Miles Morales – Dans l’ombre du Vautour : Présentation et avis sur le roman d’Ynnis Éditions

Miles Morales - Spider-Man - Homme Araignée - Roman - Couverture

Après avoir pu vous parler du comics Spider-Man : De père en fils, nous allons retourner du côté de l’homme araignée. Mais cette fois, pas de Peter Parker, ni même de Ben Parker, son fils. Non, nous allons nous intéresser à Miles Morales.

Plus précisément, nous allons vous présenter la préquelle de Marvel’s Spider-Man Miles Morales, un roman édité par Ynnis Éditions. Le roman se déroule donc entre le premier opus et le second de la série sur PS4 et PS5, alors que Miles vient de faire ses valises pour déménager à Spanish Harlem, décor du jeu vidéo qui le rend acteur principal.

Si le jeu vidéo était très bon, est-ce que le roman qui « l’accompagne » l’est-il lui aussi ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

Une lecture agréable avec quelques défauts

spider man miles morales 02 1

Comme l’indique le titre du roman et l’appellation préquelle, cette histoire va nous plonger auprès de Miles Morales, dans sa psyché. A l’instar du comics sus-mentionné, ce livre nous permet d’en découvrir plus sur les doutes et troubles qui habitent le personnage. Comme pour Ben Parker dans De père en fils, Dans l’ombre du Vautour nous permet de suivre les pas de l’araignée noire et rouge dans son évolution vers le statut de super-héros.

Mais, comme nombre d’ouvrages sortant pour accompagner un jeu vidéo, quelques petites incohérences se sont glissées çà et là. Si ces dernières n’entravent aucunement la lecture, ni la découverte du jeu vidéo (si vous veniez à lire le livre en premier), ceux ayant dévoré les deux supports se rendront rapidement compte de ces quelques errances.

En premier lieu, on pointera la présence de Vautour. Mais, plus marquant, c’est Miles Morales lui-même qui pose quelques soucis. Après tout, le jeu vidéo mettant en scène le jeune homme nous présente déjà sa quête d’affirmation en Spider-Man. Le traitement d’une autre affirmation dans le roman amène donc un dédoublement de cette thématique, pas forcément nécessaire. Surtout que, dans le titre d’Insomniac Games, on ressent plutôt un entraînement avec Peter avant les événements joués, pas un autre questionnement existentiel.

En effet, pour ceux qui ont pu se balader en compagnie de Miles, aucune référence aux aventures écrites dans l’ouvrage de Brittney Morris n’est faite. Ainsi, la lecture donne un peu l’impression d’une histoire annexe, sans réelle importance ni impact sur le personnage en lui-même. Peut-on, dès lors, vraiment parler de préquelle, ou simplement de roman connexe ?

Bon, pas la peine de pointer l’autrice par contre. Cette dernière a fait avec la liberté qu’on lui a donnée. Surtout que, pendant l’écriture de son roman, cette dernière n’avait pas accès à l’entièreté du titre auquel son ouvrage devait se lier. Et c’est bien dommage car ce roman est très agréable à lire, avec un Miles Morales respecté, son entourage aussi, et des thématiques qui collent très bien à l’univers de Spider-Man. Donc, si on fait abstraction du manque de liant entre le jeu et le livre, ce dernier se lit très rapidement et offre quelques heures de plaisir.

Faut-il craquer pour Miles Morales : Dans l’ombre du Vautour ?

spider man miles morales 03 2

Brittney Morris nous plonge avec aisance dans les décors qui entourent Miles Morales. Toutes les descriptions sont bonnes, permettant une immersion complète à ses côtés. De plus, son style est suffisamment léger pour permettre à un public plus jeune de découvrir cette histoire, un bon point quand on connaît le succès de l’homme araignée auprès des plus jeunes.

C’est bien dommage que cette lecture soit cadenassée par des restrictions pour l’autrice. Cela entraîne un manque d’approfondissement de certaines thématiques qu’elle semble pourtant gérer parfaitement. Sans parler du manque de liant entre la production d’Insomniac Games et le présent ouvrage.

Acheter Miles Morales : Dans l'ombre du Vautour sur Amazon

Dès lors, cette histoire proposée par Ynnis Éditions est une lecture agréable. Il faut se lancer dans celle-ci en oubliant le terme « préquelle » qui pose plus de soucis qu’autre chose. Brittney Morris gère son sujet et l’histoire générale est plutôt prenante. A conseiller à n’importe quel public, jeune ou plus âgé, du moment que l’amour de Spidey est présent. Il faut juste éviter de le vendre comme la préquelle du jeu.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.