Aperçu : Premier avis sur Star Wars : Battlefront, on dégaine les blasters ?

Star Wars : Battlefront

Développé par Dice, à qui l’on doit la série des Battlefield mais aussi Mirror’s Edge, la résurrection de la série Star Wars Battlefront coïncide avec le retour sur grand écran de la saga de George Lucas. Evidemment le studio est attendu au tournant pour cet opus, et cette bêta est l’occasion de s’essayer à plusieurs modes de jeu qui seront disponible dans la version final. De quoi se forger un premier avis sur ce que nous réserve l’un des gros titres de fin d’année de l’éditeur Electronic Arts.

Vous aurez le choix entre deux modes compétitifs et un mode coopératif, sachant que ce dernier est aussi jouable en solo. Le premier, zone de largage, propose des partie en huit contre huit et demandera aux joueurs de capturer et protéger les modules de largage pour faire triompher son équipe. La bêta encourage d’ailleurs les nouveaux arrivants à y faire leurs premières armes, permettant ainsi de monter en niveau et de débloquer les différents équipements et armes. En effet, ces derniers sont non seulement verrouillés par le rang mais ils nécessitent en plus d’être achetés avec la monnaie intergalactique, celle-ci étant attribuée en fin de match selon vos performances.

Une fois cette initiation accomplie, il sera temps de vous plonger dans le principal mode de jeu, à savoir l’attaque des marcheurs. On quitte la planète Sullust pour se plonger en pleine bataille de Hoth, avec ses blanches étendues glaciales. Ici on se retrouve à vingt contre vingt pour un gameplay asymétrique. L’empire devant conduire les AT-AT jusqu’à la base rebelle pour l’anéantir, et les rebelles ayant pour objectifs de les abattre avant qu’ils soient à portée de tir.

Encore une fois, l’accent est mis sur des objectifs à capturer et défendre pour les rebelles, tandis que l’empire devra les en empêcher. A première vue la bataille semble déséquilibrée tant il apparaît plus facile d’attaquer que de défendre ces points. Néanmoins, avec un peu de coordination, la vapeur est facilement inversée, et il est très agréable de former des escouades pour une meilleure fluidité dans chacun des deux camps.

starwarsbattlefront

C’est aussi sur ce mode que l’apparition des bonus est la plus importante, bien qu’ils soient aussi présents en zone de largage. On pourra par exemple ramasser des tourelles automatiques et d’autres fixes, à placer où bon vous semble, un lance-roquette très pratique pour faire le ménage, ou encore des grenades thermiques puissantes et à l’effet sonore et visuel impressionnant. Mais c’est seulement dans la poudreuse de Hoth que l’on aura accès aux bonus les plus intéressants. En effet on pourra prendre le contrôle d’un Tie Fighter ou d’un intercepteur Tie du côté impériale, pour faire y faire face les rebelles pourront quant à eux compter sur les fameux X-Wing ou aux A-Wing.

Mais l’apothéose de cette bataille est bien entendue le contrôle d’un des deux héros présent dans cette bêta, que ce soit Dark Vador pour les attaquants, ou Luke Skywalker pour les défenseurs. Très puissants mais sans être invincibles pour une équipe bien préparée, ces deux mastodontes feront raisonner leurs thèmes musicaux respectifs sur tout le champ de bataille, permettant de les identifier instantanément. Très fun à jouer, ces deux utilisateurs de la force peuvent se jouer des blasters et réaliser des sauts hors du commun. Et puis quelle joie de pouvoir étrangler un rebelle avec la force, ou de détruire un bipède impérial sans difficulté !

starwarsbattlefront1

Enfin le mode survie, prenant place sur Tatooine, pourra être joué en coopératif ou tout seul. Il vous mettra face à six vagues impériales dans la peau de rebelles prêts à tout pour survivre. Plusieurs types de soldats seront présents comme par exemple des Stormtroopers lambda, des Shock Troopers beaucoup plus solides, les Scoot Troopers et leur fusils snipers ou encore les Jump Troopers et leur jet pack. A cela vient s’ajouté la présence d’un AT-ST, le bipède cuirassé aussi mortel que massif. Malheureusement, seulement six vagues sur quinze sont présentes ici, et la difficulté est bloquée en normal, laissant le joueur un tant soit peu adroit clairement sur sa faim tant il est facile d’en sortir victorieux, même tout seul.

Coté jouabilité, le jeu n’a pas grand-chose en commun avec Battlefield. Les personnages sont beaucoup moins rigides et le rythmes des parties beaucoup plus rapide et arcade. De plus, laser oblige, ici pas de munition mais un système de surchauffe sur les armes, permettant de mitrailler sans compter. Bien qu’en vue FPS de base, il est tout à fait possible de jouer à la troisième personne en passant dans les options.

En revanche, en ce qui concerne la conduite des véhicules, il faut bien avouer que la maniabilité arcade n’est ni profonde, ni très intéressante. D’autant plus que la taille relativement petite de la carte demandera aux pilotes de vaisseaux de faire des incessants allers-retours. La sensibilité est bien sur paramétrable dans les options du jeu, mais n’ayant pas de séparation entre véhicules aériens et terrestres, il sera bien difficile de trouver un réglage satisfaisant.

Pour ce qui est de la partie sonore et graphique, il faut se rendre à l’évidence, on est probablement en face de l’un des jeux les plus beaux jamais conçu. Les détails sont ahurissants de précision, que ce soit les textures, ou les effets de lumière et de particule. Une vitrine technologique bluffante à tout point de vue. Et ce n’est pas tout, les effets sonores sont également de très grande qualité.

La spatialisation est parfaitement retranscrite et sortir de sa tranchée pour entendre les tirs fuser à droite et à gauche, voir un vaisseau se crasher en fond, et ressentir une explosion de grenade thermique nous frôler tout en écoutant le bruit des sabres lasers qui s’entrechoquent, nous immerge totalement dans la bataille épique qui se joue sous nos yeux. Un coup de maître de la part de Dice, qui en plus se permet une optimisation aux petits oignons !

Conclusion

starwarsbattlefront2

Au final cette bêta de Star Wars : Battlefront nous laisse entrevoir à quoi ressemblera le jeu final. Bien que le côté arcade ne contentera pas à tout le monde, le fun qui en découle est indéniable. La présence des bonus, qui sont répartis aléatoirement à travers les cartes, permettent à chacun d’avoir son moment de gloire sur le champ de bataille. Mais tout n’est pas parfait non plus, notamment en ce qui concerne les affrontements en véhicules. Que ce soit sur terre ou dans les airs, la maniabilité manque de subtilité, et on s’ennuiera très vite malgré leurs puissances de feu.

La restriction aux cinq premiers niveaux ne permet malheureusement pas de donner un avis sur l’intérêt et l’équilibrage sur le long terme. En revanche le jeu est techniquement une réussite impressionnante. D’une beauté à couper le souffle, et bénéficiant d’un travail magistral sur les effets sonores, le tout accompagné par les musiques emblématiques de la saga. De quoi attendre fébrilement la sortie finale du titre pour y découvrir les autres modes de jeu, et savoir ce qu’il vaudra sur la durée.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.