Le projet xCloud lance ses tests publics dans certains pays

Microsoft Project xCloud

Mais pas dans les pays francophones.

La grande annonce de l’Inside Xbox est probablement le début du déploiement du projet xCloud. Microsoft compte en effet mettre à disposition son service de jeu en streaming en octobre, pour un public très limité.

Un avenir bien nuageux

Pour s’inscrire et espérer un accès, il faut habiter les États-Unis, le Royaume-Uni ou la Corée du Sud. Mais ce n’est pas tout puisque, pour l’instant, seuls les téléphones et tablettes Android sont compatibles. Plus précisément, les appareils avec Android 6.0 ou plus récent et du Bluetooth 4.0. Une manette Xbox One connectée en Bluetooth est également nécessaire.

Pour l’instant, quatre jeux seront disponibles et d’autres arriveront par la suite :

Pour un bon fonctionnement de tout cela, Microsoft recommande fortement d’avoir un débit d’au moins 10 Mbps et dans le cas du Wifi, du 5 gHz. Comme le but est de permettre aussi le jeu via données mobiles, l’éditeur-constructeur s’est allié à un opérateur téléphonique par pays. Il maintient que la sélection des testeurs ne sera pas faite en fonction de cela. Sauf en Corée du Sud où l’expérience sera d’abord réservée aux clients de SK Telecom.

Comme il s’agit surtout d’un test technique, aucune information sur la future tarification ou l’ajout d’autres pays. Le projet xCloud n’est d’ailleurs qu’une moitié du service Xbox Game Streaming. L’autre moitié, c’est la possibilité d’accéder non pas à des machines virtuelles mais à sa propre console restée bien au chaud à la maison. Si vous êtes intéressés et dans un des pays concernés, voici le lien pour les pays anglosaxons et celui pour la Corée du Sud.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp