Nexomon : Extinction | Guide complet

Nexomon : Extinction

Avec le succès de la série Pokémon, dont le dernier opus en date (Épée et Bouclier) bat une nouvelle fois des records de ventes, nombreux sont ceux qui désirent s’essayer au genre. Notamment Vewo Interactive INC, qui nous servait il y a trois ans un premier jet sur PC, suivi cette année par Nexomon : Extinction à destination de tous les supports actuels. Un second jeu ambitieux, au contenu conséquent, et autour duquel gravitent évidemment quelques questions auxquelles nous allons tâcher de répondre plus bas.

Guide Nexomon : Extinction

Dans cette première partie, vous retrouverez diverses astuces sur l’aventure de Nexomon : Extinction. Ce guide sera régulièrement alimenté, en fonction des choses à savoir sur le titre.

Les starters

Aides en combat

Le système d’équipement

Astuces diverses

FAQ (Foire Aux Questions)

Nexomon : Extinction

Vous retrouverez ici les questions les plus fréquemment posées sur le jeu, ainsi que les réponses à toutes ces interrogations, pour en apprendre plus sur le titre de Vewo Interactive INC.

Quand et sur quelles consoles sort Nexomon Extinction ?

Nexomon Extinction est déjà disponible et est sorti le 28 août 2020. Il est disponible sur PC via Steam ainsi que sur PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch.

Nexomon Extinction a t-il une version physique ?

Contrairement au précédent volet, qui n’était paru que sur PC et mobiles, Nexomon : Extinction a droit à son édition physique sur PlayStation 4 et Nintendo Switch, au prix de 34,99 euros. La Xbox One et le PC devront se contenter du dématérialisé.

Nexomon Extinction est-il prévu sur PS5 et Xbox Series X ?

Pour l’instant, rien n’a été officiellement communiqué à ce sujet. Néanmoins, le jeu étant déjà sorti et les développeurs n’ayant apparemment pas de plan pour la nouvelle génération, il ne faut pas s’attendre à des versions PlayStation 5 et Xbox Series X. Cependant, Nexomon : Extinction devrait être rétrocompatible sur ces supports.

Jusqu’où va sa ressemblance avec Pokémon ?

Dans un cas comme celui-ci, la ressemblance avec Pokémon est à la fois évidente et légitime. Le développeur de la série ne s’en cache pas, au-delà du concept, il s’inspire très largement de la licence de Game Freak. Mais où s’arrête cette ressemblance ? Eh bien, au risque de fermer la porte aux joueurs les plus jeunes, Nexomon : Extinction est avant tout plus mature que son modèle.

Comprenez par là que son écriture est plus adulte, que ses personnages ne vous prennent pas pour un enfant, bien que vous en incarnez bel et bien un. Par ailleurs, l’humour est assez présent au cours de l’aventure, jouant beaucoup avec les codes du jeu vidéo et cassant à plusieurs reprises le quatrième mur. Ce qui ne pourra être apprécié, voire compris, que par un public adulte.

Par ailleurs, et c’est là un point qui fera probablement plaisir aux fans de Pokémon désireux de voir la licence évoluer, la difficulté est au rendez-vous. Nexomon : Extinction a son propre système d’affinités, qui ressemble certes à celui de son modèle, mais pas en tout point. Les combats seront quant à eux complexes, et les adversaires intransigeants, n’hésitant pas à changer de créature pour contrer les nôtres.

Enfin, le titre de Vewo Interactive INC intègre différentes mécaniques nouvelles, notamment un système de fatigue qui remplace les sempiternels PP de Pokémon. Par ailleurs, il assume beaucoup plus son héritage RPG, en regorgeant de quêtes annexes, qui viennent s’inscrire dans un journal affilié permettant de les consulter quand bon nous semble.

Quid des différents starters ?

L’autre différence avec son modèle, c’est sa façon de débuter son aventure. Si dans la construction scénaristique on avance en terrain connu, en jouant un gamin sortant de l’école de dresseurs qui va devoir sauver le monde, au moment de choisir sa première créature c’est autre chose. En effet, cette fois-ci pas question de vous laisser le choix entre seulement trois starters, de trois types différents (toujours les mêmes !).

Non, Nexomon : Extinction va un peu plus loin, en vous laissant choisir parmi une liste de neuf créatures, une par type. Chacune d’entre elles entre par ailleurs dans la catégorie Ultra Rare, ce qui en fait théoriquement les Nexomon les moins courants du jeu, juste derrière les légendaires. Notez cependant que contrairement à la série de Game Freak, les starters sont présents à l’état naturel dans le jeu. Il vous est tout à fait possible de vous composer une équipe avec six d’entre eux sans tricher.

Choisir sa créature a donc moins d’impact, d’une certaine façon, sur le reste de l’aventure. Vous pouvez donc, ce coup-ci, choisir votre starter selon son apparence sans risquer de tomber sur le plus faible de la liste.

Quelle importance pour le système de rareté dans Nexomon Extinction ?

Comme pour les starters, chaque créature du jeu possède son niveau de rareté, de Commun à Légendaire. Et celui-ci n’est pas anodin, puisqu’il symbolise la valeur de la créature concernée. Autant vis-à-vis de ses statistiques, qui grossissent généralement avec la rareté, que du prix que vous pouvez en tirer. Il arrivera en effet que des PNJ vous proposent de vous acheter une créature en particulier, ou plutôt de vous la troquer contre des matériaux, des objets et du cash. Un peu à la manière de Pokémon, donc, sans la possibilité d’échange.

Ce qu’il faut ainsi comprendre c’est que contrairement à la série de Game Freak, où chaque créature a ses statistiques propres, même au sein d’une même espèce, chez Nexomon la rareté fait tout. Deux créatures de la même espèce auront, au même niveau, les mêmes stats. On a donc moins d’intérêt à partir à la recherche de plusieurs Nexomon similaires, puisque aucun ne sera plus fort que l’autre. Excepté si vous lui assignez des pièces d’équipement.

Un système d’équipement ?

Puisqu’il assume fièrement son statut de jeu de rôle, et tout l’héritage qui vient avec, Nexomon : Extinction intègre un système d’équipement. Celui-ci est assez classique : vous pouvez assigner jusqu’à quatre orbes à chacune de vos créatures. Ils vous permettront d’améliorer l’attaque, la barre d’énergie (fatigue), la défense, les PV, la résistance aux effets de statut ; mais aussi augmenter l’XP et l’argent gagnés en fin de combat.

Il est possible de récupérer différents orbes en terminant des quêtes principales et des quêtes annexes. Mais si vous désirez vous forger vos propres équipements, c’est tout à fait possible. Dans la cité de Parum, un laboratoire vous permet d’échanger vos éclats élémentaires (une ressource que vous trouverez en cassant des roches partout à travers le monde) contre des orbes plus ou moins puissants.

Comment fonctionne la capture dans Nexomon Extinction ?

Dans le fond, le système de capture de Nexomon : Extinction fonctionne globalement comme celui de Pokémon. On remplace simplement la Pokéball par un Nexotrap. Il faut savoir par ailleurs qu’il existe différents types de Nexotrap, un pour chaque type, en plus du modèle classique que vous pourrez acheter dans n’importe quel magasin. Mais aussi un Nexotrap Doré qui, à l’instar d’une Masterball, vous permettra de capturer n’importe quel Nexomon quoi qu’il arrive.

En action, la capture est néanmoins un peu différente. Une fois votre Nexotrap lancé, il va vous falloir taper un code s’affichant à l’écran, et ce dans le temps imparti, afin de maximiser vos chances. Par ailleurs, vous avez un œil avant de commencer la capture sur le taux de réussite probable. Il vous faudra, comme d’habitude, affaiblir la créature désirée avant d’espérer pouvoir la faire rentrer dans votre collection.

Un nombre de créature impressionnant ?

Loin du nombre aberrant de Pokémon en circulation, le total de Nexomon à capturer dans Extinction est déjà largement convaincant. À en croire notre base de donnée, qui fonctionne à peu près comme un Pokédex, le titre embarque pas moins de 381 créatures. Bien sûr, cela inclus aussi les évolutions, et les légendaires. De quoi vous occuper un moment !

Une progression libre ?

Nexomon : Extinction est pourvu d’un scénario plutôt intéressant, quoique relativement prévisible. Mais celui-ci, s’il vous dicte ce qu’il faut faire pour progresser, ne vous empêche cependant pas de partir à la découverte du monde par vos propres moyens. Il vous est totalement possible de partir explorer les environs dès votre starter en poche. À noter toutefois que le niveau des créatures sauvages et de celles des dresseurs adverses s’aligne sur celui des vôtres.

Nexomon Extinction est-il traduit en français ?

Oui, le jeu est entièrement traduit en français.

En bref

  • Nexomon : Extinction
  • Éditeur : PQube
  • Développeur : Vewo Interactive INC
  • Genre : RPG / Pokémon-like
  • Prix dématérialisé : 19,99 euros
  • Prix physique : 34,99 euros
  • Supports : PC, PS4, Xbox One, Switch
  • Date de sortie : 28 août 2020
  • PEGI 7

Si vous souhaitez en savoir plus sur le titre, vous pouvez également retrouver toute l’actualité de Nexomon Extinction.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
RiZo
RiZo
2 mois plus tôt

Serait il possible de faire une description précise des états de status du jeu? Impossible de trouver ce qu’influe le liage, la brulure etc… J’imagine qu’en plus des dégats il y’a des répercussion sur les stats, comme dans pokémon ou la brulure divise l’attaque par deux, la paralysie la vitesse par deux etc… Et si vous ne comptez pas le faire, savez vous ou je peux trouver ces informations qui sont très important pour ce genre de jeu. Deuxième question, savez vous ou peut on voir les buff/debuff de stat en combat? encore une fois, ce sont des informations vitales… Lire plus »

Last edited 2 mois plus tôt by RiZo
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.