E3 2018 : Résumé de la conférence Sony

Sony s'est reposé comme prévu sur ses quatre exclusivités tout en dévoilant quelques surprises supplémentaires.

Cette année, Sony a choisi une direction différente pour sa conférence. Exit la présentation traditionnelle, puisque seulement quatre jeux seront véritablement à l’honneur ici. Un programme qui semble donc bien léger, malgré la qualité de ces quatre fortes exclusivités. Est-ce que Sony ne s’est pas trop reposé sur ses acquis ?

Le tour de force de The Last of Us : Part II

The Last of Us : Part II

Shaun Lawden a donc débarqué sur scène, dans une salle décorée dans un style d’église gothique, afin de présenter ce qui nous attendait ce soir. Sans trop s’engouffrer dans un long discours, Lawden nous laisse en compagnie du compositeur de The Last of Us : Part II, qui vient sur scène pour jouer le thème principal de ce nouvel épisode en live.

Bien entendu, la présentation a tout de suite enchaîné avec un nouveau trailer pour le titre tant attendu. On y découvre alors Ellie, au sein d’une sorte de bal dansant, seule. Cette séquence nous permet de faire plus ample connaissance avec elle à nouveau, de voir son côté humain avant de passer brutalement à une scène bien plus sombre. On voit alors notre héroine trancher la gorge d’un homme, avant que la caméra ne nous indique que oui, ce que l’on voit à l’écran est bien du gameplay en temps réel.

Pendant près de sept minutes, Ellie se faufile à travers le camp ennemi avant de se faire remarquer, nous montrant alors la brutalité des combats de ce deuxième épisode. Craft, infiltration, gunfight, combat à l’arme blanche, tous les éléments de gameplay sont là pour nous offrir une séquence riche, qui démontre aisément les ambitions de ce The Last of Us : Part II. Malheureusement, point de Joel ici, ce qui nous laisse perplexe sur son destin. Réponse dans quelques années, puisque le titre n’a encore une fois pas donné de date de sortie.

Ghost of Tsushima remporte l’adhésion

Ghost of Tsushima

La suite de la conférence s’est déroulée de manière étrange, puisque pendant que les journalistes changeaient de salle, nous avons eu droit à quelques discussions peu intéressantes qui ont bien cassé le rythme. On a également pu entrevoir une vidéo nous indiquant que Call of Duty : Black Ops 3 rejoignait le giron des jeux PS Plus de ce mois de juin dès ce soir, histoire de bien se préparer à la sortie du quatrième épisode. On reste chez Activision et dans le monde des FPS avec Destiny 2 qui dévoile une nouvelle cinématique pour son prochain DLC, qui sortira le 4 septembre prochain.

Une fois que tout le monde avait enfin rejoint sa place et que le passage à vide était terminé, la véritable conférence a pu démarrer et c’est Ghost of Tsushima qui s’est chargé de séduire le public. C’est donc une première longue séquence de gameplay qui a été diffusée, et elle en a laissé plusieurs bouche bée. On savait que les ambitions de Sucker Punch étaient gigantesques, mais on ne se doutait pas que le jeu serait aussi éblouissant. Tel un The Witcher 3 version next-gen, Ghost of Tsushima laisse entrevoir un monde ouvert magnifique.

Mais il n’est pas que beau, puisque le gameplay a su convaincre lui aussi. Chaque coup aura son importance dans Ghost of Tsushima, et frapper sans réfléchir pourra être fatale. La garde et les différentes positions joueront un rôle important. La séquence s’est terminée sur un duel époustouflant qui saura convaincre beaucoup de monde, et nous fait encore plus regretter l’absence d’une date de sortie.

Un passage sur les éditeurs tiers avec une jolie surprise

Resident Evil 2

C’est une annonce surprise qui a eu lieu ensuite puisque Remedy Entertainement a dévoilé son tout nouveau titre, Control. Le trailer nous fait faire la connaissance d’une héroïne aux pouvoirs de télékinésie, dans un jeu d’action aventure qui nous fait fortement penser à Quantum Break. On n’en apprendra pas plus ici, si ce n’est que le jeu est prévu pour 2019 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Ce qui était moins surprenant en revanche, c’est que Capcom profite de cette conférence Sony pour lever le voile sur le remake de Resident Evil 2. Il aura fallu attendre longtemps mais ça y est, Léon est bien de retour à Raccoon City. On peut apercevoir le nouveau moteur utilisé pour ce remake, qui n’est autre que le RE Engine, déjà à l’oeuvre sur Devil May Cry V. Le résultat est impressionnant et ce remake n’est clairement pas fainéant, même s’il souhaite conserver les bases de l’épisode d’origine. Léon nous donne rendez-vous le 25 janvier prochain pour découvrir cela sur PlayStation 4, mais aussi sur PC et Xbox One.

On quitte cet univers glauque pour découvrir Trover Saves the Universe, le nouveau projet de Justin Roiland, co-créateur de Rick & Morty. Cette comédie d’action-aventure science-fiction complètement loufoque nous fait bien penser à Rick & Morty et devrait nous arracher très facilement de nombreux sourires. Ce titre sera tout d’abord exclusif à la PlayStation 4 et sera compatible avec le PlayStation VR.

Pour la troisième fois depuis le début des conférences, Kingdom Hearts III est revenu faire un tour sur nos écrans, avec cette fois-ci une vraie nouvelle bande-annonce. Ici, exit La Reine des Neiges pour faire place au célèbre Jack Sparrow, puisque le monde de Pirates de Caraïbes est de retour ! Johnny Depp est plus beau que jamais dans les cinématiques que l’on peut voir mais ce n’est pas tout, puisque les séquences de gameplay nous offrent de nouvelles mécaniques de jeu comme des batailles navales explosives. Sora se prendra donc pour un véritable pirate et pourra partir à l’abordage de vaisseaux de sans-coeurs. On remarque également la présence d’autres membres de l’Organisation XIII, ainsi qu’un meilleur aperçu d’Axel et surtout Kairi, dans sa toute nouvelle tenue.

En marge de ce trailer, on a aussi appris qu’une PlayStation 4 Pro spéciale aux couleurs du jeu serait disponible et qu’une énorme compilation regroupant tous les épisodes de la série (dont ce troisième opus) était en préparation. De quoi donner envie aux néophytes de se lancer dans l’aventure en parcourant les épisodes d’une seule traite.

Alors qu’on ne l’attendait pas forcément maintenant, Nioh 2 a confirmé son existence avec un tout premier trailer, uniquement sur PlayStation 4 pour le moment. Le timing de cette annonce peut légèrement surprendre après la présentation de Ghost of Tsushima plus tôt dans la soirée et Sekiro : Shadows Die Twice hier, mais Nioh 2 ne semble pas avoir peur de la confrontation. Reste à voir ce que le titre aura à nous proposer de nouveau, mais en attendant, le titre de la Team Ninja est prévu pour 2019.

Death Stranding et Spider-Man ferment la marche

E3 2018 : Résumé de la conférence Sony 1

Le très attendu Death Stranding est réapparu comme prévu, et cette fois-ci, c’était bien pour montrer du gameplay. On ne va pas vous cacher que l’on reste assez dubitatif même en voyant ces images, qui ne nous offrent pas vraiment de réelles réponses sur le principe du jeu. Au moins, on peut admirer ce bon vieux Norman Reedus arpenter de vastes terres verdoyantes, en transportant de nombreuses caisses sur son dos. Cela reste donc encore assez cryptique dans l’ensemble, mais on a surtout pu voir le prochain ajout au casting du jeu, à savoir Léa Seydoux. La frenchie s’invite donc dans le jeu de Kojima et protège le personnage de Reedus de la menace fantomatique qui rôde autour d’eux. Son rôle est tout aussi mystérieux que le jeu, mais elle ne sera pas la seule femme présente car Lindsay Wagner est également présentée en fin de vidéo. On espère en apprendre plus très rapidement, et surtout connaître de véritables informations sur tout ce qui s’articule autour du gameplay.

Après avoir présenté trois de ces quatre jeux phares, il ne restait que Spider-Man pour clôturer cette conférence. Le Tisseur s’est exposé à travers une séquence d’action complètement démesurée où on le voit se frayer un chemin à travers une prison hautement sécurisée, où chacun des prisonniers veut sa peau. Ces affrontements contre les criminels lambda nous permettent de mieux apprécier le système de combat, qui ne respire pas la nouveauté mais reste agréable à regarder. En plus de cela, il fait la malheureuse rencontre de tout un tas de super-vilains, comme Rhino, Vautour, Scorpion ou Electro. Ce dernier offre d’ailleurs le meilleure passage du trailer lorsqu’il est poursuivi par l’Homme-araignée. Le trailer s’est terminé par une apparition mystérieuse d’un personnage dont on ne connaît pas l’identité, mais qui semble surprendre Spidey. Venom ? Osborn ? Le mystère reste entier.

C’est ainsi que s’est achevée cette conférence, qui a été placée sous le signe du gameplay. Malgré un rythme complètement à la ramasse à cause d’un passage à vide dès le début de la conférence, cette présentation avait tout de même de jolis atouts à nous présenter. Le fameux quatuor d’exclusivités a tenu ses promesses comme on pouvait s’y attendre, et les rares annonces annexes ont également convaincu, à l’image du remake de Resident Evil 2. Sony ne prend tout de même pas de risques ici, hormis sur la forme de la conférence, ce qui pourrait être regrettable pour certains.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
8 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp