdose ?
Temps de lecture : 7 min.

Hier, c’était le moment fatidique où le voile allait être levé sur le prochain opus de la Légende de Zelda. Et bien oui, un certain The Legend of Zelda Breath of the Wild est né hier soir seulement sur Wii U pour le moment pour une sortie prévue en 2017. 

Attention tout de même, ce mini-dossier ne viendra pas faire le plein d’éloges sur ce nouveau volet comme notre ami Jibenc0 le fait admirablement dans le dossier intitulé : « E3 2016 : The Legend of Zelda : Breath of the Wild – Analyse de cet opus surprenant ! ».

Et il a raison l’ami Jibenc0, The Legend of Zelda Breath of the Wild est clairement surprenant mais peut-on encore le qualifier de cela ? A vrai dire, si certains reprochaient sur la toile le fait que Pokémon Soleil et Lune ont monopolisé plus d’une vingtaine de minutes du show au Nintendo Treehouse, que faut-il dire de Link ? En effet, ce sont des heures et encore des heures et des heures de gameplay qui nous ont été dévoilées.

The Legend of Zelda Breath of the Wold

the legend of zelda Nintendo treehouse 1

Nous avons ainsi découvert l’agilité de Link pour escalader, de nombreuses mécaniques de gameplay, les combats, l’équipement, les armes, un avant-goût de la cuisine au feu de camp et on en passe, tellement de features ont pu être montrées et ce, dans les moindres détails en plus de cela. De ce fait et de mon point de vue personnel, l’ultra méga Hype de cet opus est complètement retombée et je vous explique pourquoi. 

The Legend of Zelda Breath of the Wild m’a convaincu, c’est un fait mais pas comme il le fallait. Ce show était synonyme d’une véritable justification en live pour venir excuser les changements de code de la licence et pour tenter de créer le buzz ce qui, en soit, est un pari réussi. Le problème réel vient du fait que c’est le sentiment de surprise qui, pour le moment, me laisse un très mauvais arrière-goût.

J’ai une âme de joueur, l’envie de découvrir, d’être surpris et surtout, je n’aime pas en savoir trop et là, on peut dire que, justement, trop d’éléments ont été montrés. Certes, ce n’est à priori qu’un seul petit douzième de la carte que nous avons pu visiter mais je trouve que cela est bien trop. De plus, on a pu découvrir des petits détails comme le fait que Link a besoin d’une petite doudoune quand il se retrouve dans des zones froides et si nous avions pu voir cela lors d’un petit trailer diffusé quelques semaines plus tard, croyez-moi, on en aurait parlé partout et à foison « Link peut mourir de froid » « Le prochain Zelda possède un aspect survie (confirmé d’ailleurs) » et j’en passe…

Tout cela pour dire que c’est bien, oui, mais le fait que le gameplay soit joué en direct live comme une véritable démo, on découvre, avec le joueur, absolument toutes les facettes de gameplay disponibles à l’heure actuelle et il est vrai qu’elles étaient vraiment nombreuses. Tout cela n’engage que mon point de vue personnel bien évidemment mais je trouve dommage que Nintendo ait abattu tant de cartes sur une seule conférence qui lève le voile sur 95% des attentes, des mystères et des envies des joueurs. Va-t-il y avoir encore un brin de surprise ?

Vous allez me dire, Final Fantasy XV fait de même. Oui, mais pas de la même manière même si très franchement, je trouve que cela fait trop aussi. FF XV a le mérite de proposer de manière régulière du gameplay, des features et d’arriver à toujours, en bien ou en mal, nous surprendre. On a jamais eu droit à une présentation de cinq heures où l’on voit énormément de choses et même si la communication est également à outrance à sa manière, chaque show nous montre toujours des choses inédites comme la voiture volante ou les combats face à des titans pour les features les plus récentes.

the legend of zelda Nintendo treehouse 2

The Legend of Zelda Breath of the Wild était un rêve pour beaucoup de joueurs et très franchement et lorsque l’on connaît la licence, que peuvent-ils bien nous montrer encore ? Un Ganondorf pas content ? Un vaisseau pour partir explorer les airs ou plus simple, une transformation en Peter Pan ? Plus réaliste, un bateau à la Wind Waker ?

Bref, on se le demande et quoi qu’il en soit, avec tout ce qui a été montré, la communication risque de ne plus être régulière… Pourquoi ? Car le rêve a déjà été vendu en avance et du coup, notre hype risque bien de retomber trop rapidement. Pourtant, Nintendo parle d’une version NX plus technique et plus belle mais finalement, ce sont peut-être bien les seuls avantages qu’il risque d’y avoir pour le moment. Néanmoins, on pense aussi à des possibilités de réalité virtuelle ce qui peut peut-être être très sympathique et qui auraient le mérite de surprendre.

Très franchement, Final Fantasy VII Remake a peut être été absent de cet E3 2016 pour ma plus grande surprise mais voilà, le mot phare de ce dossier est dans cette phrase : Surprise. Car oui, il me surprend, il se dévoile peu, se montre à petites doses et arrive à créer une hype certaine qui est plus grande que pour The Legend of Zelda Breath of the Wild car j’ai déjà l’impression de connaître le jeu, son gameplay et l’expérience qu’il procure grâce au live d’hier soir.

Pourtant, le format épisodique, la transformation radicale en Action J-RPG et j’en passe font que la hype pourrait s’inverser et nous faire détester le jeu. Pourtant, Square Enix joue habilement sur l’aspect communication et je vous l’avoue, j’aurais aimé que Nintendo fasse pareil avec The Legend of Zelda Breath of the Wild afin que je sois toujours comme un enfant qui attend le Père Noël devant le sapin.

Pour tout vous dire, même God Of War a su habilement nous donner envie pendant une petite dizaine de minutes de découverte… Doit-on également parler de Resident Evil 7 et de l’engouement qu’il a crée avec, au final, si peu d’informations ? Pourtant et qu’on se le dise, The Legend of Zelda est une licence aussi prestigieuse que les deux ou trois que nous venons de citer !

Notre rêve et notre hype se sont donc vus complètement rassasiés et nous n’aurons pas le bonheur de découvrir dans un mois ou deux un petit trailer nous révélant que Link pourra utiliser autre chose qu’un bouclier ou une épée, qu’il pourra avoir une tenue différente, qu’il sera capable d’escalader, planer ou même de faire du snowboard sur son bouclier…

Pour conclure et à mon sens, c’est donc encore un choix de communication surprenant du côté de Nintendo et même si je ne remet pas en cause toutes les capacités du futur The Legend of Zelda Breath of the Wild, je vous avoue que la dose a été hier bien trop forte et révélatrice bien qu’en même temps, très rassurante et agréable à l’œil même si la Wii U ne fait pas de miracle.

Et vous, quel est votre avis ? Pensez-vous également que Nintendo a trop joué de sa carte maîtresse sans en exploiter la hype et l’effet surprise que cela aurait pu causer sur le long terme ? Ou bien alors, pensez-vous que Link parviendra encore à nous surprendre dans le bon sens du terme ? En attendant, on vous rappelle que The Legend of Zelda Breath of the Wild devrait sortir en 2017 sur Nintendo Wii U et NX. 

 

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp