PREVIEW. Dreadnought – Un sérieux concurrent à Fractured Space ?

Dans les simulations de batailles spatiales, nous avions jusqu'à présent un certain Fractured Space, actuellement en free-to-play et en accès anticipé sur Steam. Désormais, un nouveau concurrent compte bien se mettre sur sa route pour le surpasser, Dreadnought. Le titre développé par Yager que l'on a connu pour le sympathique Spec Ops : The Line, est toujours en bêta fermée qui plus est, nous a-t-il convaincu pour le moment ?

On ne peut pas dire que Yager, à l’origine de Spec Ops : The Line dernièrement, ait énormément d’expérience sur les simulations de batailles spatiales en multijoueur, mais nous allons voir néanmoins si ce Dreadnought peut arriver à détrôner Fractured Space dans un futur proche car rappelons-le, le soft de Yager est actuellement en bêta fermé.

Un contenu plus riche que Fractured Space ?

Dreadnought 1

Etant donné que Dreadnought est encore en bêta fermée et que Fractured Space se trouve en free-to-play, nous sommes en droit de nous demander quel est le titre qui arrive à avoir le contenu le plus conséquent, même si la comparaison n’a pas forcément lieu d’être étant donné le statut actuel de Dreadnought.

Et bien très franchement, si l’on compare les deux softs, c’est 50/50. En effet, Dreadnought contient à l’heure actuelle seulement trois petites maps sur les parties que nous avons faites, avec uniquement trois modes de jeu – Team Deathmatch, Elimination, et un mode entraînement -. Une chose qui peut être relativement intéressante c’est qu’au niveau des maps, elles sont largement plus détaillées que Fractured Space. En effet le titre de Edge Case Games ne proposait que des maps dans l’espace, et c’est justement tout le contraire de Dreadnought qui fait l’effort de proposer des combats aériens à proximité de la terre ferme, ce qui a le don de rendre les combats bien plus vivants que cela avec des décors jolis.

Sinon, au delà de ça, vous avez un système de progression assez classique – nous allons y venir plus tard -, mais également une boutique vous permettant d’acheter des objets cosmétiques pour votre vaisseau, ainsi que des modules de compétences pour améliorer votre bolide au niveau de ses attaques primaires et secondaires, ou tout simplement ses compétences à proprement parler.

Dreadnought propose pour le coup un contenu correct pour le moment, même si le point chagrinant de cette bêta fermée reste les modes de jeu et les maps, qui restent globalement trop chiches… Cependant, nous avons bon espoir de voir arriver pourquoi pas du contenu dans les mois qui suivront étant donné que le jeu est une bêta fermée, ce qui signifie que du contenu doit de toute façon arriver, c’est une certitude. En clair, nous verrons bien de quoi il en retourne dans les prochains mois, et à noter que le point positif est que le titre de Yager propose pas moins de 25 vaisseaux, en sachant que vous avez dix vaisseaux qui vous sont donnés d’entrée si vous prenez le pack fondateur à 39.99 € – évidemment, ces dix vaisseaux ne sont hélas pas modifiables, contrairement aux quinze autres que vous devez acheter avec vos points que l’on vous donne avec le pack fondateur, ou bien avec de l’argent gagné en jouant -. Bon par contre, il est vrai que ce qui peut rebuter, c’est son prix assez exorbitant pour accéder à une simple bêta fermée, mais sachez que vous pouvez payer bien moins cher en prenant le pack fondateur à 9.99 €, ce qui est déjà plus raisonnable, mais qui donne accès à moins de choses certes. Toutefois, il reste à notre sens relativement suffisant dans la mesure où le soft n’est pas vraiment un pay to win, car son équilibrage reste acceptable dans sa globalité.

Dernière chose à savoir sur le contenu, c’est que les vaisseaux sont décomposés en cinq types de : Dreadnought, Croiseurs Artilleur et Tactique, Destroyer et Corvette, en sachant que les vaisseaux cités seront plus ou moins grands et dans des classes légères, moyennes ou lourdes. En somme, il y en aura pour tous les goûts !

Du combats enthousiasmants mais un côté personnalisation et progression trop bridé pour le moment ?

DreadGame-Win64-Shipping 2016-09-17 02-23-31-65

Les batailles spatiales que nous avons pu voir sur Dreadnought sont en tout cas très encourageantes, et il se pourrait même que les joueurs qui étaient sur Fractured Space auparavant puissent d’un coup venir sur Dreadnought.

En plus d’avoir comme nous l’avions dit plus haut des environnements un peu plus vivants et détaillés, il faut bien avouer que le plaisir a été clairement instantané sur Dreadnought avec des combats plutôt dynamiques, nerveux, et surtout pour nous, vraiment funs.

Alors il est vrai que le pilotage est toujours aussi lourd sur certains vaisseaux comme dans Fractured Space, mais ce qui fait toute la différence contrairement au jeu d’Edge Case Games, c’est qu’il vous sera en fait possible d’utiliser sur tous les vaisseaux le boost pour que le véhicule aille plus vite, l’amplification de vos armes secondaires ou primaires ou tout simplement le bouclier pour vous protéger quelques instants des projectiles ennemis.

En sus, vous pourrez également abuser de vos diverses compétences, et on pourra tout de même remarquer une légère ressemblance au niveau de l’interface si nous le comparons à Fractured Space. On ne serait pas étonné que les p’tits gars de Yager se soit grandement inspiré de ce côté là du soft d’Edge Case Games mais bon, disons que le tout fonctionne quand même bien. Par contre, il est dommageable une fois encore de voir que les serveurs mettent un temps fou à trouver une partie – cela peut parfois aller jusqu’à 5 minutes de recherche… -.

Enfin, pour le côté personnalisation et progression, Dreadnought est encore bridé de ce côté là. Si, au début de jeu le fait de créer son propre capitaine est une bonne idée, force est de constater en premier lieu que les modèles et ses possibilités de personnalisation sont affreusement bridées, même si cela apporte un plus que Fractured Space n’a clairement pas. En revanche, pour ce qui est de la personnalisation des vaisseaux, il est également regrettable de s’apercevoir qu’il n’est pas possible de tous les modifier, dans la mesures où vos véhicules de départ ne sont pas modifiables a contrario des autres bolides que vous achèterez plus tard via la boutique. Il y a une certaine incompréhension de ce côté là, mais espérons que cela soit quand même corrigé. Enfin, pour le côté progression, c’est un système de rang basique où vous gagnerez des modules de compétences pour vos vaisseaux une fois un niveau passé, mais il est bien dommage que le côté pointu que possède Fractured Space sur la personnalisation de l’équipage qui vous donne des bonus pour votre navire ne soit pas de la partie…

Un sérieux concurrent à Fractured Space !

Pour une première approche, Dreadnought a de grandes ressemblances avec un certain Fractured Space, et pourrait bien jouer des coudes avec le titre de Edge Case Games. Même si pour le moment le contenu paraît assez juste - ce qui est normal pour une bêta fermée -, Dreadnought est un jeu qui a du potentiel, et qui arrive même à faire mieux que Fractured Space pour ce qui est des combats spatiaux, mais aussi de son level design qui a de la gueule très franchement. Alors il est vrai que son côté personnalisation et progression sont clairement super simplistes sur la forme, mais il se pourrait bien que Dreadnought puisse concurrencer assez sérieusement Fractured Space, car Dreadnought a de bonnes qualités que le soft d'Edge Case Games n'a pas forcément. Affaire à suivre dans les prochains mois, mais autant dire que malgré ses défauts, Dreadnought en a sous le capot pour proposer quelque chose d'assez prometteur, même s'il est frustrant de voir que certains vaisseaux ne sont pas entièrement modifiables au niveau des modules de compétences. Cependant, si vous adorez les simulations de batailles spatiales et que vous avez la possibilité de prendre un pack fondateur au prix le moins cher soit 9.99 € pour accéder à la bêta fermée du soft, vous pouvez aller l'essayer c'est un conseil ! Pour les autres, un peu de curiosité ne fait pas de mal !

Matheus
La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp