Les joueurs consoles de Call of Duty : Warzone désactivent le crossplay pour éviter les cheaters sur PC

call of duty warzone couverture astuce 1 1

Call of Duty : Warzone est, comme beaucoup d’autres jeux compétitifs, touché par ce fléau que sont les cheaters. Malgré les efforts d’Activision pour lutter contre ces tricheurs sans scrupule, les joueurs sont en colère et demandent plus de mesures (via Eurogamer).

Le mauvais côté du crossplay ?

La lutte contre les cheaters est un combat de tous les instants et les développeurs n’hésitent pas à donner des chiffres concernant les bannissements de ceux qui s’amusent à tricher sur les jeux (comme ci-dessus avec le tweet d’Infinity Ward déclarant que 70 000 cheaters ont été bannis du jeu). Malgré tout, cela ne suffit souvent pas à éradiquer complètement le mal. Tout ce que l’on peut faire, c’est l’atténuer au maximum. Mais pourquoi les joueurs de Call of Duty sont particulièrement touchés en ce moment ?

Les joueurs du Battle Royale Call of Duty : Warzone affichent régulièrement sur reddit des cheaters grâce aux killcams et au mode spectateur. L’une des particularités du jeu est qu’il est cross-plateformes, ainsi les joueurs consoles se retrouvent à jouer avec des joueurs PC. Etant assez difficile de tricher sur consoles, les joueurs PS4 et Xbox One ne sont pas vraiment habitués à de telles pratiques si bien que beaucoup déclarent désactiver le mode « crossplay » pour ne rester qu’entre joueurs consoles.

Bien que le jeu conseille d’activer le mode pour éviter d’attendre trop longtemps dans une recherche de partie, cela reste aujourd’hui la seule solution pour beaucoup. Rajoutons à cela que le titre est un véritable succès ce qui donnent potentiellement énormément de mécontents.

Un cheater sur 150 joueurs, ça se voit…

Another Day, Another Game with Cheaters. IW, You NEED to disable cross-play with PC until you fix this. from CODWarzone

Tirs directs dans la tête, vision à travers les murs, suppression du recul des armes, les différents cheats sont nombreux et très agaçants en particulier dans un Battle Royale où énormément de joueurs sont rassemblés. Il suffit d’un seul pour que les 149 autres soient touchés ce qui n’arrange rien.

Pire encore, le mode Battle Royale est disponible en Free to Play ce qui permet aux cheaters de recréer simplement un compte après un bannissement. C’est pour cela que certains joueurs proposent de lier son compte à un numéro de téléphone pour justement éviter ce problème. Récemment, Riot Games a fait polémique avec son système anti-cheat pour son CS:GO-like, Valorant, se lançant en même temps que le PC et pouvant accéder au Kernel de Windows ce qui inquiète certains joueurs au niveau de la sécurité et du respect de la vie privée (même si Riot a tenu à rassurer dans un communiqué).

La question est donc de savoir si tous les moyens sont bons pour lutter contre les cheaters. Il est tout cas dommage de voir que le crossplay, permettant à des amis de différentes plateformes de se retrouver en ligne, soit noirci par cet effet secondaire.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments