Le président de Square Enix montre à nouveau son envie de jeux liés à la blockchain

Final fantasy vii

Tandis que certains n’osent pas trop se mouiller sur le sujet des NFT et de la blockchain, à l’image d’Activision-Blizzard, d’autres croient dur comme fer à ces pratiques. C’est le cas de Yosuke Matsuda, président de Square Enix, qui avait déjà déclaré lors du passage à la nouvelle année qu’il observait tout cela de très près, en y voyant là un moyen pour les joueurs et les joueuses de s’investir davantage dans la création des jeux auxquels ils jouent. Quelques mois plus tard, son intérêt n’a pas diminué, malgré les nombreux échecs à ce sujet chez d’autres concurrents.

La blockchain, c’est le futur selon Square Enix

Dans une nouvelle interview chez Yahoo Japan, relayée par VGC, Matsuda se montre assez pessimiste quant au fait que les jeux traditionnels puissent continuer à suffire pour maintenir la bonne santé financière de l’éditeur.

C’est pourquoi il pense que la blockchain peut aider, avec les jeux de type play-to-earn, notamment en permettant aux utilisateurs de créer du contenu pour des jeux, tout en étant récompensés :

« À l’avenir, nous aimerions nous essayer à fournir un « contenu de jeu autonome ». Jusqu’à présent, dans la plupart des jeux, nous fournissions le contenu en tant que produit fini et les joueurs jouaient à ce contenu. Cependant, il y a un certain nombre de joueurs dans le monde qui veulent contribuer à rendre les jeux plus intéressants, en créant de nouveaux décors et nouvelles façons de jouer. À l’avenir, nous voulons utiliser la créativité de ces personnes pour créer des jeux qui continueront d’évoluer. Si, au lieu de compter sur la bonne volonté de chacun, nous pouvons également fournir des incitations à ceux qui contribuent au développement en utilisant des technologies telles que la blockchain, il est possible que du contenu innovant et intéressant puisse être créé à partir des idées de chacun. »

On pourra alors lui rétorquer que les utilisateurs peuvent déjà créer du nouveau contenu sur des jeux avec des mods, sans besoin de blockchain, mais Matsuda cherche visiblement à ce qu’il y ait une économie derrière, afin que l’éditeur puisse rentabiliser toutes ces nouvelles créations (et donc pas seulement pour payer les joueurs et joueuses à l’origines de ces créations, ne soyons pas naïfs).

Tout reste encore au stade de réflexion pour le moment si l’on en croit ces propos, mais voir un tel intérêt pour la blockchain chez le président de Square Enix laisse à penser que l’éditeur pourrait se lancer très prochainement dans des premiers essais plus concrets (et on espère se tromper).

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.