Embracer Group absorbe la branche occidentale de Square Enix

Shadow of the tomb raider

Embracer Group continue son interminable série d’acquisitions et c’est aujourd’hui Square Enix qui est concerné, enfin surtout ses branches occidentales. L’éditeur japonais trouverait ainsi le moyen de se refaire une petite santé financière après des échecs à répétitions et avant son probable procès contre le créateur de Sonic.

Non, Cloud et Sora ne sont pas en danger

Deus ex mankind divided%e2%84%a2 20170301010721 1

Soyons très clairs dès le début, cela ne concerne absolument pas les équipes et les licences japonaises de Square Enix. Absolument rien ne va changer pour Final Fantasy, Dragon Quest ou Kingdom Hearts par exemple. Embracer Group annonce avoir mis 300 millions de dollars sur la table pour obtenir les trois entités occidentales de Square Enix (dont les équipes de Square Enix America et Europe visiblement).

Cela concerne donc Crystal Dynamics (Tomb Raider, Marvel’s Avengers et le prochain Perfect Dark), Eidos-Montréal (Deus Ex et Marvel’s Guardians of the Galaxy) mais aussi Square Enix Montréal (les jeux mobiles Go). Ces studios arrivent avec plus d’une cinquantaine de licences dont Tomb Raider, Deus Ex, Legacy of Kain, Thief ou Gex (il n’est pas mentionné dans le communiqué mais pour une fois qu’on peut le citer…).

Embracer Group continue de se prendre pour Thanos

Embracer group

On nous donne déjà les futurs rôles de chacune des équipes et cela ne devrait pas être trop éloigné de ce que l’on connaissait déjà d’elles. Comme on l’a appris il y a quelques semaines, Crystal Dynamics est déjà sur le prochain jeu Tomb Raider. Eidos se chargera de faire des jeux AAA avec les licences déjà connues ou bien inédites, et Square Enix Montréal restera à l’adaptation des licences sur mobiles (probablement après un changement de nom).

Ce sont donc environ 1 100 employés qui rejoignent le titan Embracer Group. Ce dernier atteint ainsi les 14 000 employés répartis dans 124 studios. Le communiqué évoque le nombre de 230 jeux en cours de production dont plus d’une trentaine de AAA. L’opération n’a rien de surprenant vu la dynamique d’Embracer et la situation de Square Enix que certains imaginaient déjà se faire racheter en intégralité par Microsoft ou Sony.

Et du côté de Square Enix ?

Final fantasy vii remake 99 2

Square Enix a aussi communiqué de son côté en publiant les termes exacts de l’accord. On y apprend au passage que l’entité japonaise ne perd évidemment pas les droits de toutes les licences développés en Occident. Ils affirment ainsi continuer de publier par exemple les Just Cause, Life is Strange ou Outriders.

Les 300 millions seront mis à profit pour développer de nouvelles technologies. Cela signifie que Square va se servir de cet argent pour investir dans tout ce qui est Cloud mais aussi intelligence artificielle et blockchain comme le président n’arrêtait pas de le dire ces derniers temps.

On se retrouve probablement dans quelques jours pour le prochain épisode de la grande partie de Monopoly qu’est devenue l’industrie vidéoludique ces dernières années, en se demandant quelle sera la prochaine « victime ».

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.