E3 2019 : Konami annonce la PC Engine CoreGrafx mini

Il y a un jeu de Pachinko sur PC Engine ?

La surprise de Konami pour cet E3 n’était pas Contra Rogue Corps mais la PC Engine CoreGrafx mini. On ne voit pas pourquoi Konami serait le seul à résister à la mode des consoles mini. Surtout avec autant de modèles possibles…

C’est possible moins d’infos ?

Vous vous demandez peut-être pourquoi Konami a l’opportunité de faire une console mini. En 1987, NEC et Hudson Soft ont lancé au Japon la PC Engine. En rachetant Hudson en 2005, Konami a donc obtenu les droits des machines conçues par le duo. C’est ce qui lui permet aujourd’hui de sortir un PC Engine mini au Japon, un TurboGrafx-16 mini en Amérique du Nord et un PC Engine CoreGrafx mini en Europe. Et comme souvent à l’époque, il n’y a pas que le nom qui change en fonction de la région, il y a aussi le design.

Attendez avant de vous emballer, tout ceci reste bien trop flou pour l’instant. Pas de prix, pas de fenêtre de sortie, même pas un nombre de jeux connu à l’avance. On sait seulement que la machine proposera la sauvegarde rapide, différentes options d’affichages pour faire plus retro et sera jouable jusqu’à cinq. Enfin, à cinq si vous achetez un multitap et les manettes supplémentaires. Pour la sélection de jeu est la même pour les deux versions occidentales :

  • Alien Crush
  • Dungeon Explorer
  • New Adventure Island
  • Ninja Spirit
  • R-Type
  • Ys Book I & II

Au Japon, seuls Dungeon Explorer et Ys Book I & II restent tandis que Bonk, Castlevania: Rondo of Blood, China Warrior et Super Star Soldier font leur apparition. On nous précise tout de même dans chaque cas que d’autres jeux rejoindront la liste, on met donc une petite pièce sur Bomberman.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
16 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp