Gamescom 2017 : On a joué à Where the Water Tastes Like Wine, un jeu d’aventure intriguant

  • PC
  • PlayStation 4
  • Switch
  • Xbox One

Au rayon des jeux surprenants que nous avons pu tester à la gamescom, Where the Water Tastes Like Wine, un jeu d'aventure narratif atypique mais nous ayant surpris !

Where the Water Tastes Like Wine est l’un des deux titres édité par Good Sheperd Entertainment que nous avons eu l’honneur de tester à la Gamescom, et force est de constater que ce dernier nous a surpris autant par sa bande-son que par son univers et son gameplay assez spécial qu’on se le dise.

La traversée des USA commence

Where-the-Water-Tastes-Like-Wine-illu-3

Une fois que le développeur nous explique ce qu’est réellement le soft, soit un jeu d’aventure tout simplement narratif, nous voilà enfin plongé pendant une vingtaine de minutes dans l’univers de Where the Water Tastes Like Wine, développé rappelons-le par le créateur du sympathique Gone Home, Johnnemann Nordhagen. Et que dire, si ce n’est que l’univers nous a attiré dès le premier coup d’œil certes, mais dont nous avions finalement bien du mal à cerner en soi la trame scénaristique de Where the Water Tastes Like Wine.

Mais en définitive, et après avoir discuté un peu avec le développeur par la suite, le joueur incarnera concrètement la « personnification » du Folklore. En somme, et suite à une partie de poker perdue contre une entité à tête de loup pas vraiment des plus accueillantes, vous devrez en fait parcourir les Etats-Unis d’Amérique en tant que raconteur d’histoires en quelque sorte. Première chose à noter absolument, ce sont les illustrations franchement bien foutues en 2D. Le coup de crayon de l’illustrateur est remarquable et sans soucis, cela devrait être le point fort du titre à sa sortie indéniablement.

Au-delà de ça, la narration est quelque peu loufoque vous en conviendrez, mais il s’agit là d’un véritable travail de recherche chez le créateur de Gone Home. Et puis, si les développeurs n’ont pas forcément voulu se prononcer afin de savoir quel lien aura l’entité avec notre protagoniste que nous incarnerons, nous avons tout de même hâte d’en savoir plus. En tout cas, la narration devrait être plus qu’intéressante, et faire partie intégrante du soft très clairement. En clair, il y a fort à parier que Where the Water Tastes Like Wine nous offre un bon gros travail d’écriture de qualité.

Un sens du partage et du voyage qui peut s’avérer très intéressant

Where-the-Water-Tastes-Like-Wine-illu-4

Comme dit plus haut, vous serez en quelque sorte un raconteur d’histoires et par conséquent, votre but concret sera de voyager dans un premier temps. Pour ce faire, vous évoluerez sur une map tout en 3D, avec la possibilité d’explorer librement cette dernière. Première chose qui frappe quand même, notre protagoniste est un peu nonchalant dans sa démarche, et il n’y a pas véritablement la possibilité de le faire courir pour aller un peu plus vite. Cela donne une progression sur la map un peu monotone de ce côté-là, ce qui est assez dommage. Mais bon, vu que le titre est prévu pour 2018 sur PC et Mac, espérons que cela soit corrigé.

Mais au-delà de ces déplacements ultra lents, le côté exploration est clairement plaisant dans un premier temps, en partie grâce à la délicieuse musique qu’il y a derrière. Très franchement, c’est l’une des choses qui nous a bluffé sur le soft, et ce côté un peu folk et country nous donnait clairement des frissons.

Dans son côté très étrange, Where the Water Tastes Like Wine peut devenir une véritable pépite indépendante avec sa narration.

Mais outre ce sound design diablement bien trouvé, vous pourrez donc rencontrer un bon paquet de personnages aussi loufoques les uns que les autres. La plupart du temps, vous devrez partager avec eux les histoires que vous aurez vécues, et donc que vous avez au passage dégotées sur la map tout en 3D. Pour le coup, le tout prendra à ce moment-là la forme de belles illustrations à la manière d’un dessin animé, et vous devrez choisir quelles histoires lui raconter.

Bien évidemment, dans ces phases-là, vous devrez également faire des choix de dialogues, ce qui devrait très certainement influencer votre progression en jeu. Encore une fois, ce ne sont que des suppositions, et sachez hélas que nous ne savons pas non plus si les histoires racontées à nos protagonistes auront de grosses influences dans l’histoire du soft. Voilà encore bien des questions qui trouveront leurs réponses dans la version finale du soft, programmée pour courant 2018 sur PC et Mac.

Un titre intriguant que l'on attend de pied ferme !

Par le créateur du sympathique Gone home, Where the Water Tastes Like Wine pourrait bien être l'une des petites pépites que l'on trouve assez souvent au niveau des jeux indépendants. La bande-son du jeu semble en premier lieu indéniablement de qualité car elle prend non seulement aux tripes, en plus de coller à l'ambiance qu'essaie de créer le créateur de Gone Home. Qui plus est, le mélange de phases en 2D et 3D passe également bien. Alors certes, le jeu ne sera pas dénué de défauts sur certains aspects c'est sûr, mais il nous tarde de voir ce que pourrait donner l'histoire du soft, qui paraît bien flou mais assez attirant sur le principe. Pour savoir si le titre sera clairement de qualité, il faudra de toute façon attendre jusqu'à courant 2018 sur PC et Mac pour connaitre notre verdict tranché. Mais en attendant, il a l'air bien parti pour être bourré de qualités.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
Copy link