Final Fantasy VII Remake, tout ce qu’il faut savoir (nouveautés, gameplay…)

FInal Fantasy VII Remake

Voici tout ce que l'on peut retenir des derniers trailers et informations en date sur ce remake.

Annoncé depuis des années, Final Fantasy VII Remake fait enfin parler de lui à l’occasion de cet E3 2019. Entre les phases de gameplay, le contenu du premier titre et la date de sortie, on fait le point sur les informations que nous avons récoltées depuis.

Midgar, tu nous as manqué !

Final Fantasy VII Remake

Comme nous l’avons appris, Final Fantasy VII Remake sera épisodique ! Si certains crieront au scandale, d’autres seront réjouis de voir qu’ici, Square Enix ne refait pas une copie parfaite du titre de 1997 mais propose une relecture complète et surtout plus actuelle. Qui n’a jamais été frustré de ne pouvoir se balader et visiter davantage la ville de Midgar ? C’est ce que proposera cette première partie de Final Fantasy VII Remake en proposant un jeu complet se déroulant dans la ville où réside le siège de la SHINRA.

Deux Blu-ray seront d’ailleurs présents dans la boîte donc le contenu sera bien là ! Concernant le Remake dans sa globalité, il a été annoncé que l’équipe elle-même ne sait pas combien de jeux seront nécessaires pour proposer l’entièreté du projet. Sur cet aspect-là, il faudra prendre son mal en patience entre chaque jeu pour découvrir petit à petit cette réécriture moderne du jeu culte de la Playstation One. Ce premier titre reste tout de même bien avancé, sa date de sortie étant prévue pour le 3 mars 2020 sur PlayStation 4.

Qui dit sortie Square Enix dit très souvent éditions limitées et collector. Concernant cet aspect, l’éditeur japonais voit encore une fois grand en proposant en plus de l’édition standard deux autres éditions : une édition deluxe et une édition collector. Pour en découvrir davantage, on vous invite à aller lire cet article autour du contenus des éditions collector.

Un remake ambitieux et séduisant

Final Fantasy VII Remake

Au programme de ce Final Fantasy VII Remake, en plus d’un jeu beaucoup plus profond et long, on retrouve un design repensé de A à Z. Forcément, la ville de Midgar est la première a en bénéficier puisque le terrain de jeu offert avec ce remake sera bien plus étendu que dans le jeu d’origine. On imagine qu’il devrait y avoir de nombreuses zones inédites, tandis que celles déjà existantes promettent d’être bien plus vastes.

Avec en plus de cela l’utilisation l’Unreal Engine 4, le rendu est pour le coup stupéfiant sur les différentes phases de gameplay que nous avons pu voir. Le combat contre le premier boss du jeu a d’ailleurs bien bénéficié de ce changement tant il est désormais spectaculaire, bien loin de ce que nous avions pu connaître à l’époque (et surtout plus long).

Les détails visuels sont nombreux et vraiment plaisants, tels que les matérias visibles sur les armes de chaque personnage. Mais le nerf de la guerre reste au final le gameplay. Si Final Fantasy VII Remake délaisse le tour par tour pour l’Action-RPG en temps réel, il ne l’abandonne finalement pas totalement.

Même si on retrouve tout d’abord la simplicité du système de jeu, tel que nous avons pu le voir du côté de Final Fantasy XV, c’est au niveau des spécificités de gameplay et des possibilités que l’ensemble change. On retrouve ici la possibilité de mettre en pause l’affrontement afin de pouvoir lancer des techniques et des sorts histoire de calmer le rythme et de retrouver le tempo d’antan, pour ceux qui ne seraient pas forcément portés sur l’action à tout-va.

Il sera aussi possible de changer de personnage à la volée pour passer de Cloud à Tifa par exemple, et on imagine qu’il sera possible de régler le comportement de l’IA pour qu’elle s’adapte à notre stratégie lorsque qu’on ne contrôle pas les autres personnages.

On retrouve aussi le limit break, déjà présent dans FF VII, et chaque personnage possède ses spécificités et ses points forts. Certains ennemis possèdent dorénavant des faiblesses, qu’il faudra exploiter grâce aux capacités des différents héros.

On peut voir que les premières phases de jeu montrées dévoilent un game design différent au niveau des affrontements, notamment avec les positions des ennemis et leur pattern demandant une flexibilité et une utilisation de l’ensemble des capacités proposées.

Bien entendu, pour utiliser lesdites compétences il faudra utiliser la fameuse jauge ATB qui montera en fonction des coups que vous effectuerez. S’il faudra que l’on attende d’avoir le jeu manette en main pour s’en assurer, on sent ici une intention de proposer un jeu très rythmé.

Une toute nouvelle narration

Final Fantasy VII Remake

Mais le gameplay n’est pas le seul à avoir subi un gros lifting. Les personnages ont eux aussi pris un coup de jeune, et pas seulement depuis le jeu orignal. Souvenez-vous, en 2015, le jeu avait déjà montré un peu de gameplay où l’on pouvait voir le nouveau design de Cloud. Depuis, notre héros a subi quelques légers changements, avec un rendu nettement plus propre dorénavant, sans parler d’une coiffure (un tout petit) peu plus naturelle.

Les vidéos de ces dernières semaines nous ont permis d’admirer aussi le nouveau rendu de Barrett, Aerith et plus dernièrement Tifa, dont le design a d’ailleurs soulevé une énième polémique ridicule à cause de la « diminution » de sa poitrine. On laissera de côté ce débat futile pour se concentrer les autres changements apportés par ce remake, qui concernent aussi l’histoire et la manière dont elle sera racontée.

Tout d’abord, revenons sur cette partie du jeu afin de préciser le contexte pour les néophytes. L’histoire démarre lorsque Cloud rejoint Avalanche, un groupe d’éco-terroristes qui tente de mettre à mal les actions de la Shinra, une société très puissante (et polluante) qui règne sur la ville de Midgar.

S’il ne s’agit-là que de l’introduction de Final Fantasy VII, dont l’histoire évolue très vite vers de nouveaux enjeux, cette première partie du remake se concentrera sur cette partie-là du jeu, sans en changer le fond, tout en ajoutant de très nombreuses choix de dialogues pour enrichir la narration tout comme des éléments inédits.

L’exemple le plus évident concerne Sephiroth, grand méchant du jeu, qui apparaît ici sous les yeux de Cloud de manière fantomatique dès le début du jeu, alors qu’il n’est présent que bien plus tard dans l’aventure.

D’autres fantômes devraient hanter Cloud et le groupe, puisque un mystérieux brouillard noir les suivra où qu’ils aillent, et s’ils devraient être liés à Sephiroth, il devrait s’agir de nouveaux ennemis. Le bestiaire a d’ailleurs été revu et densifié afin d’ajouter plus de variété.

Les trailers nous ont également permis de voir que le groupe Avalanche aura droit à un bien meilleur traitement. Dans le jeu original, les membres du groupe n’avaient droit qu’à quelques lignes de dialogues, les faisant passer pour des PNJ standards avec qui il était difficile de ressentir de l’empathie.

Ici, Biggs, Wedge et Jessie seront bien plus développés et deviendront des personnages à part entière, beaucoup plus qu’à l’époque. Naturellement, Aerith, Tifa et Barrett devraient eux aussi avoir droit à une tonne de dialogues supplémentaires et à des scènes jamais vues auparavant.

En revanche, pas de paniques, certaines scènes cultes ne disparaîtront pas, à l’image de la séquence au Honey Bee Inn, qui sera bien présente mais qui subira quelques retouches pour la rendre plus crédible. Dernière petite nouveauté, si le jeu aura droit à un doublage anglais et japonais, des voix françaises seront aussi présentes !

Finalement, nous pouvons voir que Square Enix semble avoir appris de ses erreurs en corrigeant le tir par rapport au système de jeu de Final Fantasy XV. Avec une ambition aussi dantesque, cette première partie de Final Fantasy VII Remake semble bien partie pour proposer une belle fable écologique dans une ville où il nous reste tout à découvrir alors que l’on pensait la connaître déjà par cœur. Avec une refonte non seulement esthétique, mais également narrative, ce Remake devrait proposer une toute nouvelle vision du jeu, bien plus riche que ce à quoi on aurait pu s’attendre.

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
35 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp