Dragon Ball FighterZ : La Beta sur Switch connaît quelques difficultés

Dragon Ball FighterZ : La Beta sur Switch connaît quelques difficultés

Après avoir fait crasher les serveurs des PlayStation 4 et Xbox One en début d’année, c’est désormais au tour de la Nintendo Switch.

A moins que vous n’ayez vécu dans une grotte pendant les quinze derniers mois, vous avez forcément entendu parler de Dragon Ball FighterZ. Il faut dire que le titre, développé par Arc System Works et édité par Bandai Namco, a fait grand bruit, notamment grâce à son aspect visuel tout bonnement sublime. Attendu par de nombreux fans, il ne tarda pas à faire péter les scores dans ses versions PlayStation 4, Xbox One et PC, après sa sortie en janvier dernier. Désormais, ce sont les possesseurs de Nintendo Switch qui l’attendent de pied ferme.

La Switch en sueur

Si vous avez participé aux différentes phases de Beta de ce début d’année, sur PlayStation 4 et Xbox One, alors vous vous rappelez sans doute de la cohue monstrueuse qu’elles avaient provoqué. Les fans firent preuve d’un incroyable engouement en se jetant en masse sur ce mince contenu qui permettait d’affronter des joueurs du monde entier en ligne… ce qui ne manqua pas de faire exploser les serveurs, qui empêchèrent pas mal de monde de pouvoir jouer, du moins les premiers jours.

Et étonnamment, la version Switch suit exactement la même route. En phase de Beta tout le week-end, le titre rencontre de sérieux problèmes, principalement des ralentissements, qui gâchent pas mal le plaisir des intéressés. Fort heureusement, Bandai Namco n’a pas tardé à indiquer que ses équipes étaient sur le coup. Ainsi, si le problème n’est pas encore résolu à la fin de la Beta, il y a fort à parier que l’éditeur la prolonge, ou en prévoie une nouvelle sous peu, en compensation.

Dragon Ball FighterZ est attendu sur Nintendo Switch pour le 28 septembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *