Darksiders III – Notre avis sur la version Switch

Darksiders III

Disponible depuis novembre 2018 sur consoles et PC, Darksiders III n’était toujours pas arrivé jusqu’à la Nintendo Switch. Un oubli que l’on aurait pu justifier par une volonté de la part de THQ Nordic de se concentrer sur des supports pouvant faire tourner le soft à son plein potentiel. Pourtant, cette année l’entreprise domiciliée en Autriche a annoncé l’arrivée des aventures de Fury sur la machine hybride. Une nouvelle enthousiasmante pour les joueurs qui ne possèdent que la Switch. À condition, toutefois, que le résultat ne dénature pas le jeu original, comme ça a souvent été le cas avec des portages de ce genre.

Conditions du test : Nous avons joué une petite quinzaine d’heures au titre, principalement en mode TV, sur le modèle le plus récent de Nintendo Switch. Nous avons aussi testé la maniabilité sur Switch Lite.

Promo
Darksiders III (Nintendo Switch)
Darksiders III (Nintendo Switch) - Acheter sur Amazon
Nintendo Switch; THQ Nordic; Pegi
−13% 34,99 EUR

À deux doigts de ne jamais voir le jour

Darksiders III

Littéralement passée à deux doigts de la disparition, avec la fermeture de THQ, la licence Darksiders connaissait pourtant un retour en grandes pompes en 2018, avec un troisième volet développé par THQ Nordic, anciennement Nordic Games. Un opus qui en a rapidement appelé un quatrième, sous-titré Genesis, qui abandonnait la recette habituelle de la série pour lorgner du coté du Hack’n Slash. Et avec le succès critique de ces deux itérations, nul doute que Darksiders est bel et bien de retour au top de sa forme !

Le troisième volet – puisque c’est bien celui qui nous intéresse aujourd’hui, sortait en novembre 2018 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Très attendu, ce jeu d’action et d’aventure modifiait quelque peu la recette initiée par les deux précédents. Sa structure s’apparente, en effet, plus à du Metroidvania qu’à un Zelda. Comprenez que, là où Darksiders et sa suite s’offraient une progression via donjons et énigmes, Darksiders III se base plutôt sur le backtracking. Plus concrètement, on récupère des objets qui nous permettent de débloquer des passages dans des zones visitées antérieurement.

Et c’est loin d’être un défaut, puisque le rythme de ce troisième épisode reste très soutenu, et qu’on ne s’y ennuie jamais. Ce qui a pu décevoir, cependant, c’est son gameplay plus exigeant. Là où les deux précédents n’opposaient qu’une faible résistance, hormis lors de quelques boss ardus, Darksiders III opte pour une maniabilité plus moderne, s’accompagnant d’un challenge relevé. Nombreux sont les joueurs à avoir comparé le titre à un Dark Souls, ce qui est excessif, mais il est vrai que dans une certaine mesure le gameplay de cet épisode s’inspire du travail de From Software.

Notez que la version PlayStation 4 et Xbox One est plutôt jolie, grâce à une direction artistique qui fait mouche. Enfin, ne vous approchez pas trop près des textures, car il est vrai que le titre reste techniquement assez limité. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour les joueurs Switch, puisque le travail de portage n’en sera, théoriquement, que plus aisé. Enfin, c’est ce que nous allons voir un peu plus bas.

Une version au rabais ?

Darksiders III

Bien sûr, nous ne nous faisions aucune illusion avant de lancer cette version Switch, Darksiders III est évidemment moins joli sur l’hybride qu’il a pu l’être sur PS4 et One. Pour commencer, les textures sont un peu plus pauvres, et certains effets visuels rendent moins bien. Notamment les flammes. Les flaques d’eau ont aussi mauvaise mine, tandis que certains effets de particules ont tout simplement disparu. Cela étant, ce portage n’est pas laid pour autant. On est très loin de ce que proposent des titres comme The Outer Worlds ou encore Destroy All Humans! sur le même support.

On pourrait même dire que Darksiders III reste plutôt joli sur Nintendo Switch, ce qu’il doit en très grande partie (pour ne pas dire exclusivement) à sa direction artistique réussie. Cependant, parce qu’il y a toujours un hic lorsque l’on porte un titre sur l’hybride de Big N, les chutes de framerate et autres bugs, plutôt ennuyeux sur PS4 et One, sont ici plus courants. Mais aussi, pour les ralentissements, plus longs et violents. On pourrait, par ailleurs, noter les temps de chargement longuets, qui risquent fort d’agacer les joueurs les moins chevronnés, qui en pâtirons chaque fois qu’ils se feront mettre au tapis par des adversaires un peu coriaces.

Enfin, histoire d’en finir avec l’aspect graphique et technique, Darksiders III semble aussi joli sur une TV qu’en mode portable. Cela étant, c’est bien sur grand écran que l’on vous conseillera idéalement d’y jouer. Puisqu’une fois encore, la maniabilité ne semble pas particulièrement adaptée aux Joy-Con. Comme chez un Bayonetta ou un Astral Chain, l’utilisation d’une manette Pro est plus que recommandée. Autant pour pouvoir prendre du plaisir en jouant que pour pouvoir profiter au mieux du gameplay dynamique. Quant aux possesseurs de Switch Lite, ils peuvent une nouvelle fois se féliciter de jouer sur le modèle le plus ergonomique !

En dehors de cela, Darksiders III conserve toutes ses qualités. Son gameplay exigeant n’a pas pris une ride, et quelques unes de ses phases d’action sont toujours aussi marquantes. Bien que l’on pourrait regretter que les boss y soient moins mémorables que chez un Darksiders II. Son système de niveaux, permettant au joueur de façonner son personnage selon ses besoins, semble toujours aussi bien conçu. Quant à son ambiance, c’est une véritable réussite, qui ne pâtit que d’un scénario un peu bateau, une nouvelle fois ! Enfin on vous invite à lire notre test complet du jeu pour en savoir plus, évidemment !

En conclusion

Promo
Darksiders III (Nintendo Switch)
Darksiders III (Nintendo Switch) - Acheter sur Amazon
Nintendo Switch; THQ Nordic; Pegi
−13% 34,99 EUR

Malgré un petit downgrade graphique, cette version Switch de Darksiders III demeure une franche réussite. Bien sûr, comme souvent, on aurait plutôt tendance à vous conseiller d’y toucher sur un autre support, afin de profiter au mieux de son aspect visuel, qui restera plus beau sur PS4 et One, ainsi que sur PC. Mais le travail réalisé sur ce portage est plutôt convaincant, et le titre reste parfaitement jouable, malgré des ralentissements un peu trop fréquents.

Cela étant, comme nous avions pu vous le dire sur DOOM Eternal ou encore Apex Legends, dans des genres différents, l’utilisation d’une manette Pro est à préconiser. Le gameplay de Darksiders III est technique, son challenge relevé, et il est vrai que l’ergonomie des Joy-Con n’est pas optimale. Cela ne concerne pas les possesseurs de Switch Lite, qui ont la chance de jouer sur le modèle le plus agréable à prendre en main de la machine de Nintendo.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.