Persona 5 Royal : Notre avis sur la version Switch du JRPG d’Atlus

Persona 5 royal

Déjà disponible sur PlayStation 4 depuis plus de deux ans, Persona 5 Royal arrive enfin sur toutes les autres plateformes actuelles. Comme la version d’origine était sortie sur PS3 (au Japon), on ne s’inquiète donc pas trop pour les performances des portages PS5, Xbox et PC du jeu et on a donc préféré regarder ce que cela donnait sur Nintendo Switch (surtout que sur Xbox et PC, vous pouvez l’essayer dans le Game Pass).

Conditions de test : Nous avons passé une quinzaine d’heures sur une Switch classique avec des sessions en docké et en portable, après avoir déjà fait deux runs sur le Persona 5 de base et deux autres sur Royal.

Persona 5 royal – launch edition...
Persona 5 Royal – Launch Edition... → Voir sur Amazon
Jeux en français avec le choix des voix japonaises ou anglaises
59,99 €

C’était quoi déjà Persona 5 Royal ?

Persona 5 royal : notre avis sur la version switch

On va vous dispenser la présentation complète du jeu vu que l’on avait déjà un test de Persona 5, un autre de Royal et aussi une vidéo sortie cet été pour présenter la saga. Mais pour faire très vite, il s’agit d’un JRPG développé par Atlus qui mêle à sa formule la gestion du quotidien d’un lycéen entre les cours, ses relations, la collecte de monstres à la Pokémon, le tout avec beaucoup, beaucoup de dialogues.

Persona 5 raconte l’histoire d’un jeune homme envoyé pour un an à Tokyo après avoir été victime d’une injustice. Avec ses nouveaux amis, il se rend très vite compte qu’ils peuvent entrer dans la psyché des criminels pour mettre fin à leurs pires impulsions. Ils décident de former un groupe de justiciers pour combattre la corruption de la société japonaise.

Et Persona 5 Royal rajoute à cela de nouveaux personnages, un mois supplémentaire d’aventure, des ajouts de confort (on salue les armes à feu qui deviennent utiles), des attaques spéciales en duo, des nouvelles activités, une base à personnaliser, des musiques inédites et plein d’autres petits détails, mais surtout une traduction française puisqu’il fallait se contenter de l’anglais avant cela.

Persona Salade Tomate Oignon

Persona 5 royal : notre avis sur la version switch

Si vous vous posez la question du contenu, ces versions n’apportent strictement rien de plus en dehors du fait d’intégrer l’ensemble des DLC de Persona 5 Royal. Ce qui nous fait donc l’aventure de base, les DLC de Persona 5, les ajouts de Royal et le contenu téléchargeable de P5R (car oui, il y en avait et pas qu’un peu, mais toujours très dispensable).

Ce qui est loin d’être un drame vu qu’il y aura déjà de quoi vous occuper plus d’une centaine d’heures sans compter un éventuel New Game Plus. Si vous en étiez restés à la version de 2017, cela peut être une bonne occasion de vous relancer pour découvrir Royal, maintenant que les souvenirs sont un peu plus lointains.

Mais si vous êtes déjà familiers avec Yoshizawa alors l’achat d’un de ces portages n’a pas grand intérêt sauf si vous êtes atteint de collectionnite aiguë et que vous visez un record. On en profite pour souligner le fait que si le jeu bénéficie du Smart Delivery sur consoles Xbox mais qu’il n’y a pas de mise à niveau, gratuite comme payante, sur PS5. Et on vous déconseille de racheter Royal si vous l’avez déjà sur PS4 vu le faible apport technique.

Les Voleurs Fantômes ont des mouvements toujours aussi fluides

Persona 5 royal : notre avis sur la version switch

Côté performances, tout se passe très bien pour la Switch, ce qui n’est absolument pas étonnant. Entre les origines PS3 du jeu et le fait qu’il ne s’agisse pas d’un jeu d’action, on se doutait bien que cette version serait parfaitement jouable. Constamment à 30 FPS, le jeu est en 720p quand on est en mode portable, et en docké, on ne sait pas très bien si c’est du 1080p un peu moins propre que sur PS4 ou du 900p upscalé.

La nécessité de tout faire tenir sur une cartouche se ressent surtout lors des cinématiques en animation. La limite de place a fait que ces séquences sont en 720p même en dockée. Sur la console de Nintendo, Persona 5 Royal fait le tiers de son poids habituel sur PS4 grâce à cela et à l’absence de textures 4K (tout en gardant le doublage anglais et japonais), le tout sans se faire ressentir lors des chargements.

En dehors de cela, le résultat n’est si éloigné de la version PS4 de Royal qui était elle aussi limitée aux 30 images par secondes. Ce qui permet d’ailleurs de préciser que cette nouvelle sortie est l’occasion de découvrir le 60 FPS au moins sur PlayStation 5, Xbox Series et PC, la situation étant un peu plus floue sur pour la Xbox One vu qu’on le l’a pas encore vu faire tourner sa version du jeu.

Persona 5 Royal est un classique du JRPG, et il reste un indispensable du genre quelque soit la plateforme. Certes, la version Switch est techniquement en dessous si on la compare aux nouvelles consoles et aux grosses configs PC, mais elle n’a rien à envier à la version que l’on avait jusqu’à présent. On ne peut que vous conseiller d’y jouer en général (et vous n’avez pas la moindre excuse si vous êtes abonnés au Game Pass). En revanche, sur PlayStation 5, le tout est beaucoup plus dispensable si vous avez déjà le jeu, vu qu’ici le 60 FPS ne justifie pas un rachat vu l’absence totale de mise à niveau.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.