E3 2018 : Nos attentes et spéculations de la conférence Nintendo

Nintendo doit confirmer le succès de la Switch.

Avec ses 17,79 millions de Switch vendues, Nintendo est attendu au tournant lors de cet E3 2018. Avec une première année qui a su profiter de Mario et Zelda, l’éditeur n’arrive pas encore à montrer un programme 2018 aussi solide. Deux « erreurs » de communication sont responsables de cet état. D’un côté, il y a un Smash dont on ne sait toujours pas s’il s’agit d’un nouvel épisode ou pas. Et de l’autre, il y a la confusion concernant les prochains Pokémon qui ne sont pas ceux annoncés l’an dernier. Nintendo a donc deux missions pour sa conférence : être le plus clair possible et ne pas montrer de signe de relâchement.

Nintendo sur des rails

Si la deuxième année de la Switch semble plus calme que la première, Nintendo risque de ne pas s’emballer pour autant. En effet, le constructeur a déjà annoncé n’évoquer strictement que les titres qui sortiront en 2018. Oubliez donc les annonces nébuleuses à la Pokémon ou Metroid Prime 4 de l’an dernier. Le grand nouveau Pokémon devrait d’ailleurs laisser sa place vu qu’il sortira en 2019 et qu’il ne devra pas faire d’ombre aux Let’s Go. En se limitant à une trentaine de minutes et à la politique d’un gros jeu par mois, Nintendo risque de tourner vite en rond.

On part déjà avec Mario Tennis Aces en juin, Octopath Traveler en juillet et les Pokémon Let’s Go en novembre. Il reste donc 4 créneaux à prendre pour 2018. En toute logique, Smash Bros. devrait arriver en septembre pour accompagner le lancement du online payant. Le mois d’août pourrait revenir à Yoshi qui s’est fait très discret depuis son premier trailer au dernier E3. Annoncé avant même la sortie de la console, le nouveau Fire Emblem pourrait confirmer sa sortie 2018. Et prendre par la même occasion décembre, le créneau du RPG à Waifus occupé l’an dernier par Xenoblade Chronicles 2.

L’honneur de se frotter à Red Dead Redemption 2 en octobre devrait donc revenir par élimination à Metroid Prime 4 ou Bayonetta 3. Il s’agit cependant d’une prédiction terre à terre et il n’est pas impossible d’avoir un invité surprise ou un mois avec deux jeux. Pour les jeux inattendus c’est la rumeur constante du jeu de course Star Fox: Grand Prix de Retro Studio qui domine.  Impossible de ne pas citer également de F-Zero et Animal Crossing qui ont bien mérité un nouvel épisode.

La confirmation du soutien des tiers

Grand problème de Nintendo pendant des années, les éditeurs tiers devraient avoir une place de choix dans cette présentation. On attend évidemment de voir Fortnite et Dragon Ball FighterZ qui ont déjà fuité. Côté exclusivité, il serait temps pour Shin Megami Tensei V de se montrer. La question de la place dans le Direct se pose un peu plus pour les jeux indépendants. Ils sont une force non-négligeable de la Switch mais risquent bien de se limiter au stream du Treehouse. Ou d’avoir carrément un Nindies Showcase à une date ultérieure, au profit des DLC pour les jeux déjà sortis.

Switch : Fortnite, Dragon Ball FighterZ et d'autres portages fuitent chez Nintendo

Nintendo a d’ors et déjà confirmé que le Direct serait intégralement consacré à la Switch. La 3DS devrait donc également se faire discrète pour limiter les annonces, s’il y en a, au Treehouse.  La console portable n’a pour l’instant que des portages à l’horizon. On retrouve ainsi Captain Toad: Treasure Tracker et Wario Ware Gold en juillet. 2018 verra également l’adaptation de Luigi’s Mansion tandis que 2019 accueillera Mario & Luigi : Voyage au centre de Bowser + L’épopée de Bowser Jr. On peut tout de même espérer revoir Persona Q2 disparu depuis son annonce avec pourquoi pas une version Switch à la clé. Voire même l’habituelle rumeur du remake de Link’s Awakening.

Dernier axe qui se développe de plus en plus chez Nintendo : le jeu mobile. Outre Pokémon Quest disponible d’ici quelques jours sur smartphone, l’éditeur doit encore sortir Mario Kart Tour et Dragalia Lost. Il n’est donc pas impossible que le sujet soit évoqué lors du Treehouse. Pour les activités connexes comme le film Détective Pikachu ou le parc d’attraction, cela serait plus étonnant de les voir lors de cet E3.

Smash en maître de cérémonie

Impossible de faire un article sur l’E3 de Nintendo sans en consacrer une partie à la star de cette année. Masahiro Sakurai et Super Smash Bros. devraient en effet clore le Direct pour ouvrir le Treehouse quelques minutes plus tard. Le jeu de combat aura également droit à son tournoi (tout comme Splatoon 2) à la fin de la première journée du salon. De quoi avoir enfin assez d’informations sur la nature exacte du jeu. Portage deluxe à la Mario Kart 8, vraie-fausse suite à la Splatoon 2 ou véritable Smash 6, le mystère reste entier. (Oui la version Wii U est officiellement numérotée en tant que Smash 5).

Quoiqu’il en soit, hype oblige, la conférence devra se terminer sur l’annonce d’un invité de marque. La série n’a connu que 4 réelles présentations lors de l’E3 dont la cinématique d’intro pour Melee. En 2006, la première bande-annonce de Brawl se concluait sur l’apparition de Solid Snake. Les éditions 2013 et 2014 apportaient quant à elles Mega Man et Pac-Man. Il serait donc logique que la session 2018 de conférences pré-E3 s’achève sur un personnage très populaire. Si la rumeur Simon Belmont circule en ce moment, le choix logique serait un personnage d’Ubisoft. Les rapports sont entre les deux sociétés sont excellents depuis Mario + The Lapins Crétins: Kingdom Battle. Les Lapins pourraient donc très bien tenir ce rôle même si Rayman a l’avantage d’être déjà apparu en temps que trophée dans la version Wii U.

Ces pronostiques se basent essentiellement sur les faits et la logique, mais vous êtes les bienvenus dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux pour partager vos théories, vos souhaits et vos rumeurs. Pour rappel, la conférence de Nintendo aura lieu le mardi 12 juin à 18h heure française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *