Aperçu : Steel Rats – Cette seconde approche est-elle de nouveau concluante ?

Nous sommes allés jusqu'en Pologne, plus précisément à Varsovie, pour tester une seconde fois Steel Rats et y rencontrer les développeurs. Ce nouvel essai de la production de Tate Multimedia est-il une nouvelle fois prometteur ?

Après avoir pris l’avion jusqu’en Pologne, on s’est rendu dans les locaux de Tate Multimedia et l’on a pu mettre la main sur Steel Rats, leur future production rétro-futuriste sous fond de moto. On a pu tester trois niveaux dans cette nouvelle session et il est temps de savoir si l’on en ressort aussi convaincu que satisfait.

Un Urban Trial, avec de l’action !

Preview Steel Rats

Concernant ces trois niveaux que nous avons essayés un assez long moment, il faut savoir une chose. En effet, sur cette assez grosse session de jeu, il s’agissait tout simplement du niveau 2 du soft, puis de deux autres niveaux se situant vers la moitié du jeu. A noter que le titre se dotera de pas moins de trente niveaux, avec évidemment une difficulté qui montera crescendo.

Côté histoire, nous vous redirigeons vers notre première preview que nous avions fait jadis. D’ailleurs, il faut savoir que le scénario nous en dira un peu plus au fur et à mesure que nous avançons dans l’histoire, afin de voir ce qu’il se trame dans ce monde rétro futuriste des années 50 totalement alternatif, et surtout d’où viennent ces robots malfaisants dans un monde dystopique.

Qu’on se le dise, Steel Rats est totalement déroutant en terme de maniabilité à première vue, comme nous avons pu l’évoquer lors de notre premier contact avec le jeu. Effectivement, en plus de devoir gérer correctement votre vitesse, vous devrez aussi faire preuve de réflexe mais surtout de dextérité pour éviter de vous prendre des projectiles ennemis, ou encore de tomber dans un malheureux vide parce que vous n’avez pas assez pris de vitesse, ou que vous n’avez pas sauté au moment opportun. Dans ses mécaniques plutôt simplistes et proches d’Urban Trial se cache en fait un gameplay plus profond que cela, et c’est cette particularité là qui devrait plaire aux joueurs.

Une variété plutôt bienvenue

Aperçu : Steel Rats - Cette seconde approche est-elle de nouveau concluante ? 1

Dans les trois niveaux nommés respectivement « Junk bots », « City gate » ainsi que « Enterprise towers », il faut bien admettre que les développeurs semblent incontestablement maîtriser leur sujet en terme de level design, et leur façon de varier le gameplay. Les phases de jeu s’alternaient assez naturellement entre de la plateforme et du shoot à dos de moto. On a aussi particulièrement apprécié les sauts à bord de notre moto avec ce petit bullet time, rendant nos actions complètement classes pour le coup.

L’originalité proviendra également des combats. Ces derniers étaient particulièrement fun, notamment avec notre roue avant faisant office de tronçonneuse et d’accélérateur. Il était également possible avec cette dernière de découper des éléments du décor pour avancer, zigouiller des petits robots, ou faire des dégâts sur des tas de ferraille beaucoup plus imposants. Il est aussi possible de faire des attaques chargées avec notre moto, mais également donner des coups arrière grâce à la touche permettant de faire demi-tour avec notre bolide. Il y aura certainement moyen de varier les plaisirs en combat, et on a hâte d’en voir encore plus.

Les développeurs parlaient aussi de metroidvania like pour ce jeu, sauf qu’on en reste hélas assez éloigné. Pour faire simple, le jeu ne sera qu’une succession de niveaux à explorer à défaut d’immenses zones comme dans un metroidvania. Mais cela dit, la liberté est laissée aux joueurs dans les niveaux. Vous n’aurez pas qu’un seul chemin pour les terminer, il y aura au moins deux voire plusieurs variantes pour le parcourir. Par exemple sur l’un des niveaux, on pouvait choisir une toute autre voie, mais au risque de se prendre un paquet d’ennemis sur la tronche. Les développeurs semblent donc miser sur un level design vertical et malin, et on a déjà hâte de voir comment seront confectionnés les autres niveaux. En tout cas, une fois les commandes parfaitement acquises, on peut dire que les sensations de vitesse dans le soft sont juste ébouriffantes, dans le bon sens. Le titre jouit effectivement d’une sensation de conduite parfaitement fluide et sans fioriture. Et en combinant cela avec les combats, la mayonnaise prend franchement bien une fois le temps d’adaptation passé vis-à-vis de la perspective du jeu, en 2,5D.

Steel Rats semble être plutôt bien parti pour proposer un gameplay fun, rafraîchissant, et doté d’un level-design plutôt malin. Vivement sa sortie !

Sachez qu’il est également possible de switcher instantanément d’un personnage à l’autre, et nos héros semblent d’ailleurs tous aussi déjantés les uns que les autres. Chacun aura sa propre capacité spéciale, mais pourra ramasser sur les divers niveaux des caisses contenant des armes – fusil d’assaut, dynamite, shotgun, pistolet -, ou bien scier quelques ennemis doté d’une aura verte, qui vous donnaient des bonus temporaires comme du double dégâts, et j’en passe. Et en sus de cela, vos personnages pourront s’amuser à récupérer des junks, une monnaie que laissent les ennemis défunts, qui vous donneront la possibilité entre autres d’acheter des objets cosmétiques, comme des upgrades. Cependant, nous n’avons hélas pas vu cet aspect-là donc restons mesuré, et nous verrons bien de quoi il en retourne quand le soft entrera en bêta, ou sera terminé pour le voir de nos propres yeux. Nous avons également posé une question concernant un éventuel arbre à compétences pour chaque personnage et là encore, la réponse a été très évasive, et nous verrons également ce qu’il en est lors d’une nouvelle présentation.

Cependant, et malgré toutes les qualités en soi prometteuses dont ne manque pas le jeu, on notera que le jeu, qui était dans sa version alpha, souffre de quelques légers soucis. Nous avons pu apercevoir quelques baisses de framerate ou encore des bugs de collision assez violents. Mais cela sera sûrement corrigé dans la version finale, et sachez que les développeurs visent les 60 FPS sur PC, PS4 et Xbox One. Nous verrons cela lors de sa sortie officielle mais en tout cas pour un jeu indépendant, le titre est visuellement et artistiquement franchement bien foutu avec des arrière-plans dynamiques et des jeux de lumière flatteurs pour la rétine. Les p’tits gars de Tate Multimedia semblent donc bien maîtriser l’unreal engine 4 de bien belle manière, en dépit des soucis techniques encore présents sur l’alpha. Mais qu’à cela ne tienne, le moteur physique fait des merveilles, et on ne doute pas une seule seconde que le jeu sera bien peaufiné comme il faut à sa sortie.

Un dernier mot sur la bande-son. Même si la plupart des bruitages dans les cinématiques n’étaient pas encore incluses, on a remarqué que le titre était parfois un peu trop calme sonorement parlant. Cela dit, les développeurs nous ont affirmé qu’il y aura des niveaux où la musique aura un peu plus de peps, sûrement grâce à The 5678 (Kill Bill), le groupe de rock japonais qui composera quelques morceaux pour le soft. Les développeurs songent par ailleurs à mettre par les suites les morceaux du groupe sur des plateformes comme soundcloud, ou encore bandcamp. On ne sait pas toutefois si ce sera de la libre écoute gratuite ou payante.

Cette seconde approche de Steel Rats nous conforte dans l’idée que le titre est incontestablement prometteur. Même s’il faudra certainement un temps d’adaptation avant de maîtriser le gameplay, Steel Rats propose un mélange assez atypique entre de la course et du shoot, qui prend majestueusement bien. Les trois niveaux nous auront en tout cas convaincus que les p’tits gars de Tate Multimedia maîtrisent d’une main de maître le level-design, qui devrait être on l’espère du même acabit sur la version finale, mais également la jouabilité, disposant d’un moteur physique pour le moins crédible. On a été surpris également par la fluidité sans faille de la progression dans les niveaux, et on ne doute pas que tout l’aspect jouissif et fun devrait être présent à la sortie de Steel Rats, qui pourrait être une bonne alternative pour les joueurs ne voulant pas uniquement que du jeu de course, comme l’est la licence Urban Trial. Bien évidemment, le titre est encore en alpha et on a pu apercevoir pas mal de bugs encore au rendez-vous, mais il y a fort à parier que cela sera corrigé en bonne et due forme quand le jeu sera disponible officiellement cette année sur PC, PS4 et Xbox One.

Très impatient qu'il sorte !

C'est la toute première fois que j'y jouais, et Steel Rats est parti pour être une sacré bonne surprise. Alors oui, quelques bugs et baisses de framerate ont été à signaler mais au-delà de ça, Tate Multimedia semble maîtriser son sujet. Et ce n'est absolument pas anodin vu qu'ils ont déjà officié sur Urban Trial, et ont ajouté un soupçon d'action sur ce Steel Rats, tout en s'appuyant sur les bases déjà solides d'Urban Trial. Très honnêtement, avec un gameplay, fluide, solide, fun et jouissif, Steel Rats pourrait s'imposer comme un titre mélangeant course et action, avec ce côté metroidvania sur les niveaux, qui pourra autoriser une rejouabilité certaine.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
8 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp