Le Second Âge d’Or de Disney : Présensation et avis sur le livre de Third Editions

Disney - Le Second Age d'Or - Livre - Avis - Couverture - Third Editions

Pour de nombreuses personnes, l’animation est un moyen d’évasion, mais aussi un pan très important de la culture cinématographique. Et dans cet univers fait de couleurs et d’histoires remplies de rêves, on retrouve un très grand nom : Disney. Et pour de nombreuses générations, la simple évocation de ce nom suffit à raviver de délicieux souvenirs, de grands moments de visionnage et une évolution visuelle à couper le souffle.

Pour Damien Duvot, également connu sous le pseudonyme de MrMeeea, The Walt Disney Company a longtemps été un sujet d’intérêt. Depuis 2010, il transmet ses passions via divers medium, jusqu’à arriver chez Third Editions où il publie Au Cœur des Chefs-d’Œuvre de Disney – Le Second Âge d’Or : 1984-1995. Et, vous vous en doutez, c’est du présent ouvrage dont nous allons parler aujourd’hui. Au passage, pour celles et ceux qui ne le sauraient pas, Third Editions est un éditeur dont nous parlons assez souvent ici. On leur doit, dernièrement, un ouvrage sur la création de Prince of Persia et un sur les épisodes VII, VIII et IX de Star Wars, par exemple.

Au Coeur des chefs-d'oeuvre de Disney: Le Second... - Acheter sur Amazon
Duvot, Damien (Author); 352 Pages - 11/19/2020 (Publication Date) - THIRD ED (Publisher)
29,90 EUR

Pour nombre de fans de Disney, cette période évoquera plusieurs noms, tels que La Petite Sirène ou La Belle et La Bête. Mais cette période est aussi celle de Basil, Détective Privé et de Bernard et Bianca. L’auteur ne laisse aucune production de côté dans cet ouvrage et nous allons, modestement, tenter de découvrir si la qualité égale la quantité de ce que Damien Duvot nous fait parvenir au travers de quelques 352 pages d’histoires et d’analyses.

Un peu de contextualisation

second age or disney 02 1

Pour la petite histoire, Damien Duvot, c’est avant tout une chaîne YouTube traitant du cinéma. Une chaîne qui demande un gros travail de documentation, avec un travail de montage lui aussi important. Mais puisque le travail paye, MrMeeea reçoit de jolies critiques. Des éloges qui arriveront jusqu’aux oreilles des très sympathiques éditeurs de chez Third Editions. Mettant d’abord l’accent sur le jeu vidéo, la maison d’édition propose désormais un catalogue très varié, où se rencontrent cinéma, jeu vidéo, pop-culture en générale. Dès lors, quoi de plus normal que de voir paraître un livre traitant de Disney, une entreprise, une marque, un géant qui a déjà tout tenté, dans quasiment tous les domaines médiatiques.

Comme c’est souvent le cas avec l’éditeur, ce sont eux qui ont pris l’initiative de contacter Damien, menant donc à un travail gargantuesque pour publier Le Second Âge d’Or : 1984-1995. Mais 1984-1995 n’est pas vraiment une période officiellement reconnue pour un point précis. En effet, la « Renaissance » de Disney est plutôt à trouver autour de 1989, avec des prémisses remontant à 1986. Mais alors, pourquoi 1984 ? Et c’est bien là que Damien Duvot montre déjà une grande qualité dans son travail de recherche et dans son amour pour l’entreprise aux grandes oreilles.

Si la grande renaissance de Disney commence avec la sortie en salles de La Petite Sirène, les grands noms ayant officié sur ce dernier apparaissent dans des productions antérieures. Et pour MrMeeea, il n’est pas question de présenter Ariel et son succès sans mettre en avant d’autres productions telles que Basil ou Oliver & Compagnie. Car oui, La Petite Sirène, c’est avant tout John Musker et Ron Clements, à qui l’on doit Basil. Et Sous l’Océan, c’est avant tout Howard Ashman, à qui l’on doit Il Était Une Fois à New York City.

Dès lors, le choix de commencer cet ouvrage cinq années avant la renaissance de Disney aux yeux du public peut paraître étrange. Mais lorsque l’on parcourt cet ouvrage, que l’on cherche à comprendre les choix de l’auteur, tout s’éclaire. La Petite Sirène, ce n’est pas un succès planétaire inattendu, sorti de nulle part, mais c’est avant tout un long travail des équipes du studio, une évolution des techniques et des humains qui travaillent ensemble à reforger la réputation d’un monstre de l’animation. Et ce travail, il a commencé en 1984.

Une analyse au cœur de l’histoire

second age or disney 03 2

Dans cette idée, l’ouvrage commence par revenir sur l’excellent Basil, Détective Privé, avant de se terminer avec Toy Story. En effet, chaque chapitre est consacré à une production Disney différente afin de pouvoir avancer chronologiquement dans la renaissance de l’entreprise fondée par Walt.

A la manière des autres livres publiés chez Third Editions, ce dernier est très complet. Les chapitres sont imposants et leur contenu gargantuesque. Beaucoup de détails au sujet de chaque film sont donnés, de la production à la présentation de certaines figures importantes de la réalisation dont personne n’a jamais entendu parler. Et pour le plaisir de tous, quelques histoires alternatives à la version finale des films sont aussi proposées, de quoi voir certaines productions avec un œil un peu différent.

En outre, chaque chapitre est une occasion nouvelle de mettre en avant les réussites et échecs du géant américain, ainsi que son rapport important à la technologie. C’est l’opportunité pour l’auteur de revenir aussi sur la normalisation des scènes musicales chantées qui sont désormais présentes dans toutes (ou presque) les productions de l’entreprise aux grandes oreilles. Et quel plaisir d’en apprendre aussi un peu plus sur ce rapport de je t’aime, moi non plus, qu’ont entretenu Disney et Pixar pendant tant d’années.

Évidemment, traiter d’une telle matière requiert un grand sens de l’analyse et une capacité importante à condenser, résumer et articuler l’information. Si cet ouvrage est paru dans l’état dans lequel il est, c’est bien parce que Damien Duvot fait un excellent travail de ce point de vue-là. Tout est traité avec finesse et présenté de façon compréhensible, rendant l’entièreté de la lecture fluide et permettant une acquisition complète des données transmises. Pour ce faire, ce sont de nombreuses anecdotes qui sont servies au lecteur, moult notes de bas de page et pléthores de citations et autres références qui permettent tantôt d’approfondir le sujet, tantôt de recontextualiser ce qui vient d’être lu.

Dès lors, rien d’anormal à ce que l’ouvrage pèse ses 352 pages. 352 pages qui sont autant de moments où Damien Duvot nous transmet l’amour de l’auteur pour les productions du studio. Et ces 352 pages n’ont rien à envier aux réalisations qu’elles traitent tant l’ensemble est qualitatif, référencé et cohérent.

Faut-il craquer pour Au Cœur des Chefs-d’Œuvre de Disney – Le Second Âge d’Or : 1984-1995 ?

second age or disney 04 3

Allons-nous vous conseiller d’acheter cet ouvrage ? Sans doute les paragraphes précédents vous aiguillent-ils déjà sur le sujet. Mais avant cela, revenons rapidement sur le travail de Third Editions. Ce dernier est toujours aussi réussi et soigné que pour leurs précédentes publications. Le papier est agréable à toucher, les pages à tourner et la couverture, tant celle réalisée par Natalie Dombois que celle de Mandie Manzano, est sublime.

Acheter Au Cœur des Chefs-d’Œuvre de Disney sur Amazon

Ainsi, Au Cœur des Chefs-d’Œuvre de Disney – Le Second Âge d’Or : 1984-1995, en dépit de son titre à rallonge, est un ouvrage riche, très plaisant à parcourir et qui sait transmettre l’histoire d’une entreprise, l’histoire d’un medium, et l’histoire d’un amoureux du cinéma avec exactitude et sagesse. Un amoureux des productions estampillées Disney y trouvera son compte, de même qu’un amateur de cinéma. Cet ouvrage est un carton plein et nous le conseillons chaudement.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.