Le Meuble à Jeux #108 : La Forêt des frères Grimm

Le Meuble à Jeux #108 : La Forêt des frères Grimm
Plutôt maison de paille ou maison de bois ?
Temps de lecture : 6 min.

Aujourd’hui dans Le Meuble à Jeux nous vous proposons de vous propulser dans le monde des contes avec La Forêt des frères Grimm. Le titre, proposé par Lucky Duck Games, est écrit par Tim Eisner et illustré par le trio David Forest, Lina Cossette et Noah Adelman. S’il n’est pas rare de voir la thématique du conte adapté en jeu de société, La Forêt des frères Grimm va se baser principalement sur le fameux conte des Trois petits cochons. Allons voir ce qui s’y passe en détail et en figurines.

A l’occasion de cette chronique, nous avons joué à La Forêt des frères Grimm dans des configurations à deux et quatre joueurs. Le jeu fonctionne comme très souvent sur un système de cartes qui, s’il est fonctionnel et plutôt sympathique à deux, prend vraiment en densité à partir de trois. Le jeu possèdes des mécaniques principalement basées en réalité sur de l’interaction. A ajouter qu’à deux, on se retrouve avec un troisième joueur fantôme qui ne fait que piquer quelques ressources chaque tour. Encore une fois, on se retrouve avec un titre qui n’est tout simplement pas pensé et optimisé pour deux joueurs.

Au niveau du matériel, encore une fois Lucky Duck Games propose une édition vraiment aboutie. Les figurines sont vraiment réussies et jolies tandis que l’on retrouve également de nombreux autres choses intéressantes et bien conçues : les maisons en trois parties, les tuiles pour chaque joueur, ou encore les différentes cartes illustrées avec brio. Il y a réellement une atmosphère de conte qui se dégage de l’ensemble avant même d’avoir lancé la partie, montrant une vraie réussite dans la transposition du thème.

Il était une fois, les cousins des trois petits cochons…

Le Meuble à Jeux #108 : La Forêt des frères Grimm 1

La Forêt des frères Grimm est un jeu pour deux à quatre joueurs dans lequel vous allez incarner les cousins des trois petits cochons. Ceux-ci auront pour mission de construire les différentes maisons du fameux conte, cette fois-ci au nombre de trois, pour éviter les problèmes causés par le méchant loup.

Il faut tout d’abord savoir qu’il y a exactement cinq slot de maison, mais qu’il n’est pas possible de construire en même temps plus d’une maison utilisant le même matériau. En début de tour, le joueur choisit secrètement où il envoie sa figurine parmi les trois lieux de ressources : paille, bois et brique. Il pourra allier ce choix d’une carte fable qui pourra servir sur les différentes phases liées au tour de jeu, que ce soit en tant que malus pour les joueurs adverses que de bonus pour vous. Si vous vous retrouvez sur la même case qu’un adversaire, vous devrez partager les ressources. A quatre joueurs un marché est ajouté proposant un mélange des trois ressources sur une même case.

Une fois cette première phase de jeu effectuée, vous allez maintenant réaliser deux actions parmi celles proposées :

  • Récupérer une ressource
  • Récupérer une carte fable
  • Construire une partie de maison

Ce qu’il y a à savoir, c’est qu’une maison est constituée de trois parties : le sol, les murs et le toit. Si le premier et le dernier n’ont d’intérêt que la construction propre, les murs eux, ont un rôle prépondérant dans le jeu. En effet, lorsqu’un mur est construit, une carte ami va être dévoilée. A vous de choisir si vous souhaitez la garder, ou bien la donner. Ce sera à vous de vérifier comment mettre à bien cette dimension-là du titre car, vous ne pourrez avoir qu’un seul ami pour vous aider. Une fois que les joueurs ont fait leurs deux actions, on recommence un nouveau tour de jeu. La partie se finit lorsqu’un joueur finit la construction de sa troisième maison. Celui possédant le plus de maisons solides emporte la partie.

…et vécurent heureux dans leur maison en brique

Le Meuble à Jeux #108 : La Forêt des frères Grimm 2

La Forêt des frères Grimm a tout l’air au premier coup d’œil d’un jeu plutôt pour un public expert mais il est au final, un jeu vraiment familial. La mécanique de jeu fonctionne très bien et est également très facile à mettre en œuvre, le matériel sublime aide également à rentrer dans le jeu. Il y a dans le jeu de Tim Eisner une conception assez complète et basée sur de nombreux aspects différents : le bluff, la stratégie mais aussi une pincée de programmation.

Un mix parfait pour le titre, qui arrive à se renouveler avec les nombreuses cartes fable et ami proposées dans le titre. On va ainsi s’amuser à invoquer des géants et autres créatures pour bloquer la progression des autres joueurs pendant que l’on va utiliser notre ami qui boostera notre tour, nous permettant de progresser deux fois plus vite.

Il est d’ailleurs plaisant de voir un jeu ici principalement basé sur l’interaction. Elle est ici omniprésente, que ce soit dans le choix des tuiles chaque tour, l’utilisation de cartes fable et ami, tout est ici fait dans le but de s’affronter. Cette notion de joutes et de courses aux ressources fonctionne par ailleurs extrêmement bien. Il y a un aspect très chaotique à tout cela pourra fonctionner totalement avec un public qui est à la recherche d’un titre à la fois simple, mais avec une certaine profondeur, et proposant un beau matériel.

On le redira encore une fois, mais quel matériel ! Rarement un jeu aura été aussi bluffant sur l’ensemble de son matériel et au final, rien que pour cela, le jeu est un excellent choix et tout cela donne une raison de le sortir de sa ludothèque pour être joué.

Pour qui s’adresse La Forêt des frères Grimm ?

Avec ses règles assez simples et un gros matériel, La Forêt des frères Grimm est un titre s’adressant plutôt bien à un public familial. L’ensemble est assez rapidement compris, et le déroulé du jeu reste assez limpide du début à la fin de la partie. Il faut une petite quinzaine de minutes pour lire les règles, cinq pour les expliquer et roulez jeunesse !

La seule difficulté peut résider dans les différents textes des cartes du côté du public plus enfant. Nous le conseillons à un public à partir de 8 ans mais il est également possible de varier un peu l’ensemble pour enlever cette partie cartes et lecture du jeu pour en faire un simple jeu de bluff avec la récolte et la construction, permettant d’être joué encore un peu plus tôt, en enlevant tout une partie du titre tout de même.

Acheter La Forêt des frères Grimm sur la boutique Philibert

La Forêt des frères Grimm mérite rien que pour son matériel que l’on se jette dessus. Si le jeu fonctionne plutôt bien, il est véritablement jouable et plaisant de bout en bout à quatre joueurs. Dommage car au niveau des mécaniques et de son renouvellement, il est un excellent titre familial qui plaira à tout le monde.

Le Meuble à Jeux #108 : La Forêt des frères Grimm 3

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
2 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp