Aperçu : On a vu Le Donjon de Naheulbeuk : L’Amulette du Désordre, nos impressions

La surprise de la gamescom a été de découvrir notamment Le Donjon de Naheulbeuk : L'amulette du désordre, tiré de la série audio éponyme !

Pour les personnes qui ne le savaient pas forcément, Le Donjon de Naheulbeuk est une série audio créée en 2001 par un certain John Lang. Et tout récemment, c’est Artefacts Studio qui a commencé le développement du jeu vidéo officiel nommé Le Donjon de Naheulbeuk : L’Amulette du Désordre, en collaboration avec bien évidemment le créateur de la très connue série audio. On a pu voir un peu plus de 15 minutes de gameplay, alors avons-nous là un titre orienté exploration, narration et RPG tactique qui pourrait être bien huilé à sa sortie l’année prochaine ?

Le Donjon de Naheulbeuk en jeu vidéo, enfin !

Le Donjon de Naheulbeuk : L'Amulette du Désordre preview

Les fans de la série audio Le Donjon de Naheulbeuk, il doit y en avoir un sacré paquet. Et les aficionados de la série audio ont dû être complètement aux anges en apprenant jadis que le soft se doterait d’une itération vidéoludique. En plus, sa sortie n’est clairement plus très loin. En effet, dans la présentation qui nous a été faite avant de pouvoir apprécier le gameplay, nous avons appris que le soft déboulera pour la deuxième partie de l’année 2019 sur PC, PS4 et Xbox One. Pour la version Switch, cela reste un gros mystère, même si nous pouvons évidemment supposer que les p’tits gars d’Artefacts studio doivent sérieusement y penser, histoire de contenter tout le monde.

Côté histoire, il faut savoir que Le Donjon de Naheulbeuk proposera une histoire totalement inédite. Elle devrait reprendre normalement la saison 1 de la série audio, mais en version revisitée, et largement étoffée. Le soft se dotera forcément de quelques rebondissements inattendus, de nouveaux personnages, et bien évidemment de nouvelles quêtes. Chose qu’il faut également absolument savoir, c’est que quelques personnalités connues doubleront quelques personnages comme Benzaie, Jacques Chambon et Franck Pitiot – respectivement Merlin et Perceval dans Kaamelott, ou bien encore un certain Bob Lennon. Rassurez-vous, il se trouve que John Lang se réservera le droit visiblement de doubler l’Elfe, le Nain ainsi que le Voleur. On rappelle qu’à l’époque, c’était le créateur de la série audio qui doublait tous les personnages.

Côté durée de vie et difficulté, il y aura vraiment de quoi faire. Déjà, au niveau de la difficulté, il y aura un mode de difficulté histoire, et difficile. Le premier vous permettra d’avoir un challenge adouci et vous permettra de suivre la narration pépère. Quant au mode difficile, il vous mettra en face d’un défi particulièrement tarabiscoté pour les fans de jeu de rôle tactique. C’est une bonne idée d’inclure ces deux modes, et sachez que côté durée de vie, le soft serait estimé à plus de 30 heures de jeu selon les dires des développeurs. Il ne manque plus qu’à attendre le prix potentiel du soft, mais pour un jeu de rôle tactique au tour par tour saupoudré de narration, c’est plus que convenable.

Exploration, narration et RPG tactique au tour par tour !

Le Donjon de Naheulbeuk : L'Amulette du Désordre preview

Après la tonne d’informations concrètes que nous avions pu avoir sur Le Donjon de Naheulbeuk : L’Amulette du Désordre, on a pu enfin voir du gameplay. La première partie que l’on a pu observer, c’était tout l’aspect narration du soft. On nous mettait notamment en face d’une quête où notre objectif était d’aller récupérer la fameuse recette de l’ours à la bière. Pour ce faire, il fallait parler à quelques personnes pour en savoir plus, et ainsi aller parler par la suite au cuisiner. Les développeurs nous ont montré qu’en parlant à telle ou telle personne auparavant, on pouvait débloquer par conséquent des choix de dialogues supplémentaires. Du coup, plusieurs embranchements s’offriront à nous, et c’est une bonne chose. En fonction des choix que l’on fait, sachez que le leader du groupe pourra voir ses relations s’améliorer ou se détériorer vis-à-vis de certains personnages. Par exemple, si on menaçait le cuisinier, on gagnait un peu le respect du nain qui trouve ça cool, mais pas forcément l’elfe qui déteste ça. Cela devrait avoir possiblement un impact sur les combats, mais on y reviendra plus tard.

Par la suite, on a pu voir l’aspect exploration. On ne sait pas encore combien de superficie feront les diverses zones que nous pourrons traverser, mais il y aura de quoi faire. On retrouvait une interface assez basique au niveau de la map, avec parfois quelques petites énigmes en chemin pour récupérer du loot. Par exemple, notre personnage observait dans la démo un coffre, mais une grille bloquait le passage. On pouvait par contre observer une porte à l’intérieur de la grille, ce qu’il fait qu’il faudra faire le grand tour pour trouver cette porte, et la déverrouiller de l’autre côté. Ce que les développeurs nous ont montré paraissait un peu trop simpliste, et on espère en revanche des petites énigmes un peu plus poussées. En tout cas, l’univers complètement absurde et plutôt hilarant de la série audio semblait être bien retranscrite pour le coup, et les fans devraient apprécier à juste titre.

Pour terminer, on a pu voir enfin la phase jeu de rôle tactique. Pas de surprise de de côté-là, le gameplay était assez proche d’un XCOM, mais avec cependant une petite subtilité bien sympathique. On pouvait contrôler nos huit personnages tour à tour, chacun ayant évidemment leur propre spécificité. Au passage, nous avons également appris que si l’un de nos combattants se fait éliminer il ne sera pas mort, mais juste hors combat pour les besoins du scénario. Du coup, ledit protagoniste en question ne sera qu’en mode hors combat et ce, jusqu’au prochain combat. L’idée semble assez intelligente, et sachez que dans cette partie au tour par tour, il sera possible de faire des attaques de soutien. Si deux combattants sont sur un même ennemi, il sera alors possible de faire une attaque de soutien. Ce qui fait que l’un de nos héros effectuera une première attaque, et le second suivra. On a d’ailleurs demandé si les relations entre les divers personnages pourront influer sur le fait de pouvoir effectuer effectivement une attaque de soutien ou non, et le développeur présent sur place nous a répondu qu’ils réfléchissaient à cette possibilité, mais rien de définitif à l’heure actuelle. Pour le reste, cela restait du XCOM pur et dur en terme de gameplay, à l’exception du fait que nous aurons des environnements destructibles dans le soft, qui pourront vous aider à vous protéger par exemple. On notera ensuite que l’on trouvera les mêmes actions que sur un XCOM en l’occurrence, mais le titre devrait néanmoins se démarquer par les attaques de soutien, et le fait que nous pourrons affronter jusqu’à 16 ennemis sur une même bataille. Qu’on se le dise, le gameplay s’annonce tout bonnement alléchant sur cet aspect RPG tactique au tour par tour.

On finit avec la réalisation graphique du soft. Le Donjon de Naheulbeuk : L’Amulette du Désordre s’offrira comme on pouvait s’y attendre un design totalement cartoon, et le rendu était d’ailleurs plutôt joli sur la présentation. On avait là une modélisation plus que convenable, et il faudra bien avouer que la direction artistique devrait être une réussite. De plus, on a grandement apprécié l’écriture des dialogues que nous avons pu entrevoir sur cette courte session, et semblant dans le ton de la série audio éponyme. Qu’on soit clair, le titre s’annonce indéniablement de bon augure, et on a déjà hâte d’y poser nos mains à sa sortie l’année prochaine !

Un autre coup de coeur du salon avec Le Donjon de Naheulbeuk : L'Amulette du Désordre !

Cela faisait un petit moment qu'il était annoncé, et c'était donc la toute première fois que je découvrais le titre, qui tournait sous mes yeux totalement ébahis pour le coup. La fidélité avec la série audio devrait être clairement respectée en matière d'écriture, d'univers et de personnages. D'ailleurs, tout ce mélange d'exploration, de narration ou de RPG tactique au tour par tour devrait bien prendre. Je suis encore sceptique sur quelques petites subtilités du côté RPG tactique au tour par tour comme pour l'exploration qui semble basique, mais je compte sur Artefacts Studio pour m'en mettre plein la vue sur l'écriture des quêtes principales comme secondaires. De toute manière, le côté RPG au tour par tour semblait malgré tout bien amené, et le côté narration avec les choix de dialogues était relativement intéressant. Cette mise en bouche nous a donné grandement envie d'en revoir plus, et on vous donne forcément rendez-vous pour notre verdict final lors de sa sortie prochaine lors de la seconde partie de l'année 2019 sur PC, PS4 et Xbox One.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp