Biomutant : Le studio explique pourquoi le jeu est resté silencieux pendant un moment

Biomutant repoussé

Cela faisait des années que l’on attendait une date de sortie précise pour Biomutant, et on y a enfin eu droit cette semaine puisque Experiment 101 et THQ Nordic ont annoncé qu’il sortirait le 25 mai prochain. Le jeu ne donnait que rarement des signes de vies, ce qui ne rassurait pas les joueurs qui l’attendaient. Le studio s’exprime aujourd’hui sur ce long silence auprès d’IGN.

La chasse aux bugs est en cours

Stefan Ljungqvist, qui est à la tête de ce petit studio, raconte justement que Biomutant est un jeu majeur pour une équipe composée d’à peine 20 personnes. Il explique alors que certaines parties du jeu demandaient un temps considérable de travail, et plutôt que publier un jeu non-fini et rempli de bugs, Experiment 101 a préféré prendre le temps de finir son titre, le tout muré dans le silence médiatique pour mieux se focaliser sur le développement.

La dernière année de développement du titre est d’ailleurs consacrée en majeure partie à la chasse aux bugs :

« Cela a été un énorme travail pour la partie QA [pour les testeurs en interne], car ce n’est pas facile de tous les trouver dans un monde ouvert. Et lorsqu’ils sont trouvés, nous devons les corriger, et cela nous rajoute un challenge supplémentaire pour nous, qui sommes une petite équipe. »

L’histoire récente lui donne raison, la partie des tests internes n’est pas quelque chose à négliger dans un monde ouvert. Bien entendu, le studio ne prétend pas livrer une copie parfaite à la sortie, mais s’assurera qu’aucun bug dérangeant ne sera présent le jour J.

Pas de crunch et un script plus important

Si cela était possible, c’est avant tout grâce à THQ Nordic selon Stefan Ljungqvist, qui affirme n’avoir subit aucune pression concernant la direction du jeu. Cela a alors empêché le crunch intensif, ce qui était essentiel à éviter pour un si petit studio.

On apprend aussi que les ambitions du studio n’ont cessé de grandir au fil des mois, au point d’avoir un script bien plus important que ce qui était initialement prévu :

« Si vous aviez jeté un oeil au script de 2019, je crois que l’on était aux alentours de 80-85 000 mots. Plus ou moins un roman. Mais dans le jeu final, on est plus proches des 250 000. C’est un grand défi, de boucler ce script. »

Il termine en affirmant que Biomutant reste un jeu de la génération précédente, d’où l’absence de versions PS5 et Xbox Series, pour le moment. Le jeu a été conçu pour qu’un maximum de joueurs puissent en profiter sur la génération précédente, mais il n’exclut pas le fait de pouvoir y jouer dans les meilleures conditions sur next-gen :

« Allez vous être en mesure de jouer sur ces consoles ? Certainement. Nous allons voir ce qui arrivera, mais vous allez définitivement pouvoir y jouer sur ces consoles. »

Stefan Ljungqvist ne parle peut-être pas de vraies versions next-gen ici (après tout, la rétrocompatibilité fera l’affaire), mais ce n’est visiblement pas la priorité du studio, qui se concentre déjà sur la sortie de Biomutant sur PC, PS4 et Xbox One le 25 mai prochain.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Ludvig Auvens
Editor
1 mois plus tôt

Nouvel argument marketing : on ne crunch pas chez nous !

Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.