Qu’en est-il des droits d’auteur dans Dreams ?

dreams ps4

Est-ce qu’une musique connue ou l’utilisation d’une licence populaire peut causer du tort à mon niveau dans Dreams à cause des droits d’auteur ? Est-ce que mes niveaux peuvent être supprimés à cause des droits d’auteur ou d’une réclamation ? Actuellement, la question ne semble pas encore avoir de réponse concrète de la part des développeurs et l’on vous apporte quelques éléments pour en savoir plus.

Les droits d’auteur dans Dreams

Disponible ce 14 février, Dreams est un jeu comme nul autre : c’est un véritable outil de création où l’on peut absolument tout créer. On peut imaginer un jeu de plateforme, un FPS, recréer des scènes cultes d’un film ou d’une série et bien d’autres joyeusetés. La seule limite, c’est votre imagination. La preuve en est, certains joueurs ont retracé des univers comme celui de Final Fantasy VII, LittleBigPlanet ou de WipEout. Mais peut-on vraiment tout créer ?

Le studio a bien expliqué qu’il soutenait l’ensemble des créations qui seront imaginées par les joueurs. Dans Dreams, il n’est pas possible de placer des musiques à partir d’autres œuvres commerciales et il n’est pas possible de créer des personnages à partir des autres jeux ou films. Ces œuvres violent la propriété intellectuelle et pourront donc être supprimées. C’est logique.

Il reste à savoir si l’on peut refaire entièrement un jeu. Par exemple, est-ce que je peux recréer Super Mario Bros, faire une copie de Pokémon ou quelque chose qui s’inspire de Splatoon sans que cela embête Nintendo ? Media Molecule explique que les utilisateurs doivent créer leurs propres projets uniques sans copier à partir d’autres œuvres. Il faut penser de manière créative.

Il est possible de créer une copie d’un jeu ou de retracer un scène de film culte et de mettre le niveau – donc le rêve – en privé pour qu’il ne soit accessible que par vous. Cependant, comme toute oeuvre intellectuelle, partager une parfaite copie peut être sanctionnée. Il faut éviter de copier une oeuvre sous peine que le détenteur des droits viennent réclamer la suppression du niveau. Voyez donc cela comme l’utilisation des réseaux sociaux et des plateformes en ligne : il s’agit plus ou moins des mêmes règles que sur YouTube.

Dans tous les cas, le dernier mot revient au détenteur de la licence qui doit cependant prendre contact avec Sony et/ou Media Molecule pour demander la suppression. Si vous souhaitez créer un niveau qui s’inspire d’une oeuvre, cela ne devrait pas poser de problème si vous y apportez une plus-valus créative (il existe par exemple des niveaux qui s’inspirent WipEout, The Last of Us...). Il faut simple éviter les copies pures et simples sans y ajouter suffisamment d’éléments nouveaux.

Quoiqu’il en soit, il ne faut donc pas se prendre trop la tête concernant l’utilisation des grosses licences. Cela ne devrait pas poser de problème, sans dans de très rares cas. Rappelons que Dreams arrivera le 14 février sur PlayStation 4 et l’on vous en reparlera souvent sur le site. Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre guide complet de Dreams.

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Copy link