Test Civilization VI : Rise and Fall – Une première extension réussie !

Voir la note
Un peu plus d’un an après la sortie du sixième épisode de la série culte, Firaxis Games est de retour avec une première extension pour Civilization VI avec Rise and Fall. Voyons les nouveautés de cette extension attendu.

Civilization VI est un jeu qui a autant plu que divisé les fans de la franchise. C’est un fait, firaxis a toujours proposé lors du développement de ses épisodes à renouveler l’expérience de jeu en n’hésitant pas à chambouler les codes par ci par là posés dans le passé. Le sixième épisode avait autant convaincu que déçu les amateurs de 4x, de par une véritable nouvelle conception de la gestion, mais aussi des différentes composantes telles que la diplomatie, ou la création des dogmes politiques. Vous pouvez d’ailleurs lire le test que nous avions écrit lors de la sortie du titre original. Rise and Fall, première extension du jeu, propose quant à lui son nombre de nouveautés, que nous allons détailler dès maintenant.

Le contenu de Rise and Fall

Test Civilization VI : Rise and Fall – Une première extension réussie ! 1

Rise and Fall n’est pas qu’une simple mise à jour de contenu et un ajout de civilisation, mais une vraie extension tout comme à l’époque où les DLC n’existaient pas. Il faut d’ailleurs distinguer véritablement ces deux ajouts de contenu, car 2K utilise à la fois des DLC accès sur une nouvelle civilisation ou un scénario tout comme de véritable extension renouvelant l’expérience de jeu de façon profonde.

Rise and Fall propose pas moins de neuf nouvelles civilisations, permettant aux joueurs ayant fait le tour de l’ensemble de celles déjà présentes de pouvoir varier vos parties. Chaque civilisation possède toujours ses spécificités toujours aussi intéressantes. On a eu un coup de cœur pour la Corée et son développement scientifique très puissant, ou Gengis Khan et sa force de frappe militaire en milieu de partie.

Mais un des ajouts principaux est le nouveau système d’ère. En plus de votre progression habituelle, votre progression sera rythmée par les différentes périodes du temps. Si jusqu’à présent, vous passiez d’une ère à l’autre dépendant de votre progression en terme de connaissance scientifique, ce sera cette fois à vous de jouer contre le temps. Vous aurez ainsi un nombre de tour limité avant de passer à une autre ère. Pour chaque ère, un score sera à remplir, qui vous fera passer pour la durée de la prochaine ère d’un âge sombre à un âge d’or. A vous de faire en sorte que votre civilisation progresse le plus efficacement possible sur l’ensemble des possibilités afin de pouvoir grandir et écrire la plus grande histoire possible.

Deux ajouts modifient complètement l’expérience de jeu également. Vous pourrez maintenant assigner des gouverneurs à vos villes. Chaque gouverneur est unique et correspond à un archétype spécifique. Cela permet ainsi de pouvoir focaliser une ville davantage sur un aspect de développement possible. Avec ceci s’ajoute le système de Loyauté, qui vous demandera de faire attention à vos villes, que votre population soit heureuse, et reste ainsi loyale à votre civilisation. Les gouverneurs ont un gros impact dans le système tout comme la proximité entre les différentes villes. Si une ville n’est plus loyale, elle ne peut plus être contrôlée par vous, et ce sera à vous de la récupérer, sachant que les autres civilisations pourront également faire de même !

Cette extension de Civilization VI à un contenu gargantuesque !

La dernière grosse nouveauté de cette extension, c’est l’ajout des urgences. Ces urgences, loin de la série télévisée médicale, ajoutent la possibilité aux joueurs d’aider des factions rivales à survivre à certaines épreuves : le début d’une guerre nucléaire, la conversion d’une cité sainte d’une religion. Lorsqu’une urgence survient, le jeu calcule quels joueurs sont aptes à aider et peuvent être intéressés en terme de récompense ou de réputation. Rise and Fall ajoute de plus tout un tas de nouvelles unités, merveilles, quartiers, afin de proposer un vrai contenu digne d’une extension.

Notre avis sur cette extension

Test Civilization VI : Rise and Fall – Une première extension réussie ! 2

Nous avions beaucoup aimé Civilization VI lors de sa sortie originale, et on peut dire que cette extension nous a retourné le cerveau. Les ajouts de ce Rise & Fall change totalement l’expérience de jeu, le déroulement de notre partie et même nos stratégies. Chaque tour de jeu semble avoir pris plus d’importance, d’impact, et le moindre choix est ici renforcé. Si on a toujours du mal avec ce début de partie, qui insiste beaucoup trop sur des duels contre des barbares, le milieu de partie s’en retrouve vraiment grandi.

Il nous a rarement semblé aussi agréable de véritablement améliorer ses villes, faire la guerre, et se défendre dans Civilization VI. Les gouverneurs ajoutent une véritable plus-value, avec cette possibilité de spécialiser davantage une ville à un certain secteur. Nous avons eu l’impression que cette extension poussait le joueur à user et abuser des routes commerciales, de par l’impact, mais également l’apport monétaire encore plus gros avec les différents dogmes et gouverneurs.

Le système de loyauté est quant à lui très intéressant, notamment lorsque vous jouez une civilisation poussée vers la conquête militaire. Là où lors d’une guerre, on aurait annexé chaque ville, le système de loyauté vous poussera a raser peut-être davantage pour ne pas risquer de reperdre le contrôle de la ville immédiatement.

Civilization VI : Rise and Fall est une très bonne première extension, renouvelant considérablement l’expérience que l’on a du jeu. Avec ses ajouts de gouverneurs et de loyauté, chaque choix que vous ferez aura un impact sur le jeu. En attendant, on revient juste après encore un tour de jeu…

La note de l'auteur

Depuis la sortie de Civilization VI Rise and Fall, je ne dors plus, je passe mes journées à réfléchir pendant 30 minutes pour décider où ira mon aérodrome, qui attaquer, qui soudoyer. Civilization nous rend toujours aussi bien ce bonheur que l'on a de perdre nos journées à nous dire "allez, encore un tour".

Antoinerp
a
Note du panda
8 10

Sid Meier’s Civilization VI : Rise and Fall

Points positifs

  • Le bonheur de jeu intact
  • Le système de loyauté, ajout intelligent
  • De nouvelles civilisations bien pensées
  • Des petits ajouts dans le bon sens

Points négatifs

  • Toujours trop de barbares en début de partie
  • Quelques soucis de logique diplomatique

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp