Balan Wonderworld : Yuji Naka déclare avoir attaqué en justice Square Enix, qui l’a viré de son poste 6 mois avant la sortie

Yuji naka 1

Balan Wonderworld aura été l’un des échecs les plus retentissants de ces dernières années, que ce soit pour Square Enix ou pour son créateur, Yuji Naka, la célèbre tête pensante derrière Sonic. Quelques jours seulement après la sortie du titre, on apprenait que Yuji Naka ne travaillait plus avec Square Enix, ce qui laissait entendre que les choses s’étaient envenimées en coulisses suite à la mauvaise réception du titre. Mais le créateur nous apprend aujourd’hui que c’est bien antérieur à cela.

Le créateur dévoile tout et attaque Square Enix

Dans une série de tweet, Yuji Naka a aujourd’hui la parole pour expliquer un peu mieux toute cette affaire, et l’histoire qui se cache derrière l’échec du jeu. Il indique alors avoir attaqué Square Enix en justice, et que maintenant que les procédures sont terminées, il peut enfin en parler publiquement :

« Six mois avant le lancement de Balan Wonderworld, j’ai été retiré de mon poste de directeur, j’ai donc déposé une plainte en justice contre Square Enix. J’aimerais vous dire que l’affaire judiciaire est terminée […] Square Enix ne se soucie pas des jeux et des fans de jeux, et ce n’est pas une bonne chose. »

Il explique alors avoir été démis de ses fonctions pour deux raisons. La première serait sa contestation suite à une vidéo de promotion dans laquelle un YouTubeur jouait l’un des thèmes du jeu réarrangé, là où Yuji Naka a insisté pour que ce soit plutôt la piste originale qui soit publiée. La deuxième raison concernerait la dégradation de sa relation avec le studio Arzest, lorsque Yuji Naka souhaitait corriger les bugs du jeu alors que Arzest souhaitait avancer malgré tout.

Il indique que ce n’est pas lui ou les équipes qui ont voulu sortir Balan Wonderworld dans cet état, et s’excuse auprès de toutes les personnes qui ont acheté le jeu. Il s’estime lui-même être très déçu d’avoir été écarté du projet et ne pas avoir eu le temps de le terminer. Et il n’hésite pas à critiquer ouvertement Square Enix pour cela :

« Je crois que lors de la création de jeux, demander des correctifs afin de faire quelque chose de bien devrait être une évidence, et si ce n’est pas possible, il faut en discuter, mais il semble que ce ne soit pas le cas. Je ne pense pas qu’ils apprécient vraiment les jeux. »

Ce post-mortem nous permet maintenant de mieux comprendre l’échec du jeu. Le fait qu’un créateur aussi renommé que Yuji Naka s’attaque directement sur les réseaux sociaux et au tribunal à un grand éditeur comme Square Enix est aussi assez inédit, et étant donné les récents échecs commerciaux de ce dernier, il serait intéressant de voir si cela permet de délier quelques langues à propos de situations similaires.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.