Cendres et honneur – Ghost of Tsushima

ghost of tsushima cendres et honneur 2 1

Votre assaut mené en solo durant la quête « Dans les ténèbres« , et en dépit de la mise en garde opérée par le Seigneur Shimura, a donc eu pour conséquence de vous retrouver prisonnier de votre propre oncle. Le récit « Cendres et honneur » débute avec Jin à l’intérieur de sa cellule.

ghost of tsushima cendres et honneur 3 2

Après un certain passé en cellule, vous reconnaissez Kenji qui discute avec le soldat chargé de vous surveiller. Votre ami gaffeur réussit à le dissuader de monter la garde et vous libère. Vous apprenez que si vous restez, vous allez être jugé par le shogun. Il est donc temps de partir rejoindre Yuna, qui a gardé votre sabre, et de continuer votre quête de vengeance.

Sortez par la fenêtre et grimpez à l’échelle en face de vous. Allez ensuite à l’autre bout du toit et sautez sur la corde pour traverser une bonne partie de la zone.

De nouveau sur la terre ferme, passez par la fenêtre afin d’entrer dans la maison puis sortez par celle du fond. Vous voilà devant la brèche dont vous parlait Kenji. Faufilez-vous à travers elle.

L’armée a remarqué votre fuite. Sautez sur le toit devant vous, puis sur celui de droite, pour finalement emprunter une nouvelle corde jusqu’à un autre toit. Montez sur la dernière corde pour vous retrouver juste au dessus votre cheval. Descendez par l’échelle et échappez-vous avec votre monture.

Malheureusement, votre fidèle compagnon, qui a reçu deux flèches durant l’évasion et qui a perdu beaucoup de sang, finit par mourir. Jin l’enterre, et doit finir la route à pied pour retrouver Yuna. Celle-ci devrait se trouver à l’arbre sacré, mais il ne sera pas aisé d’y accéder vu que les Mongols ont investi les lieux. De plus, vous ne disposez d’aucune arme, rendant l’affrontement impossible.

Avancez jusqu’au village puis cachez-vous dans les hautes herbes. Partez sur la droite vers une maison un peu plus en hauteur. Traversez la fenêtre et sortez par l’une des deux portes sur la gauche.

Sautez droit devant en contrebas et passez entre les maisons incendiées. Traversez la route dès que la voie est libre et rapprochez-vous des rochers enneigés près de la rivière.

Escaladez en quelques uns puis dirigez-vous à l’intérieur de l’arbre. Aucune présence de Yuna, mais des corps sans vie y sont regroupés.

Continuez de suivre le chemin jonché de cadavres. Vous remarquez d’ailleurs que les villageois sont décédés des suites de l’effet causé par un poison, le même que celui créé par Jin. Au moment où notre héros fait ce rapprochement, vous vous retrouvez touché par une flèche qui a justement été trempé dans ce poison. Continuez d’avancer mais vous finissez par vous évanouir.

Vous vous réveillez ensuite sain et sauf auprès de Yuna. Récupérez votre équipement puis allez rejoindre votre amie près de la tour de guet. Montez et observez l’horizon. Vous remarquez  la pagode du Temple de Jogaku semble être un bon endroit pour établir un nouveau camp. Malheureusement les lieux sont pour l’instant aux prises des Mongols. Partez donc à cheval avec Yuna pour leur reprendre le temple.

À l’approche du temple, vous décidez de poser pied à terre. Partez en direction du lac gelé à proximité et observez les environs. Dirigez-vous ensuite vers le camp de Mongols un peu plus loin.

Escaladez une petite maison recouverte de neige puis empruntez la corde depuis son toit jusqu’à la maison où sont retenus des villageois. Une fois de l’autre coté, laissez-vous tomber et éliminez un soldat mongol qui patrouille près de la maison.

Si vous alertez d’autres mongols, chargez-vous d’eux en restant caché puis en leur plantant votre tanto au moment propice. Allez ensuite à l’intérieur et montez à l’échelle pour tuer l’archer posté à la fenêtre. Remontez sur le toit en vous aidant de caisses, si besoin, et faites un double assassinat sur les soldats postés au feu de camp.

Ne vous arrêtez pas et continuez en direction du sud-ouest vers les Mongols restants. À l’approche d’un autre groupe de deux soldats, montez sur la tente à côté et attendez, si votre timing est bon, qu’un troisième passe par là. Vous êtes en matière de pouvoir effectuer alors un triple assassinat. Sinon, utilisez votre arc ou toute autre arme fantôme pour vous débarrassez de ces trois-là sans trop vous embêter.

Maintenant que le camp est sous contrôle, allez secourir les villageois puis observez désormais le temple. Des archers surveillent l’accès et vous décidez de les piéger en déclenchant le canon d’alerte, puis en vous servant des explosifs disposés sur le lac pour les tuer.

Dès la fausse alerte lancée, retrouvez Yuna. Tirez avec votre arc court (ou long) sur les barils au bon moment pour brûler un maximum de Mongols. S’il en reste en vie, terminez les à l’arc.

Traversez ensuite le lac puis, une fois rendu au temple, trouvez la cascade gelée. À partir de là, suivez Yuna jusqu’à arriver derrière un chef Mongol.

Exécutez-le pour terrifier ses soldats, et faites quelques éliminations avec la posture de Fantôme. Terminez ensuite le combat en éliminant le reste des ennemis, dont des brutes et des archers. Veillez à ne laisser personne s’approcher des moines, et tuez ces éventuelles menaces en priorité si tel est le cas.

Secourez ensuite les moines et parlez à Yuna : vous venez d’établir votre nouveau camp, ce qui clôt ce récit. Le regard de Yuna et de Jin est désormais tourné vers leurs alliés, bloqués dans la région de Toyotama, et qu’il va falloir réussir à faire venir jusqu’au camp au cours du prochain récit « Des loups à nos portes ».

Cette quête vous permettra également de débloquer Caché dans la neige et Digne d’un khan. Si vous cherchez d’autres astuces, rendez-vous sur notre guide complet de Ghost of Tsushima

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.