H.P. Lovecraft et le jeu vidéo : Présentation et avis sur le livre d’Ynnis Éditions

H.P. Lovecraft et le Jeu Vidéo - Livre - Analyse - Chtulhu - Ynnis Editions

Si vous suivez la rubrique, vous savez que nous présentons régulièrement des ouvrages traitant du jeu vidéo, ou de son rapport à la culture au sens large. Entre nos articles des livres de Third Editions (Death Stranding) ou encore de Pix’n Love (Naughty Dog), par exemple, vous êtes servis. Mais il n’y a pas qu’eux pour traiter de ces sujets, d’autres éditions comme Ynnis participent aussi à la fête. Dernièrement, ils ont d’ailleurs publié un ouvrage intitulé H.P. Lovecraft et le Jeu Vidéo.

Vous vous en doutez, c’est de cet ouvrage dont nous allons vous parler aujourd’hui. Dans nos colonnes, nous avons déjà présenté plusieurs de leurs publications, à l’image du roman Miles Morales ou de leur ouvrage traitant du Cyberpunk. Cette fois-ci, c’est donc encore un autre pan de notre culture que nous allons analyser via ce livre.

H.P. Lovecraft et le jeu vidé
H.P. Lovecraft et le jeu vidéo - Acheter sur Amazon
Gurpegui, Carlos G. (Author)
19,95 EUR

Après tout, H.P. Lovecraft n’est-il pas un auteur ayant contribué au visage actuel de certaines franchises de notre medium favori ? Spoiler : si, grandement. Dès lors, quoi de plus naturel qu’un ouvrage revenant sur son héritage dans l’industrie vidéoludique ? Rien, en effet. Et c’est pourquoi nous allons nous intéresser à cet écrit signé Carlos Gomez Gurpegui.

Un ouvrage très attendu ?

h p lovecraft et le jeu video 01 1

Alors oui, l’influence de l’auteur a souvent été le sujet de discussions, d’articles sur la toile, et plus encore. Mais jamais nous n’avions eu la chance de voir sortir chez nous un ouvrage complet et traitant en profondeur de l’impact de l’auteur américain sur le jeu vidéo, mais aussi sur la culture au sens large. Avec son catalogue très orienté culture pop, il était donc attendu de la part d’Ynnis de publier une telle œuvre.

Et puis, à la plume, on retrouve tout de même un ancien journaliste du milieu du jeu vidéo. Si Carlos Gomez Gurpegui n’a pas côtoyé l’auteur de son vivant (heureusement, car sinon cet ouvrage n’aurait jamais vu le jour), il a tout de même pu grandir avec les œuvres qui se sont inspirées de ses créations noires, étranges, mais toujours aussi marquantes. En effet, peu de temps après sa naissance, c’est un titre au nom très connu qui faisait son apparition, courant de l’an 1992 : Alone in the Dark, le survival horror développé par Infogrames.

Bien entendu, pléthores d’autres jeux se sont vus liés à l’œuvre de Lovecraft, mais nous y reviendrons plus tard. En effet, l’auteur de H.P. Lovecraft et le Jeu Vidéo a préféré commencer son ouvrage par un retour sur la vie de l’auteur, son œuvre. Plus courte, cette première moitié est une sorte de mise-en-bouche, un rappel avoué de qui est cet homme et ce qu’il a fait au cours de sa vie. Après tout, connaître son nom n’est pas suffisant pour savoir qui il était vraiment.

La seconde partie, quant à elle, s’intéresse au sujet qui nous fait frissonner et qui donne son nom au bouquin : le lien étroit et pourtant si distant temporellement entre H.P. Lovecraft et le Jeu Vidéo. Plus dense, cette partie est la plus intéressante des deux, surtout pour une personne déjà habituée à la bibliographie de l’auteur. Elle est complète, mais nous y reviendrons, et se nourrit des lectures effectuées par Carlos Gomez Gurpegui, lectures qu’il nous partage bien entendu.

Un panel restreint pour un approfondissement réussi

h p lovecraft et le jeu video 03 2

Mais revenons à la première partie. Celle-ci, bien que plus courte, reste tout de même complète. L’auteur prend le temps de revenir non seulement sur la vie de Lovecraft, mais aussi sur ses textes. Et s’il a inspiré de nombreux créateurs par la suite, l’auteur s’est lui aussi inspiré de ses prédécesseurs. Dès lors, quoi de plus normal que d’analyser ces inspirations et de proposer une critique de ce qui a aidé à construire le mythe « H.P. Lovecraft » ?

Et ce qui est intéressant, c’est de voir à quel point l’œuvre de Lovecraft est mal connue par le grand public. Combien d’ouvrages lui sont attribués alors, qu’en fait, les auteurs sont tout autres ? Si nous n’avons pas la réponse, ça rester un fait, et l’auteur de H.P. Lovecraft et le Jeu Vidéo nous l’apprend, toujours avec des exemples bien précis afin d’étendre la culture de tous. C’est donc une partie qui se révèle du plus grand intérêt, même si à première vue, c’est bien la suivante qui va nous tenir accrochés à l’ouvrage.

Dans cette seconde partie, moins sourcée, l’auteur nous emmène dans un voyage à travers différentes œuvres, différentes manières d’appréhender l’œuvre de Lovecraft pour l’adapter. Bien évidemment, il n’est pas que question du jeu vidéo, et le lecteur peut alors faire un tour d’horizon, allant du jeu de rôle jusqu’au jeu de plateau. Car oui, les inspirations lovecraftiennes sont nombreuses, même si l’auteur préfère tempérer la chose en rappelant que notre vision de Lovecraft et de son univers sont biaisées par le temps.

Mais vient enfin le sujet qui nous intéresse tant : le jeu vidéo. Pour traiter de ce sujet, l’auteur a choisi de nous présenter plusieurs titres, en présentant leurs forces, faiblesses, ainsi que le rattachement de ces derniers à l’un des univers développés par Lovecraft. Le lecteur peut ainsi croiser des productions telles que Alone in the Dark ou Shadow of the Comet. Plus loin, on croise aussi Eternal Darkness, Amnesia, Everybody’s Gone to the Rapture et quelques autres.

Le choix des titres est purement subjectif, s’arrêtant à un panel plutôt restreint (mais permettant un réel approfondissement sur chacun). Outre les aspects cités ci-avant, que l’on retrouverait dans n’importe quel test de jeu vidéo, l’auteur revient aussi sur l’originalité de chaque jeu, en le mettant en parallèle avec l’univers lovecraftien dont il est inspiré. Ainsi, c’est une toile comparative et exploratoire que nous propose Gurpegui dans son ouvrage. Une toile écrite, diablement bien écrite, qui nous emmène à travers le temps pour découvrir ce que nous voulions, justement, découvrir.

Faut-il craquer pour H.P. Lovecraft et le Jeu Vidéo ?

h p lovecraft et le jeu video 04 3

Un souci cependant. Si l’ouvrage est superbement rédigé, sourcé comme il le faut, et va en profondeur dans son sujet, un problème persiste. Pour une personne n’ayant jamais joué aux titres présentés par Gurpegui, la tâche de compréhension peut s’avérer bien délicate. C’est donc un livre à appréhender avec des connaissances préalables, ou du moins un moteur internet ouvert pour rechercher quelques informations complémentaires.

Néanmoins, la façon dont les informations sont traitées, et l’approfondissement permis sur l’œuvre de l’auteur et son impact sur le jeu vidéo est un vrai régal. Les deux parties sont, certes, écrites bien différemment, mais la lecture se fait aisément pour toute personne possédant le bagage nécessaire.

Acheter H.P. Lovecraft et le Jeu Vidéo sur Amazon

Dès lors, H.P. Lovecraft et le Jeu Vidéo est un ouvrage à conseiller à tout amoureux de l’œuvre de Lovecraft ayant un attrait particulier pour le jeu vidéo. Un inconnu aux deux sujets n’y trouvera pas son compte, tant la matière traitée est délicate à appréhender et la manière avec laquelle ce traitement est fait montre bien la cible : un public qui s’y connaît un minimum et qui vient pour en apprendre encore plus. Une excellente lecture, mais pas forcément à destination de tous.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.